Magma n°5 jan/fév 2010
Magma n°5 jan/fév 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de jan/fév 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : SunMédia EURL

  • Format : (210 x 230) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : guest... Ngijol à bloc.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Texte et photos : Anouk Alitta Dans les coulisses du RCT 30 A Marseille, il n’y a pas que l’OM qui remplit le Vélodrome ! Le stade affichait complet en septembre lors de la rencontre Rugby Club Toulonnais/Stade Toulousain. Actuellement 6 è au classement du Top 14, le RCT joue dans la cour des grands. Toulon, lundi 11 janvier, 11h. Au stade de Berg, le thermomètre affiche 2°C. L’entraînement du RCT bat son plein. Ambiance sérieuse. Ça bosse dur ! Un halo de fumée entoure le corps virils des joueurs en sueur. Le manager Tom Whitford m’autorise l’accès. Souris d’1m58, 48 kg tout mouillé, je me faufile discrètement au milieu des exercices. J’enlève mes moufles et serre quelques mains. Les mecs parlent peu ou in English because ils débarquent de tous les pays de la planète. En salle de muscu, ça soulève du lourd et grimace sec. Côté piste de tartan, ficelés à des harnais, les gars exécutent des départs de sprint pour travailler la résistance. Sur la pelouse, ça saute pour la touche défensive. L’entraîneur Philippe Saint-André siffle, les athlètes stoppent net et recommencent inlassablement. De l’autre côté, sous l’œil attentif de Tana Umaga, ils se rentrent dedans avec des boucliers. Genre « Braveheart » sans le sang. Sur le terrain synthétique, ceux de la mêlée résistent contre un bélier mécanique. Un effort violent pour préparer le combat contre l’adversaire. J’ai mal au cou pour eux ! Qui a peur est un peureux : ) Si ton tonton tond ton tonton, ton tonton tondu sera : )
Comment vas-tu ? Je suis en pleine forme ! Quand je joue j’ai confiance en mon corps. C’est une chance pour moi d’être là et de relancer ma carrière après toutes mes blessures. Où vis-tu et que penses-tu de la région ? J’habite Bandol. C’est magnifique ! La façon de vivre ici est parfaite pour moi. Les gens sont simples et gentils. Je me plais beaucoup. Comment trouves-tu le niveau du Top 14 ? Super ! Un niveau très, très haut. On a les plus belles équipes du monde. C’est un plaisir de jouer dans cette compétition. C’est agressif, exactement ce dont j’ai besoin pour jouer aussi en international. Par rapport au niveau anglais ? C’est aussi compétitif qu’en Angleterre mais le jeu est différent. Je trouve que c’est plus difficile ici. Le RCT finira-t-il premier du Top 14 ? Je l’espère si on se qualifie pour les grands matchs de fin de saison. On essaye de tout gagner ! On veut jouer avec respect, fierté et passion pour représenter la région, le pays et les supporters. 31 Confidences de Jonny Wilkinson « Wilko » est le plus grand marqueur de l’histoire du rugby international. Le numéro 10 le plus populaire de la planète joue demi d’ouverture au RCT et dans l’équipe d’Angleterre, sa terre natale. Ce monstre sacré du ballon ovale accorde un sympathique interview à Magma. Comble du charme, il insiste pour s’exprimer en français. Comment trouves-tu le public ? Magnifique ! C’est incroyable et génial de voir la passion des supporters. Où seras-tu la saison prochaine ? Toujours à Toulon ! J’aime avoir des contrats d’un an. Ça me permet de faire le point et d’avoir le choix de rester si je suis encore capable d’apporter autant à l’équipe. Toulon peut-il jouer sur les deux tableaux, Challenge européen et Top 14 ? C’est la vie professionnelle d’une équipe ! On doit essayer de gagner tous les matchs. Il n’y a pas de compétition moins importante. Est-ce la confiance que t’a accordé le RCT qui t’a permis de retrouver une place en équipe d’Angleterre ? Oui ! Ici, on m’a traité avec grand respect et on s’est beaucoup occupé de moi. As-tu déjà joué au foot ? Une saison quand j’étais petit, mais je n’avais pas les aptitudes physiques, ni le style ! Ta reconversion ? Difficile pour moi…Tout ce que je sais faire c’est sur un terrain. Comme je me donne à fond, après j’aurai besoin de repos ! Laurent Emmanuelli, natif de Toulon, est pilier gauche numéro 1 dans la mêlée. Une référence mondiale à ce poste « Notre force au RCT, c’est la solidarité, l’énergie, l’abnégation, l’enthousiasme, l’envie de donner et de combattre sur le terrain » Le RCT jouera le 17 avril prochain contre Perpignan, champion de France en titre, aun second match de la saison du Top 14 au Vélodrome. Et si le club conserve sa première place dans la phase de poule du Challenge Européen, il y accueillera le ¼ de finale le 10 avril. Allez les rouge et noir ! Prince Ali n’a jamais eu de Tapis Volant, il prend le bus comme tout le monde ! : )



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :