Magma n°50 mai/jun 2019
Magma n°50 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de mai/jun 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : SunMédia EURL

  • Format : (213 x 228) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 16,4 Mo

  • Dans ce numéro : Magma a 10 ans !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
LE FON- CULTURE G l'INA BAUSC CHOREGR LA VIE'7.: ; ',11, Vous êtes complètement largué quand il s'agit de parler danse11041, 4316. contemporaine ? ça peut se comprendrePour vous donner un coup de pouce, petit fucus sur l'une des plus grandes chorégraphes contemporaines Pina Bausch, qui nous a quitte y a 10 ans61027 juillet 1941 Naissance, à Solingen, en Allemagne 195 elle entre à 14 ans à L'école de FoLkwang d'Essen 195 4 elle poursuit sa formation à la Juilliard School of Music 1962 de retour des États-unis, elle devient membre du nouveau ballet Folkwang et y signe sa première chorégraphie, Fragment 196* elle prend La direction artistique du ballet 197 elle prend la direction de la compagnie de danse classique de TE'Xri ? Léa Coste l'Opéra de Wuppertal 197 première représentation du Sacre du il)hrempsChorégraphe prolifiquer elle créera environ une pièce chaque année 198 À elle joue dans Et vogue le navire de Frederico Fellini 199 I  : elle réalise le Film La plainte de rimpéreice 2001 elle apparait dans le film Parle over de d'Almodovar 195 elle meurt d'un cancer diagnostiqué 5 jours auparavant
NIVEAU DÉBUTANT Le concept de danse-théâtre C'est la grande contribution de Pina à la danse contemporaine croker les discipline,_-  : pour multiplier les moyens d'expressionCe qui l'intéresse, c'est ce que Les danseurs ont en eux, ce qu'ils ont envie de raconter. Autant dire que dans sa compagnie, Le Tanztheater de Wuppertal, la personnalité ries artistes est aussi importante, si ce n'est plus, que leur techniqueEt pour qu'ils s'expriment, il faut les libérer de lai chorégraphie millimétrée, laissa La place à l'improvisation et surtout, introduire la parole dans les balletsNIVEAU INTERMÉDIAIRE 3 créations à connaître Le sacre du printemps, 1975 L'oeuvre de Stravinsky (dont on pourrait vous faire une petite rubrique !) créée en 1913 a été revisitée par de nombreux chorégraphes (Béjart, Preljocaj, Ballotta)C'est l'histoire d'un rite païen russe, qui consiste à sacrifier une jeune filleL'interprétation de Pria est proche d'une transe, pendant laquelle des Flets de danseurs évoluent sur une scène totalement recouverte de terre. Originellement créée pour sa propre compagnie, Pina a également monté la pièce avec les danseurs de l'Opéra de Paris, initiant une petite révolution en faisant éclater la hiérarchie très rigide du corps de balletKontokthor 1978 La pièce nous embarque dans un décor morose, en compagnie d'hommes banals en costumes gris, et de femmes sensuelles en robe de satinLes deux groupes s'affrontent, se croisent  : se caressentParfois bouleversants, et d'autres fois, parfaitement ridicules. Après l'avoir monté pour sa troupe, Pina l'a adaptée pour des non -danseurs, poussant l'exploration des expressions corporelles avec des personnes âgées et des adolescents. IN'elken, 1983 Sur une scène jonchée de milliers de fleurs, les protagoniste se succèdentSous nos yeux ébahis, tout ce qui fait l'humanité est interprété sans concel-ision la colère, L'amour, la rage  : la tromperie, la domination_Lin sujet d'une immense complexité, qui prend des airs de déclaration d'amour à l'espèce humaine. I 29 I magmalemag_com Elle stimule sans cesse ses danseurs, en leur donnant des mots clés a des défis, un peu à La manière du théâtre d'improvisationAinsi, ses chorégraphies alternent entre moments dansés et moments parlés, avec une spécificité  : une recherche scénographique, souvent spectaculaire, travaillée comme un plateau de théâtre. Le décor est pensé pour être propice à l'imprévu, avec ries animaux, de l'eau, de La terre, des fleurs, des ruisseaux, faisant de chaque spectacle une représentation uniqueN 3 NIVEAU EXPERT De la critique au triomphe Si aujourd'hui tout le monde s'accorde à dire que Pina était un génie (et vous aussi, maintenant que vous savez qui elle est ses débuts ont été controversés. Au milieu des années 70, le public européen et français n'avait jamais vu une chose pareille dans le monde de la danse  : des personnages singuliers, des corps imparfaits, des silhouettes brisées, des pièces trashsA Paris lorsque la troupe passe au Théâtre de la Ville ; la salle se vide rapidement de son publicLes critiques sont scandalisés  : comment peut-on oser appeler cela de la danse ? Le basculement opère l'été de L'année 1981, pendant le festival [l'AvignonLe public du théâtre, sans doute moins rigide que celui de la danse, se presse sous une chaleur écrasante et découvre Kontakthof l'histoire d'amour entre la France et Pina commenceAujourd'hui, 10 ans après la disparition de la chorégraphe, son Œuvre est toujours jouée, et bouleverse les spectateurs de tous horizons.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :