Magma n°2 mai/juin 2009
Magma n°2 mai/juin 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de mai/juin 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : SunMédia EURL

  • Format : (210 x 230) mm

  • Nombre de pages : 38

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : all idées 4 Holiday!

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Photo : Ph.Leroux Texte : Marion Fabre/photos : ADT04 Un canyon immense couleur émeraude, un parc d’attractions en plein air qui propose de nombreuses activités sportives, bref, un spot idéal pour un week-end de printemps ! Pour commencer, un petit cours de géo. Le Verdon, c’est d’abord une rivière qui descend du col d’Allos, dans les Alpes-de–Haute-Provence. C’est ensuite et surtout, des gorges formées par l’érosion (rappelez-vous de vos cours de géologie) qui fascinent les visiteurs avec leurs paysages de falaises calcaires. Ce décor de cinéma offre une foule de paysages et de villages à visiter : Castellane et le roc de Notre-Dame, le lac de Sainte-Croix, les champs de lavande du plateau de Valensole, le lac d’Esparron ou encore le village de Moustier-Sainte-Marie, pour n’en citer que quelques uns. En plus de sa vertigineuse beauté, cet espace naturel protégé est un véritable parc d’attractions en plein air qui répond aux envies et aux attentes de tous : Adeptes de sports d’eaux vives (rafting, canoë…), fondus de sports nautiques (ski nautique, voile…), passionnés de sports aériens (parapente, vol libre, saut à l’élastique…), amoureux de grands espaces (randonnée, escalade, VTT, équitation…) ou tout simplement curieux qui apprécieront les petits villages perchés, les artisans et les vestiges historiques… 14 MAGMA VERDON Bon, on l’admet, c’est un programme bien chargé pour un week end préestival et il faudra certainement y retourner. En attendant pourquoi ne pas commencer par un point stratégique situé à la porte de sortie du Var et à la porte d’entrée des Alpes-de-Haute-Provence ? Notre coup de cœur, c’est Quison-sur-Verdon un petit village entouré de murailles, de 400 habitants. Sa base nautique est le point de départ idéal pour une visite des basses Gorges en bateau électrique ou en canoë. Au bout de la balade, votre récompense sera la retenue du lac d’Esparron. Si vous trouvez l’eau un peu froide, pas d’inquiétude, des sentiers de randonnée et des voies d’escalade tous niveaux s’offrent à vous. Et si vous préférez définitivement l’option culturelle, cap sur le Musée de la préhistoire. Et oui ! La région de Quinson a été habitée dès les premiers âges de l’homme et les découvertes archéologiques ont été suffisam ment nombreuses pour justifier ce musée. Donc, on résume : sport, nature et histoire, à moins de deux heures de chez vous. Si avec ça vous vous demandez encore comment passer vos week-ends... Un message à passer ? ENVOIE ton texte à sms@MAGMALEMAG.COM - c’est gratuit ! : )
+ de BONS PLANS week end dans les Cahiers Marseillais ! Disponible à partir du 3 juin, dans 600 points de distribution, dans tout Marseille (Salut à Julie et à toute son équipe !) Carnet Pratique Situation : Département des Alpes-de-Haute-Provence, dans les basses gorges du Verdon. A 70km d’Aix-en-Provence et 100km de Marseille. Période idéale pour les activités nautiques : mi mai à début juillet Infos : Office du Tourisme de Quinson T. 04 92 74 01 12/Musée de la Préhistoire T. 04 92 74 09 59 Gorges profondes... trop dangeureux pour moi ! : ) Photo : M.Molle/Arc-en-ciel Photo : Jean-Claude Carbone CARYATIDES OU ATLANTES ? Aix-en-Provence l’aristocrate reste l’une des villes du Sud-Est de la France où se côtoient le plus ces étranges créatures... Mais au fait... de quoi on parle ? Figure d’antiquité, la caryatide est une statue de femme sensuelle et drapée d’une longue tunique, qui soutient une plateforme sur sa tête. L’Atlante en est sa version masculine, dont la puissante musculature soutient arcs et balcons. A une époque où la magnificence d’un bâtiment devait témoigner de la qualité de ses occupants, les hôtels particuliers aixois se sont dotés de ces merveilles architecturales. Les nobles propriétaires leur assignaient la tâche symbolique de soutenir la dignité de leur nom et de leur réputation ! Maintenant que vous savez tout ou presque de ces chefs-d’œuvre de pierre, impassibles sur leurs façades séculaires, il ne vous reste plus qu’à aller les découvrir au détour d’une rue. On vous donne quelques indices : le n°38 du Cours Mirabeau, le 7 rue Marechal-Foch, le 3 rue Joseph Carbassol ou encore le 12 rue Emeric David… Alors... Caryatides ou Atlantes ?



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :