Magazine Observatoire de Paris n°5 jun/jui/aoû 2006
Magazine Observatoire de Paris n°5 jun/jui/aoû 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de jun/jui/aoû 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Observatoire de Paris

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Corot à quatre mois du lancement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
LE GROUPE D'ÉTUDIANTS et son encadrement THE GROUP OF STUDENTS and their teachers UFE, Observatoire de Paris Contacts : Didier PELAT Unité Formation et Enseignement de l'Observatoire de Paris LUTH +33 (0)1 45 07 74 37 didier.pelat@obspm.fr Daniel Rouan Directeur de recherche CNRS LESIA + 33 (0)1 45 07 77 15 Daniel.rouan@obspm.fr LES PARTENAIRES/THE PARTNERS Cette opération dont le budget dépassait le cadre de la mission à l’Observatoire de Haute-Provence initialement prévue, a été financée grâce aux contributions exceptionnelles de : The Benin operation required additional funds beyond those already budgeted for the Observatory of Haute-Provence mission, and it was made possible thanks to special contributions from the following institutions and organizations : > la Direction de l’Enseignement Supérieur/Higher Education Department > la Direction des relations européennes et internationales (DREI) du CNRS/European and International Relations Department (DREI) of the CNRS > l’Observatoire de Paris/Observatoire de Paris > l’Université Paris 7/Paris 7 University > l’Université Paris-Sud 11/Paris-Sud 11 University > l’Observatoire du Vatican/Vatican Observatory > l’Agence Spatiale Européenne/European Space Agency > le Centre National des Études Spatiales - CNES/National Center for Space Studies (CNES) SEIZE ÉTUDIANTS S’ÉCLIPSENT AU BÉNIN SIXTEEN STUDENTS WATCH THE ECLIPSE IN BENIN Samedi 25 mars 2006, 20h., André, Anne-Laure, Aude, Benjamin et leurs camarades débarquent à Cotonou. Ils sont seize en tout ! Seize étudiants du Master 2 "Astronomie et Astrophysique" accompagnés de huit enseignants et astronomes, à venir observer l’éclipse de Soleil du 29 mars, au Bénin, l’un des pays où elle est la plus spectaculaire. On Saturday 25 March 2006, at 8 pm, André, Anne-Laure, Aude, Benjamin and their friends arrived in Cotonou. These sixteen Master 2 students in « Astronomy and Astrophysics », together witheight teachers and astronomers, came to observe the total solar eclipse of 29 March in Benin, one of the countries where the phenomenon is most spectacular. Au cours de leur année universitaire, les étudiants de la spécialité « Astronomie et Astrophysique » du Master Recherche de l’Observatoire de Paris effectuent un stage d’observation à l’Observatoire de Haute-Provence au début du printemps. La période choisie cette année, coïncidait avec un événement exceptionnel : l’éclipse de Soleil visible le 29 mars et dont la ligne de totalité allait du Brésil jusqu’en Asie Centrale en passant par l’Afrique. Comme souvent, l’aventure tient un peu au hasard et beaucoup à l’énergie des uns et des autres. La motivation de l’équipe pédagogique, la rencontre avec la famille béninoise d’une des étudiantes du Master… il n’en fallait pas plus pour que le projet devienne réalité. 18 - MAGAZINE DE L’OBSERVATOIRE N°5/ENSEIGNEMENT 3 minutes 40 secondes de totalité, dévoilant la couronne solaire C’est finalement près de Savalou, petite ville béninoise à 200 km au nord de la capitale, que le groupe installera ses 350 kg de matériel dont trois télescopes au plus près de la ligne de totalité. Outre les observations de nuit classiques, sept expériences, minutieusement préparées lors des deux mois précédents, ont été conduites pendant l’éclipse. Les étudiants ont notamment cherché à mettre en évidence l’effet prévu par la relativité générale, de courbure des rayons lumineux passant au voisinage du Soleil. Une webcam reliée par satellite à Internet alimentait en images le site Web BASS2000 de l’Observatoire, la division technique de l’Agence Spatiale Européenne (ESTEC) ainsi que le Centre MEDOC de l’IAS 1. Si la richesse pédagogique d’une telle expérience est indéniable, l’aventure humaine et culturelle a bien sûr été un aspect essentiel du projet. Le voyage aura ainsi été l’occasion pour les étudiants et les astronomes de tisser des liens avec le pays mais aussi de participer à des échanges scientifiques et de faire de la prévention sanitaire, par le biais de conférences dans les écoles, à la radio, d’animations de soirées d’astronomie… Un don de l’Observatoire de Paris de mille sept cent lunettes protectrices et six « VenuScopes » a permis aux enfants des écoles d’admirer l’éclipse en toute sûreté. Enfin, désireux de pérenniser cette action, les responsables du Master ont inscrit le Bénin dans le projet de Campus Numérique, en particulier celui de l’Observatoire de Paris, l’ouvrant ainsi encore plus à la francophonie. During their academic year, students from the « Astronomy and Astrophysics » speciality of the Master Research program at the Observatoire de Paris, use to participate in a training stage at the Observatory of Haute- Provence at the beginning of spring. This year, an UFE, Observatoire de Paris exceptional event was to take place during that period : the solar eclipse of 29 March, whose path of totality went from Brazil to Central Asia and across Africa. As it often happens, the trip came about partly by chance, but most of all thanks to the enthusiastic work of various people. The teachers’motivation, a meeting with one of the Master student’s Beninian family, and suddenly the project became reality. Three minutes and 40 seconds of totality, revealing the solar corona In the end, it was near Savalou, a small Beninian village 200 km north of the capital, that the group would setup their 350 kg of equipment, which included three telescopes. The chosen site was very close to the totality path. In addition to the routine nightly observations, seven experiments, carefully prepared in the two months preceding the trip, were carried out during the eclipse. In particular, the students tried to detect the deflection of light rays passing near the Sun, an effect predicted by the general theory of relativity. A webcam linked to Internet by satellite sent the images to the Observatoire’s Web BASS2000 site, the technical division of the European Space Agency (ESTEC) and the IAS 1’s MEDOC Center. Besides the rich pedagogical experience, the human and cultural dimension of the trip was an essential component of the project.The trip was also the occasion for students and astronomers to built ties with the country, participate in scientific discussions and astronomy workshops, and promote health education, through talks in the schools and a special radio program. Thanks to seventeen hundred safety glasses and six « VenuScopes » donated by the Observatoire de Paris, local schoolchildren could watch the eclipse protected from harmful solar rays. Finally, wishing to perpetuate those links, the Master’s administrators added Benin to the Digital Campus project, in particular that of the Observatoire de Paris, thus increasing its content from French-speaking countries. UFE, Observatoire de Paris (1) IAS : Institut d'Astrophysique Spatiale
SOUTENANCES DE THÈSES DEFENSE OF DOCTORAL DISSERTATIONS MAGAZINE DE L’OBSERVATOIRE N°5/SOUTENANCES DE THÈSES - 19 L’Observatoire de Paris est détenteur du sceau principal de l’École Doctorale "Astronomie & Astrophysique d’Île-de-France". Il est le lieu fréquent de soutenances de thèses préparées en lien avec les universités partenaires de l’Établissement. Voici celles qui ont été soutenues entre le 3 février et le 9 juin 2006. The Observatoire de Paris is the host of the Île-de-France Astronomy & Astrophysics Doctoral School. The defense of doctoral dissertations prepared in collaboration with partner universities is often held at the Observatoire. The following defenses took place between 3 February and 9 June 2006. Vincent LAPEYRERE, thèse de Doctorat de l’Université Paris 6, École Doctorale « Astronomie & Astrophysique d’Île-de-France », soutenue le 08/03/06, LESIA - Observatoire de Paris : Étalonnage des détecteurs de CoRoT. Calibration of COROT detectors. Recherches effectuées sous la direction de Michel Auvergne, LESIA et François Pajot, IAS. Patrick CHEINET, thèse de Doctorat de l’Université Paris 6, ED 1 « Physique de la particule au solide : modèles et expériences », soutenue le 24/03/06, SYRTE - Observatoire de Paris : Conception et réalisation d'un gravimètre à atomes froids. Design and construction of a cold-atom gravimeter. Recherches effectuées sous la direction de Philip Tuckey et Franck Pereira, SYRTE. Anders BRUSCH, thèse de Doctorat de l’Université Paris 6, ED « Physique de la région parisienne », soutenue le 25/04/06, SYRTE - Observatoire de Paris : Horloge à réseau optique à atomes de strontium et étude des effets d'hyperpolarisabilité dus aux pièges laser. Sr optical lattice clock and study of hyperpolarizability effects due to laser traps. Recherches effectuées sous la direction de Christophe Salomon, École Normale Supérieure et Pierre Lemonde, SYRTE. Julien FREMAUX, thèse de Doctorat de l’Université Paris 7, ED « Astronomie & Astrophysique d'Île-de-France », soutenue le 25/04/06, LUTH - Observatoire de Paris : Étude de la population stellaire de galaxies dans l'environnement proche du trou noir. Study of the stellar population of galaxies in the close neighborhood of the black hole. Recherches effectuées sous la direction de Catherine Boisson, Monique Joly et Didier Pelat, LUTH. Sébastien LEFRANC, thèse de Doctorat de l’Observatoire de Paris, ED « Astronomie & Astrophysique d'Île-de-France », soutenue le 28/04/06, Institut d’Astrophysique Spatiale, Université Paris-Sud 11 : Spectrométrie submillimétrique et développement de matrices de bolomètres supraconducteurs. Submillimetric spectrometry and development of superconducting bolometer matrices. Recherches effectuées sous la direction de François Pajot, IAS. (1) ED : École doctorale Thomas MASSERON, thèse de Doctorat de l’Observatoire de Paris, ED « Astronomie & Astrophysique d'Île-de-France », soutenue le 11/05/06, Université de Montpellier 2 : La nucléosynthèse stellaire dans l’histoire galactique : analyse des étoiles carbonées. Stellar nucleosynthesis in galactic history : analysis of carbon stars. Recherches effectuées sous la direction de Bertrand PLEZ, Université de Montpellier 2 et Francesca PRIMAS, ESO (Garching). Frédéric BOURNAUD, thèse de Doctorat de l’Université Paris 6, ED « Astronomie & Astrophysique d’Île-de- France », soutenue le 09/06/06, LERMA - Observatoire de Paris : Évolution des galaxies : interactions, fusions et accrétion de gaz. Evolution of galaxies : interactions, mergers and gas accretion. Recherches effectuées sous la direction de Françoise Combes, LERMA. ERRATUM : la thèse d’Antoine Mérand intitulée Étude à haute résolution angulaire des céphéides, soutenue le 14/12/05, a été dirigée par Vincent Coudé du Foresto (LESIA) et non par Guy Perrin comme mentionné dans le dernier Magazine de l’Observatoire (n°4). La plaquette de présentation des formations universitaires dispensées par l'Observatoire de Paris dans le domaine des Sciences de l'Univers et des Technologies spatiales vient de paraître. Rappelons que les enseignements de l'Observatoire de Paris concernent les niveaux Master et Doctorat. The information brochure on university programs offered by the Observatoire de Paris in the field of Universe Sciences and Space Technologies, at the Master and Doctorate levels, is now available. > Pour se procurer cette plaquette, contacter Nicole Romain, secrétariat de l’UFE : To obtain a copy of the brochure, please contact Nicole Romain, UFE secretary's office : nicole.romain@obspm.fr, tél. : 01 45 07 76 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :