Magma n°17 déc 12/jan-fév 2013
Magma n°17 déc 12/jan-fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de déc 12/jan-fév 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : SunMédia EURL

  • Format : (210 x 230) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : Birdy Nam Nam.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Sur Internet : Tumblr : Paye ta Shnek des filles racontent les pires techniques de drague entendues. Hé Mademoiseau ! Des filles se mettent dans la peau de ces relous de la drague et imaginent des répliques bien senties. « Hé Mademoiseau ! Ton père il bosse pas chez Ikea ? Parce que t’es vachement bien monté ! « Blog : Vie de Meuf caricature le fameux site Vie de merde pour... les meufs ; -) Conditionnés dès le biberon Rose pour les filles, bleu pour les garçons. Dès la naissance, le ton est donné ! Plus tard, ce sera paillettes et princesses contre chevaliers et dinosaures. Et pourtant, la plupart des spécialistes s’accordent pour dire que l’éducation est l’une des clés pour lutter contre les stéréotypes. Pour les jeunes parents Y, faire échapper leurs enfants à ce conditionnement relève du défi quotidien. Une épreuve qui atteint son apogée au moment de Noël ou il faudra naviguer entre l’aspirateur « pour faire comme maman » et l’établi « pour aider papa ». Cette année, la marque Les Magasins U tente une approche innovante avec la sortie d’un nouveau catalogue de jouets « anti-sexistes », où les garçons jouent avec des dînettes et les filles avec des voitures télécommandées. Un effort commercial, certes, mais motivé par des demandes de parents expliquant que les situations montrées dans les catalogues traditionnels n’avait rien de commun avec ce qu’ils vivaient chez eux. Une intention qui mérite en tout cas d’être saluée. Pensez-y lorsque vous offrirez un cadeau à votre nièce ou votre filleul pour Noël ! Politique : encore un effort ! Côté politique, même si la parité était loin d’être acquise aux dernières élections, des efforts sont à saluer. La création d’un ministère du droit des femmes, la parité au gouvernement et même un cours de sensibilisation à l’égalité hommes femmes dispensé aux ministres en sont quelques exemples. Des actions avant tout symboliques et dont la portée électorale n’est pas à oublier, mais qui montrent que les choses bougent petit à petit. Alors ces stéréotypes et ces mentalités ne seraient-ils pas inhérents à la culture et à l’histoire française ? Le classement sur les écarts hommes/femmes établi par le Forum Economique Mondial parait confirmer cette thèse tellement il est édifiant. La France y figure à une piètre 57ème place, derrière les éternels pays scandinaves mais aussi plus surprenant par le Burundi, le Lesotho, la Nouvelle-Zélande ou les Philippines. Le premier du classement ? L’Islande et sa première ministre, également première femme du pays à s’être mariée avec une autre femme. Françoise Giroud (journaliste et co-fondatrice de l’Express) déclarait : « La femme sera vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important, on désignera une femme incompétente. » C’était il y a trente ans. Aujourd’hui, quelles sont les solutions à envisager pour réduire ces inégalités et reléguer ces stéréotypes au rang de souvenirs ? Des quotas imposés ? Pour Adeline Braescu-Kerlan (voir interview), « les quotas sont une solution mais ils sont temporaires et indissociables d’un travail de fond ». Pour certaines, comme Manon, la première chose à faire est « d’arrêter la victimisation et rentrer dans la compétition. On doit se battre et montrer qu’on mérite autant que les hommes ». Pour d’autres comme Johanna, « la solution, c’est l’éducation ». Partisans d’une ligne dure ou en douce, une chose est sûre : il y a du boulot ! - 18 -
DOSSIER Malgré tout, y’a du progrès ! Dans son livre « Les pubs que vous ne verrez plus jamais », Annie Pastor compile les pires réclames des années 60-70. De quoi mesurer le chemin parcouru … On ne pensait pas que.. les filles pouvaient faire pipi debout grâce à Go-Girl, un urinoir portable pour femmes très design et très sérieux les filles pourront prendre du Viagra … en spray nasal d’ici à quelques années. Encore en expérimentation dans un laboratoire canadien, les chercheurs affirment que ce « provocateur d’orgasmes » sera bientôt disponible en pharmacie les hommes prendront bientôt la pilule. Annoncée depuis quelques années, la recherche a toutefois franchi un cap en août dernier avec l’expérience de deux chercheurs américains. Ils ont réussi à bloquer la spermatogenèse chez des souris. Ils ont ainsi obtenu une contraception complète, réversible, et sans aucune conséquence sur la libido des animaux. Affaire à suivre donc les hommes avaient leurs propres salons de beauté. - 19 -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :