Magazine Observatoire de Paris n°7 mar/avr/mai 2007
Magazine Observatoire de Paris n°7 mar/avr/mai 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de mar/avr/mai 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Observatoire de Paris

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : retour sur Corot, l'aventure ne fait que commencer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
DANIEL EGRET, Claude Zeippen et Thérèse Encrenaz Gérard Servajean, Observatoire de Paris, mars 2007 4 – MAGAZINE DE L’OBSERVATOIRE N°7/MARS 2007/VIE DE L’ÉTABLISSEMENT VIE DE L’ÉTABLISSEMENT LIFE AT OUR INSTITUTION Depuis le Magazine de décembre, la mise en place de nouveaux conseils et l’élection du président ont fait entrer l’Observatoire de Paris dans une nouvelle période de 4 ans de mandat. Avec des projets innovants, des actions à poursuivre et des défis à relever. Since our December issue, the election of the president and the new councils marked the beginning of a fresh four-year mandate for the Observatoire de Paris, with new projects, actions to pursue, and challenges to takeup. ÉLECTIONS À L’OBSERVATOIRE DE PARIS En décembre 2006, 63,1% des personnels de l’Observatoire de Paris ont participé à l’élection de leurs représentants au Conseil d’administration et au Conseil scientifique d’établissement. Le 25 janvier 2007, l’assemblée d’établissement composée de l’ensemble des membres des deux conseils nouvellement élus augmenté des membres extérieurs cooptés des deux conseils et des directeurs des laboratoires de l’Observatoire (42 personnes au total) a procédé à l’élection du président de l’établissement. L’appel à candidature, lancé en septembre dernier selon la procédure habituelle, avait fait apparaître deux candidatures. Daniel Egret, président sortant, a été réélu dans ses fonctions. Le 15 février, il a officiellement pris ses fonctions de président pour son second mandat de quatre ans. Enfin, le 6 mars Claude Zeippen, chercheur au LUTH a été élu pour un troisième mandat de deux ans comme vice-président du Conseil d’administration et Thérèse Encrenaz, chercheuse au LESIA, a été élue vice-présidente du Conseil scientifique pour un premier mandat sous la présidence de Daniel Egret. ELECTIONS AT THE OBSERVATOIRE DE PARIS In December 2006, 63.1 per cent of the Observatoire staff participated in the election of their representatives to the institution’s Conseil d’administration and Conseil scientifique. On 25 January 2007, the institutional assembly, madeup of all members of the newly elected councils together with the external members designated by the councils and the directors of the laboratories (a total of 42 people), carried out the election of the president of the Observatoire. The call for candidatures, launched last September according to the usual procedure, had resulted in two candidates running for the position. Daniel Egret, the outgoing president, was re-elected, and on 15 February he officially took office for a second four-year term. Finally, on 6 March, Claude Zeippen, a researcher from LUTH, was elected for a third two-year termas vice-president of the Conseil d’administration, and Thérèse Encrenaz, a researcher from LESIA, was elected vice-president of the Conseil scientifique for a first termunder the presidency of Daniel Egret. Contact : Jean Aboudarham, président de la commission électorale de l’Observatoire de Paris/president of the Observatoire’s electoral commission. LES PROJETS SOUTENUS PAR LE CONTRAT DE PROJETS ÉTAT-RÉGIONS 2007-2013 Les Contrats de Projets État-Région (CPER) sont, en France, un mode de gestion publique par lequel l’État et une ou plusieurs régions s’engagent sur la programmation et le financement pluriannuels de projets importants. D’une durée de cinq à sept ans, les contrats de projets État-région ont été créés en 1982. Le CPER concernant l’Observatoire de Paris a été soumis à la délibération du Conseil régional d’Île-de-France le 14 février 2007. Deux projets importants de l’établissement ont été sélectionnés. Le premier concerne les aménagements du campus parisien « Port-Royal-Arago » pour un montant global de 8 millions d’euros et le second des aménagements en matière d’infrastructures de recherche et développement (ateliers et salles blanches notamment) pour un montant de 1,3 million d’euros. Pour la région Centre, un soutien à la station de Nançay est annoncé à hauteur de 1 million d’euros. Des promesses d’investissements importants pour notre établissement ! PROJECTS FUNDED BY THE CONTRAT DE PROJETS ÉTAT-RÉGIONS 2007-2013 In France, the Contrats de Projets État-Régions (CPER) are a public funding scheme by which the government and one or more regions undertake the planning and funding of major projects for a period of several years. These contracts, varying in length from five to seven years, were created in 1982. The CPER involving the Observatoire de Paris were presented to the Ile de France Regional Council for consideration on 14 February 2007. Two important projects for our institution were selected. The first one concerns works on the « Port-Royal-Arago » Paris campus for a total of 8 million euros, and the second the construction of research and development infrastructures (in particular workshops and clean rooms) for a sum of 1.3 million euros. For the Région Centre, a one-million-euro financial support grant to the Nançay station was announced. Significant investments for our institution are on their way. Contact : Claude Zeippen, vice-président du Conseil d’administration/vice-president of the Conseil d’administration
PIERRE LÉNA MAGAZINE DE L’OBSERVATOIRE N°7/MARS 2007/VIE DE L’ÉTABLISSEMENT – 5 DISTINCTIONS Pierre Léna, officier de la Légion d’honneur Membre de l’Académie des sciences dont il est Délégué à l’éducation et à la formation, Professeur émérite à l’Université Paris 7 et travaillant à l’Observatoire de Paris au sein du Laboratoire d’études spatiales et d’instrumentation en astrophysique - LESIA, Pierre Léna vient d’être élevé au grade d’officier dans l’ordre de la légion d’honneur. L’État a ainsi souhaité distinguer son action remarquable depuis dix ans en faveur de l’éducation en France et à l’étranger, en particulier pour son rôle dans la promotion de l’opération « La Main à la pâte » qui connaît un formidable succès dans le monde entier. HONOURS Pierre Léna, Officer of the Légion d’honneur Member of the Academy of Sciences, where he is responsible for education and training, professor emeritus at Paris 7 University and researcher at the Laboratory for Space Studies and Astrophysics Instrumentation (LESIA) of the Observatoire de Paris, Pierre Léna has been appointed officer of the Ordre de la légion d’honneur. The French state has thus rewarded his remarkable work of the past ten years in education in France and abroad, in particular his involvement in the promotion of « La main à la pâte » (Hands-on science), a project that encounters a worldwide success. DISPARITION DE PIERRE LANTOS C’est avec une grande tristesse que la communauté scientifique a appris la disparition de Pierre Lantos, le 1 er mars, à l’âge de 64 ans. Depuis son arrivée à l’Observatoire de Paris sur le site de Meudon, en 1965, Pierre Lantos a consacré l’essentiel de ses travaux de recherche à l’étude de la couronne solaire en ondes radioélectriques. Il fut à l’origine de contributions majeures pour notre compréhension de l’émission microondes du Soleil. Les travaux, qu’il mena dès la fin des années 1960, sur l’émission gyrorésonnante des régions actives dans le but de mesurer le champ magnétique dans la couronne furent précurseurs. Ses thèmes de recherche évoluèrent ensuite vers l’étude de l’émission radio des filaments. À partir des années 1980, il s’intéressa à l’étude des émissions radio du Soleil calme en ondes métriques et décamétriques : détection des trous coronaux et des émissions associées aux grands jets coronaux. Avec Costas Alissandrakis, il découvrit les origines dans la couronne du feuillet de plasma héliosphérique. Depuis une dizaine d’années, ses recherches s’étaient orientées vers des sujets plus appliqués comme la prévision de l’activité solaire et la surveillance du rayonnement cosmique. Il dirigea le centre de prévision de l’activité solaire à Meudon et apporta à l’Observatoire de Paris la responsabilité scientifique de la surveillance du rayonnement cosmique avec les moniteurs à neutrons des Iles Kerguélen et de Terre Adélie. Avec l’Institut de Radioprotection et Sûreté Nucléaire, il développa des outils pour prévoir et surveiller l’impact biologique du rayonnement cosmique sur les équipages de l’aviation civile. En complément à son activité scientifique, Pierre Lantos fut aussi un auteur très actif d’ouvrages de vulgarisation. De nombreux articles et interviews dans des revues et journaux, ainsi que deux livres, témoignent de son désir de rendre la recherche contemporaine compréhensible à un public large, y compris ses collègues pour des sujets en dehors de leur propre champ de recherche. En dehors de ses activités professionnelles, Pierre avait aussi un esprit largement ouvert à bien des sujets (littérature, ethnologie, musique classique). Il ne manquait pas une occasion de commenter la vie de tous les jours et les enjeux mineurs et majeurs de notre discipline avec son sens de l’humour. Son courage, sa constante gentillesse et la maîtrise de soi dont il a fait preuve sans faille pendant des années de lutte contre la maladie resteront également comme un exemple dans notre mémoire. Nos pensées et nos expressions de gratitude et de sympathie vont à sa famille. Meudon, 6 mars 2007 Jean-Louis Bougeret, Alain Kerdraon, Karl-Ludwig Klein, Nicole Vilmer pour l’Observatoire de Paris et le LESIA PIERRE LANTOS (1943-2007) It was with deep sadness that the research community learned of the passing away of Pierre Lantos on March 1st, at age 64. A researcher at the Observatoire since 1965, he carried out radio astronomical investigations on the solar corona for many years. During this time he made major contributions to the understanding of microwave emission from the Sun, notably by studying in the late 1960s gyroresonance emission from active regions as a technique to measure magnetic fields in the corona. Later on he worked, among other subjects, on the radio emission of filaments and on the quiet Sun at metre and decametre wavelengths, including coronal holes and streamers, discovering (with Costas Alissandrakis) the coronal roots of the heliospheric plasma sheet. In the last ten years Pierre’s activity shifted to more applied topics, the forecast of solar activity and cosmic ray monitoring. He was director of the solar warning center at Meudon, and he also brought to the Observatoire de Paris the scientific responsibility for cosmic ray monitoring through the French neutron monitors at Kerguelen Island and Terre Adélie. Together with the French Institute for Radiation Protection and Nuclear Safety, he developed tools to predict the biological impact of cosmic ray irradiation on aircraft crew. Besides his scientific activity Pierre was a very active popular science writer. Numerous articles, including two books, are a remaining trace of his desire to make present-day research understandable to a broader public. Beyond his professional activities Pierre was open to a wide variety of subjects, characterizing everyday life and the minor and major issues of our discipline with his subtle sense of humour. His courage, proverbial friendliness and strong self-control over years of struggle against disease will forever remain in our minds. Our thoughts and most sincere expressions of sympathy go out to his family. Meudon, 6 March 2007 Jean-Louis Bougeret, Alain Kerdraon, and Karl-Ludwig Klein, Nicole Vimer on behalf of LESIA and the Observatoire de Paris PIERRE LANTOS en 1972 à l’Observatoire, sur le site de Meudon. PIERRE LANTOS in 1972 at the Observatoire’s Meudon site. Photo prise par Alain Kerdraon, Observatoire de Paris - LESIA.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :