Magma n°1 mar/avr 2009
Magma n°1 mar/avr 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de mar/avr 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : SunMédia EURL

  • Format : (210 x 230) mm

  • Nombre de pages : 38

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... tout pour trouver un job d'été.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Dans la région, une autre activité à laquelle on ne pense pas forcément mais cependant porteuse de jobs d’été, la RÉCOLTE DE FRUITS OU CUEILLETTE DE TABAC. Elle s’organise à partir du mois de mai et ne nécessite aucune qualification. Le BABY-SITTING peut aussi être un bon plan car il s’adapte en fonction de vos envies. Le plus souvent, le recrutement se fait par le bouche-à -oreille, alors faites passer le mot dans votre entourage. Vous pouvez aussi déposer une annonce dans les petits commerces. Côté salaire rien de mirobolant : 6,50 € net de 6h à 20h et 2/3 du SMIC après 20h. Les COURS PARTICULIERS sont un moyen plutôt facile de gagner de l’argent. Comme pour le baby-sitting, c’est souvent le bouche-à-oreille qui l’emporte. Mais les tarifs sont plus intéressants : 8,50 € net/h pour le primaire, 11,50 € net/h pour le secondaire et 14,50 € net/h pour les lycées. Il est aussi possible de donner des cours via les organismes privés comme Acadomia. A utre piste à explorer pour les plus aventuriers d’entre vous, les JOBS À L’ÉTRANGER. Et oui, quitte à travailler pourquoi ne pas en profiter pour découvrir un autre pays ? Choisissez tout de même le pays en fonction de votre maîtrise de sa langue ! Tenez aussi compte des formalités à accomplir pour pouvoir y travailler. Dans l’Union Européenne, vous pouvez travailler pour une période de un à trois mois sans démarche administrative particulière, par contre hors U.E., ça se complique : chaque pays possède sa propre législation. Renseignezvous auprès des ambassades. > L’association TELI diffuse un maximum d’offres à l’étranger (tous pays confondus). Des structures locales peuvent aussi vous aider comme par exemple le Centre Charles Péguy qui accompagne les jeunes dans leurs démarches au Royaume-Uni. Hello my job is... Thierry Finance Master 1 _Aix « Depuis trois ans, en juillet ou septembre, je vends des mutuelles étudiantes au sein de l’Université. Je suis vacataire à la MEP qui recrute préférentiellement parmi ses affiliés. Je suis bien payé, plus du Smic horaire et ce n’est pas fatiguant. » Sarah Droit Master II _Aix « L’été, j’alterne entre caisse et mise en rayon dans un Marché U des Hautes-Alpes. Je donne mes disponibilités à l’avance et je peux travailler jusqu’à quatre mois. Je gagne le Smic. On est une dizaine d’étudiants par saison, l’ambiance est bonne ! » Sébastien Médecine 1ère année _Marseille « Depuis le lycée, je passe mes étés en tant qu’animateur en colonie et en centres aérés. Je veux bien travailler mais sans gâcher mes vacances et pour ça l’animation c’est l’idéal. J’ai mon BAFA donc je trouve des jobs tous les ans assez facilement. » Infocom EJCM Master 2 _Marseille « Pour moi, les meilleures façons de trouver un job, ce sont les candidatures spontanées et le bouche-à-oreille. Jusqu’à ma licence, j’ai travaillé l’été, en tant que caissière ou dans les champs pour cueillir des melons. Mais maintenant je n’ai plus le temps, je dois faire des stages pour mes études. » COMMENT TROUVER ? Il existe plusieurs moyens pour trouver l’offre qui fera votre bonheur : LES DIFFÉRENTS MÉDIAS et journaux gratuits à travers les petites annonces. LE CROUS, LE CRIJ et ses différentes antennes (points et bureaux d’information jeunesse BIJ et PIJ). LES ORGANISMES SPÉCIALISÉS selon les secteurs : hôtellerie, transport (SNCM par exemple). LES AGENCES D’INTÉRIM peuvent aussi s’avérer être une piste intéressante car il est possible de réaliser des missions qui varient de quelques semaines à plusieurs mois. Elles proposent notamment des jobs « physiques » : manutention, conditionnement… N’OUBLIEZ PAS : EN PLUS DE VOUS FAIRE GAGNER DE L’ARGENT, LE JOB D’ÉTÉ RESTE LE MEILLEUR MOYEN DE FAIRE CONNAISSANCE AVEC LA VIE ACTIVE DANS SES BONS COMME DANS SES MAUVAIS CÔTÉS. LA VIE PROFES- SIONNELLE EST FAITE D’EXPÉRIENCES ET DE CHOIX, À VOUS DE FAIRE LES MEILLEURS ENVISAGEA- BLES ET LE PLUS TÔT SERA LE MIEUX ! MAMAN JE T’AIME ! ANNA : ) LULUKISS AIME TITILOVE : ) CRAPAUD, MERCI POUR TON POT-AU-FEU ! : ) VINCENT, TU ES FOLLE : )
AVANT DE SIGNER Généralement, LE CONTRAT associé aux jobs d’été est le CDD (ou contrat à durée déterminé) : c’est un contrat écrit et établi en deux exemplaires. Il doit être signé et remis à l’employé avant la première heure de travail. Pour les mineurs, il doit être signé par les parents. Mais il existe d’autres types de contrats plus ciblés comme les contrats entreprise de travaux agricoles, les contrats vendanges, les contrats étudiants conclus avec les grandes surfaces. Depuis fin 2007, des contrats étudiants ont été créés dans les universités « pour des activités d’animation de la vie de l’université, d’accueil des nouveaux étudiants et d’aide à l’insertion professionnelle. » Le SALAIRE MINIMUM interprofessionnel de croissance (SMIC) est le salaire minimum légal. Il est revalorisé chaque année (prochaine revalorisation 1er juillet 2009). Les montants horaire au 1er Comment faire pour trouver un job pour cet été ? Première chose : il faut s’y prendre dès que possible, idéalement à partir de février. Deuxième chose : l’organisation. Bien cibler les entreprises selon son parcours personnel et ses études, savoir aussi si l’on cherche un job alimentaire, professionnel ou à l’étranger. Cibler les secteurs d’activités. Par exemple si c’est l’animation qui vous convient, alors n’hésitez pas à passer votre BAFA. Quels sont les secteurs qui recrutent le plus ? Ce sont les secteurs de l’animation et de l’hôtellerie-restauration qui comptent l’essentiel de nos offres. Nous proposons aussi 19 juillet 2008 sont de 8,71 € brut et 6,84 € net et mensuels respectifs de 1321,02 € et 1037,53 €. Si vous avez moins de 17 ans vous serez payé 80% du SMIC et 90% pour les 17 à 18 ans. La DURÉE DE TRAVAIL LÉGALE est de 35h hebdomadaire et 10h quotidienne (8h pour les mineurs), cependant des règlementations particulières sont possibles dans certaines professions comme l’hôtellerie et le commerce. Ne pas hésiter à consulter les conventions collectives ou se renseigner à l’inspection du travail. Un salarié ne peut travailler plus de 6 jours par semaine. LES CONGÉS PAYÉS ont une durée proportionnelle au temps de travail effectif réalisé par le salarié, soit 2 jours et demi par mois. Dans le cas du travail occasionnel, les jours payés sont directement inclus dans le salaire mensuel. Virginie Rouzaud Documentaliste au CRIJ Provence-Alpes de nombreuses offres de jobs à l’étranger : le travail au pair de 2-3 mois marche très bien. Ainsi que l’aide à domicile et la garde d’enfants. Dans les Bouches-du-Rhône, les travaux agricoles sont aussi très demandeurs. La cueillette peut commencer dès le mois de mai dans certains cas. Si en juin je n’ai toujours pas de job, quelles sont les dernières solutions ? Se tourner vers l’animation car c’est un secteur qui est en demande tout au long de l’année. La restauration rapide aussi est encore envisageable ou les travaux agricoles selon la période. Le mieux est d’aller directement chez l’employeur et Et comme chacun le sait, les conseils sont toujours bons à prendre, en voilà quelques uns à ne pas sousestimer : LA BASE DE LA RECHERCHE DE JOB : toujours avoir un CV sur soi, ça peut servir ! Pour éviter les mauvaises surprises, il est toujours bon de se renseigner sur un éventuel futur employeur auprès des syndicats de salariés. UNE FOIS EMBAUCHÉ : pensez à vérifier votre inscription à l’URSSAF, notez vos heures, a fortiori en cas d’absence de pointeuse. Il est aussi indispensable de bien lire la liste des tâches notées dans votre contrat, car bien souvent les employeurs vous en demandent plus que ce pourquoi vous êtes payé. Ne pas oublier de récupérer votre bulletin de salaire chaque mois car il prouve l’existence de votre contrat de travail. Et bien entendu bien conserver toutes ses fiches de paie car il n’est jamais trop tôt pour penser à votre cotisation retraite, n’est-ce-pas ? de laisser des petites annonces chez les commerçants. Pour conclure, quelques conseils ? Se méfier de certains jobs qui peuvent s’avérer dangereux, notamment pour les filles, comme les offres d’hôtesses, de garde d’enfants, de mannequinat, de photos… Le mieux est d’y aller accompagnée, d’un garçon de préférence. Ne jamais travailler avant d’avoir signé son contrat, et si il y a le moindre souci ne pas hésiter à demander conseil à la direction du travail, aux points Information Jeunesse, ou encore aux syndicats. Le CRIJ-Paca édite tous les ans un Guide job, téléchargeable gratuitement sur le site www.crijpa.com ALEXIS, JE T’AIME – GM : ) CIAO BOLI : ) ÇA LES GENS NE LE SAVENT PAS ESMÉ... : ) STEPHANIE ARRETE VENTE PRIVÉE ! ! : )



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :