Magazine Observatoire de Paris n°9 déc 07/jan-fév 2008
Magazine Observatoire de Paris n°9 déc 07/jan-fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de déc 07/jan-fév 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Observatoire de Paris

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Sciences de l'Univers à Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Rentrée 2008 du DU « Astronomie et Mécanique Céleste »./The 2008 academic year begins for the « Astronomy and Celestial Mechanics » DU. Marie-Pierre Issartel, UFE, Observatoire de Paris Contacts : Chantal BALKOWSKI Astronome GEPI +33 (0)1 45 07 75 56 chantal.balkowski@obspm.fr Audrey DELSANTI Astronome UFE +33 (0)1 45 07 77 46 audrey.delsanti@obspm.fr 18 – MAGAZINE DE L’OBSERVATOIRE N°9/décembre 2007 Les DU ont la cote ! DUs a popular choice Ils sont plus d’une centaine à avoir fait leur rentrée universitaire cette année. Ils habitent Paris ou Alger, sont étudiants ou retraités. Ils ont choisi de suivre un des trois Diplômes d’Université (DU) proposés par l’Observatoire de Paris. Coup de projecteur sur la rentrée des DU. They number over one hundred, live in Paris or Algiers and are students or retirees—and have all chosen to enrol in one of the three Diplômes d’Université offered by the Observatoire de Paris. A closer look at this year’s DUs. Peut-être parce qu’ils sont plus souples, plus courts, mieux adaptés à certaines situations, les Diplômes d’Université attirent de plus en plus de candidats. Organisés sous l’autorité propre de chaque établissement, ils sanctionnent un parcours de formation spécifique d’un an, créé pour répondre à des besoins non couverts par les diplômes nationaux. Il en existe pour toutes les situations et à tous les niveaux d’études. Ainsi, si vous êtes dans la région parisienne ou si vous pouvez vous y rendre un soir par semaine et si vous avez un niveau bac scientifique, vous pouvez suivre le DU « Explorer et Comprendre l’Univers » 1. Si vous êtes étudiant, il vous sera possible de bénéficier d’une équivalence en ECTS (voir encadré). Mais vous pouvez également opter pour l’enseignement à distance, avec pour tuteurs des chercheurs de l’Observatoire. Avec un niveau de terminale scientifique, tentez le DU « Astronomie et Mécanique Céleste », titulaire d’une Licence (L2, L3) ou d’un Master, choisissez « Fenêtre Sur l’Univers ». Dans tous les cas, vous serez confrontés à l’astronomie en train de se faire. Les nouveautés de la rentrée Choisir de passer tous ses mardis soirs en cours est en soi un gage de motivation. Réclamer une deuxième année supplémentaire en est un autre. C’est pourtant ce qui est arrivé avec la première promotion des étudiants du DU « Explorer et Comprendre l’Univers ». Les dix-huit diplômés ont eu gain de cause. Une 2 e année s’ouvrira donc en janvier 2008 ; une année d’approfondissement plus axée sur le travail personnel et la préparation d’un mémoire. Autre formule, autre succès. Le DU « Astronomie et Mécanique Céleste » a connu un afflux de candidature. Revers de la médaille : il a fallu refuser du monde. Ce sont pourtant désormais cinquante étudiants (au lieu de trente) qui vont pouvoir suivre à distance les cours tutorés d’octobre à juin. Là encore, une nouveauté : la précédente session n’avait démarré qu’en janvier. Et, à moyen terme, un deuxième niveau faisant une large place aux mathématiques verra le jour. ECTS : des crédits qui valent de l’or L’ECTS, abréviation du terme anglais « European Credit Transfer System », est un système européen de transfert et d’accumulation de crédits. Tout étudiant peut désormais capitaliser, compenser et transférer ces crédits dans toutes les universités européennes. L’ECTS repose sur le principe selon lequel le travail à fournir par un étudiant à plein temps pendant une année universitaire correspond à 60 crédits. À l’origine, seuls les diplômes nationaux reconnus par l’État permettaient de bénéficier de ces crédits. Ce n’est plus le cas. Le DU « Fenêtre sur l’Univers » offre déjà cette possibilité et « Explorer et Comprendre l’Univers » est en passe de le faire. The priceless ECTS The European Credit Transfer System (ECTS) allows students to accumulate and transfer credits between European universities. The ECTS is based on the principle that a full-time student’s work in an academic year corresponds to 60 credits. In the past, only officially recognized national diplomas were eligible to participate in ECTS, but this is no longer the case. Presently, the DU « A Window on the Universe » offers this possibility, and soon « Exploring and Understanding the Universe » will too. ENSEIGNEMENT/recherche Maybe it’s because they are more flexible, shorter, and better suited to certain situations. The fact is that the Diplômes d’Université are attracting candidates in greater numbers. Run independently by each institution, they can be obtained after a one-year program designed to respond to specific training needs not addressed by national diplomas. The offering covers a variety of situations and academic levels. If you live in the Paris region or are able to get there one evening per week, and have a background equivalent to a bac scientifique, you can enrol in the « Exploring and Understanding the Universe » DU 1. If you are a student, you will be able to obtain an ECTS equivalence (see box). You can also enrol as a distant student, and be supervised by researchers from the Observatoire. With a terminale scientifique level, you may attempt the « Astronomy and Celestial Mechanics » DU ; if you already have a Licence (L2, L3) or a Master, you may opt for « A Window on the Universe ». Whatever your choice is, you will be exposed to astronomy in the making. What’s new this year If spending every Tuesday evening at school is a definite sign of motivation, what to say of requesting an additional year of studies after graduation ? This is precisely what the first « Exploring and Understanding the Universe » DU class did. Their request was granted ; and so, to perfect their knowledge, theeighteen DU holders will begin in January 2008 their second year, one that will emphasize independent work and the preparation of a dissertation. The « Astronomy and Celestial Mechanics » DU, for its part, was flooded with a record number of applications and could not accept all the candidates. Nevertheless, the number of students taking courses at a distance from October to June will grow from thirty to fifty. This is another change from last year, when the session had only begun in January. And, in the medium term, a second level with an important mathematical content will be introduced. (1) Voir « Nouveau DU « Explorer et comprendre l’univers » », Magazine de l’Observatoire, n o 6, p.18, décembre 2006./See « New DU : "Exploring and understanding the Universe" », Observatoire de Paris : the Magazine, n o 6, p.18, December 2006. La « promotion COROT » du DU « Explorer et Comprendre l’Univers » 2006-2007./The « COROT class » of the 2006-2007 « Exploring and Understanding the Universe » DU. DR
SOUTENANCES DE THÈSES Defense of doctoral dissertations Aglaë KELLERER, thèse de Doctorat de l’Université Paris Diderot, École doctorale « Astronomie & Astrophysique d’Île-de-France », soutenue le 07/09/07, LESIA - Observatoire de Paris : Mesure du temps de cohérence sur les sites d’observations astronomiques. Assessing time scales of atmospheric turbulence at observatory sites. Recherches effectuées sous la direction de Vincent Coudé du Foresto, LESIA et Monika Petr-Gotzens, ESO (Garching, Allemagne). Julien LARENA, thèse de Doctorat de l’Université Paris Diderot, ED 1 « Constituants Élémentaires - Systèmes Complexes », soutenue le 17/09/2007, LUTH - Observatoire de Paris : Champs scalaires en cosmologie : discussions sur les principes d’équivalence et cosmologique. Scalar fields in cosmology : discussions on the equivalence and cosmological principles. Recherches effectuées sous la direction de Jean- Michel Alimi, LUTH. Frédéric MERLIN, thèse de Doctorat de l’Observatoire de Paris, ED « Astronomie & Astrophysique d’Île-de-France », soutenue le 21/09/07, LESIA - Observatoire de Paris : Étude des processus physiques qui gouvernent l’évolution des petits corps glacés du système solaire. Study of the physical processes governing the evolution of small frozen bodies in the solar system. Recherches effectuées sous la direction d’Antonella Barucci, LESIA. Antoine CHAMBALLU, thèse de Doctorat de l’Université Paris Diderot, ED « Constituants Élémentaires - Systèmes Complexes », soutenue le 24/09/07, APC - Observatoire de Paris : Sondages d’amas de galaxies par effet Sunyaev- Zel’dovich. Galaxy cluster surveys using the Sunyaev- Zel’dovich effect. Recherches effectuées sous la direction de James G. Bartlett, APC. Cédric DUMEZ-VIOU, thèse de Doctorat de l’Université d’Orléans, ED « Sciences et Technologies de l’Université d’Orléans », soutenue le 28/09/07, USN - Observatoire de Paris : Restauration de sources radioastronomiques en milieu radioélectrique hostile : implantation de détecteurs temps réel sur des spectres dynamiques. Radioastronomical sources restoration from hostile radioelectric environment : implementation of real-time detectors for dynamic spectra analysis. Recherches effectuées sous la direction de Rachid Harba, LESI - Université d’Orléans et Pierre Colom, LESIA - Observatoire de Paris. (1) ED : École doctorale. Stavros MELACHROINOS, thèse de Doctorat de l’Observatoire de Paris, ED « Astronomie & Astrophysique d’Île-de-France », soutenue le 02/10/07, CNES (Toulouse) : Positionnement géodésique à haute fréquence de réseaux GNSS terrestres et marins. High-frequency geodesic positioning of groundand sea-based GNSS networks. Recherches effectuées sous la direction de Richard Biancale, CNES (Toulouse). Jean-Christophe MAUDUIT, thèse de Doctorat de l’Observatoire de Paris, ED « Astronomie & Astrophysique d’Île-de-France », soutenue le 09/10/07, Institut d’Astrophysique de Paris - IAP : L’influence de l’environnement à grande échelle sur les populations de galaxies à flambées d’étoiles et à noyau actif. Influence of large-scale environment on starburst and active nucleus galaxy populations. Recherches effectuées sous la direction de Gary Mamon, IAP. François NARBONNEAU, thèse de Doctorat de l’Université de Rennes I, ED « Sciences de la Matière », soutenue le 15/10/07, SYRTE - Observatoire de Paris : Dissémination ultra-stable d’étalons de fréquence par fibre optique du réseau télécom métropolitain. High stability frequency standard dissemination via optical fibre metropolitan networks. Recherches effectuées sous la direction de Giorgio Santarelli, SYRTE et Serge Mottet, ENSSAT (Lannion). Lars KRISTENSEN, thèse de Doctorat de l’Université de Cergy Pontoise, ED « Sciences et ingénierie », soutenue le 19/10/07, LERMA - Observatoire de Paris : Dynamique du milieu interstellaire dans les régions de formation stellaire (nuages sombres, PDRs et zones de chocs). Interstellar medium dynamics in stellar formation regions (dark clouds, PDRs and shock zones). Recherches effectuées sous la direction de Jean- Louis Lemaire, LERMA. Sandrine VINATIER, thèse de Doctorat de l’Université Paris Diderot, ED « Astronomie & Astrophysique d’Île-de-France », soutenue le 30/10/07, LESIA - Observatoire de Paris : Analyse des spectres infrarouges thermiques émis par l’atmosphère de Titan enregistrés par l’instrument CIRS à bord de la sonde Cassini. Analysis of the Titan atmosphere infrared spectra recorded by the Cassini/CIRS instrument. Recherches effectuées sous la direction de Bruno Bézard, LESIA. MAGAZINE DE L’OBSERVATOIRE N°9/décembre 2007 – 19 Jérémie BOISSIER, thèse de Doctorat de l’Université Paris Diderot, ED « Astronomie & Astrophysique d’Île-de-France », soutenue le 23/11/07, LESIA - Observatoire de Paris : Étude des comètes en interférométrie millimétrique. Study of comets in millimeter interferometry. Recherches effectuées sous la direction de Dominique Bockelée-Morvan, LESIA. Céline CAVARROC, thèse de Doctorat de l’Université Paris Diderot, ED « Astronomie & Astrophysique d’Île-de-France », soutenue le 23/11/07, LESIA - Observatoire de Paris : Caractérisation d’un coronographe pour la détection d’exoplanètes avec MIRI/JWST. Caracterisation of a coronagraph for the detection of exoplanets with MIRI/JWST. Recherches effectuées sous la direction de Daniel Rouan et Anthony Boccaletti, LESIA. Anne PONCELET, thèse de Doctorat de l’Université Paris Diderot, ED « Astronomie & Astrophysique d’Île-de-France », soutenue le 28/11/07, LUTH/LESIA - Observatoire de Paris : Étude de l’émission infrarouge au cœur des Noyaux Actifs de Galaxies : le cas de NGC1068. Study of infrared emission in active galaxy nuclei : NGC 1 068 case. Recherches effectuées sous la direction de Hélène Sol, LUTH et Guy Perrin, LESIA. Claire CHEVALIER, thèse de Doctorat de l’Université Pierre et Marie Curie, ED « Astronomie & Astrophysique d’Île-de-France », soutenue le 28/11/07, LERMA - Observatoire de Paris : Physique statistique du champ de gravitation d’Einstein. Statistical physics of Einstein’s gravitational field. Recherches effectuées sous la direction de Fabrice Debbasch, LERMA. Serge MOURET, thèse de Doctorat de l’Observatoire de Paris, ED « Astronomie & Astrophysique d’Île-de-France », soutenue le 30/11/07, IMCCE - Observatoire de Paris : Investigation de la dynamique des petits corps avec Gaia : orbites, masses et physique fondamentale. Investigations on the dynamics of minor planets with Gaia : orbits, masses and fundamental physics. Recherches effectuées sous la direction de François Mignard, Observatoire de la Côte d’Azur et Daniel Hestroffer, IMCCE.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :