Magma n°47 nov/déc 2018
Magma n°47 nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de nov/déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : SunMédia EURL

  • Format : (357 x 382) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 16,5 Mo

  • Dans ce numéro : les réponses aux questions que tout le monde se pose !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
SPORT PERRINE LAFFONT ROLL& SA. BOSSE Première française médaillée aux JO de Pycongchang à seulement 19 ans, la jeune Perrine Laffont est une virtuose des pistes. Tombée dans la marmite du ski de bosses quand elle était petite, elle compte déjà plus de 12 titres à son actif. Rencontre. Propos recueillis pair Amélie Ibux - Crédit photo  : 13eri Cavet
TES SPÉCIALITÉS SONT LE SKI DE BOSSES ET LE SKI DE BOSSE PARALLÈLE, QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES ? Alors, pour le simple, on est seule sur la piste avec un jury qui nous note en bas, alors que pour Le parallèle, on est deux, on a un adversaire en face de nous et on se pousse un peu, c'est à celle gui va Le plus vite. Hais en méme temps, si on va trop vite on fait des fautes... C'est un duel ! QUELLES SERAIENT LES DIFFÉRENCES, OU DIFFICULTÉS SUPPLÉMENTAIRES PAR RAPPORT AU SKI DE DESCENTE « CLASSIQUE » ? Il y a des bosses sur notre chemin et on doit exécuter deux sauts, donc pour le ski de bosses il faut étre polréalent. Ce n'est pas que du ski, c'est de l'acrobatie aussi, il faut être lxin dans les deux parce que les deux comptent pour la nota PÈRE MONITEUR DE SKI, MÈRE PRÉSIDENTE D'UN BOSS CLUB, TU COMMENCES LE SKI À 2 ANS, A 5 LE SKI DE BOSSES, ET A 6 TU ENTAMES LES COMPÉTITIONSTON CHEMIN t TAIT TOUT TRACE 7 Oui voilà, j'ai été préparée pour ça, mais depuis que j'ai commencé, mes parents m'ont laissé le choix de continuer ou nonFinalement, je ne rue suis jamais posée La question, c'est quelque chose qui m'a toujours plu donc j'ai continuéTU AS DES ICÔNES, DES MODÈLES QUI T'INSPIRENT, OU T'ONT INSPIRÉ POUR TA CARRIÈRE Oui, il y a Hanna Kearney qui est américaine  : et aussi Guilbaut Colas, un bosseur. EN 2017, TON PALMARÈS EST DÉJÀ TRÈS IMPRESSIONNANT, 3 FOIS CHAMPIONNE CIU MONDE JUNIOR, 5 FOIS CHAMPIONNE DE FRANCE, TU AS 1 TITRE DE CHAMPIONNE DU MONDE EN BOSSES PARALLÈLE TU ABORDAIS LES JO DE PEONGCHANG DÉBUT 201B AVEC SÉRÉNITÉ OU C'ÉTAIT LE GROS STRESS ? Il y avait quand méme pas mal de pression parce que les jeux sont une grosse compétition. Pour nous c'est 30 secondes tous les 4 ans, donc il ne faut pas te louper ! Et puis j'avais fait ceux de 2014 où j'avais pris un peu d'expérience, l'objectif c'étaitd'avoir une médaille à Pyeongchang. PUIS APRÈS LES JO, TU REMPORTES L'OR AU MONDIAUX, 21318 C'EST TON ANNÉE ! ? 1 ; 7 Oui vraiment une grosse année, surtout que le globe ce n'était pas vraiment l'objectif. Et puis j'ai gagné la course, ça m'a monté en téte du dassemerit général et c'était parti pour garder la tète du classement jusqu'à la fin de la saison. COMMENT TU TE PRÉPARES POUR DES GRANDES COMPÉTITIONS COMME LES JO ? Un peu comme les autres, ce n'est pas parce que la compétition s'appelle Jeux Olympiques qu'il faut changer tout ce qu'on a déjà rois en place les années précédentes ! Je suis restée concentrée sur mes objectifs, j'ai coupé mon téléphone, je me suis un peu plus mise clans ma bulle parce que les jeux, c'est bien plus médiatique que les autres compétitionsEt puis je travaille avec une préparatrice mentale depuis 4 ansJe savais que je serais attendue, j'avais beaucoup de pression, donc c'est quelque chose que j'ai travaillé avec elleLES JO, C'EST PLUS SATISFAISANT À REMPORTER OU C'EST JUSTE UNE VICTOIRE DE PLUS ? Gagner Les jeux, pour un sportif, c'est le Graal L Rien que de les faire, déjàC'est une compétition très spécialePour gagner les Jeux il faut étre présent le jour J, à un moment précisPour un sportif, c'est la plus grosse compétition qu'il puisse y avoir. QUELLES SONT LES QUALITÉS OU COMPÉTENCES INDISPENSABLES POUR ÊTRE UNE GRANDE SKIEUSE DE BOSSES Ça dépend, parce que tout le monde le fait un peu à sa sauce, mais déjà la uolyvalence pour l'acrobatie et la technique de ski. Après, il faut avoir un bon mental, mais ça c'est dans tous les sports. Je pense que la clé c'est d'aimer ce qu'on fait parce qu'il y a des moments de la saison oü ce n'est pas toujours joyeux, quand il faut s'entraîner dur à la salle de sport et que l'an préférerait aller à la plagemais il faut savoir en passer par là pour étre bien plus fort sur les skis après. TES PROCHAINS OBJECTIFS ? Les championnats du monde la saison prochaine, ça va étre une grasse compétition encore, et puis il y a le classement général à jouer aussi. *_ ! Retrouvez cette interview, et les vidéos de Perririe sur i vAvernagnria[emaecom M..I M. Il. I 17 I macia[emag_com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :