Magazine Observatoire de Paris n°3 déc 05/jan-fév 2006
Magazine Observatoire de Paris n°3 déc 05/jan-fév 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de déc 05/jan-fév 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Observatoire de Paris

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 26

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : naissance de l'Institut Francilien de Recherche sur les Atomes Froids.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Contact : Daniel ROUAN LESIA +33 (0)1 45 07 77 15 daniel.rouan@obspm.fr Contact : Nicole CAPITAINE SYRTE +33 (0)1 40 51 22 31 nicole.capitaine@obspm.fr 16 - COLLOQUES ET RENCONTRES SCIENTIFIQUES Sur l’année écoulée, on ne compte pas moins d’une quinzaine de colloques et de rencontres scientifiques organisés à l’initiative de chercheurs de l’Observatoire de Paris, attestant ainsi du dynamisme de la vie scientifique de l’établissement et participant de son rayonnement intellectuel. Dans certaines branches de l’astronomie, ces rencontres sont devenues de grands rendez-vous, établis déjà depuis plusieurs années, à ne manquer sous aucun prétexte... Over the past year, researchers at the Observatoire de Paris organized some fifteen scientific meetings and colloquia, confirming the vitality of our institution’s scientific life and intellectual influence. In certain branches of astronomy, those meetings have long become rendez-vous not to be missed under any circumstances. LES « RENCONTRES DE L’OBSERVATOIRE DE PARIS », 20-22 mars 2006 Voici maintenant cinq ans que l’Établissement programme de façon régulière « Les rencontres de l’Observatoire », un colloque international réunissant chaque année de 100 à 200 experts autour d’une thématique phare de l’Observatoire, souvent liée à la carrière d’un chercheur de renom. Les prochaines rencontres se dérouleront à Paris (Observatoire de Paris et Carré des sciences du Ministère délégué à la Recherche) sous l’intitulé « Visions en astronomie infrarouge ». Elles seront organisées en l’honneur du Professeur Pierre Léna, astrophysicien de renom de l’Observatoire de Paris et professeur émérite à Paris 7. Il est reconnu comme l’un des pères de l’optique adaptative, une technique qui a révolutionné l’observation astronomique en infrarouge. Précisément, le colloque rendra compte des progrès réalisés en astronomie dans le domaine infrarouge au cours des dix dernières années, notamment grâce au développement de l’optique adaptative et de l’interférométrie, des principaux résultats obtenus ainsi que des évolutions instrumentales prévisibles d’ici les vingt prochaines années au regard des grands problèmes actuels de l’astrophysique. La dernière journée sera dédiée à Pierre Léna avec des contributions et des témoignages sur son activité en dehors des développements instrumentaux : promotion des grands équipements, enseignement universitaire, éthique, mais aussi enseignement des sciences à l’école primaire, notamment grâce à l’opération éducative « La Main à la pâte » dont il est l’un des principaux instigateurs en France. JOURNÉES « SYSTÈMES DE RÉFÉRENCE SPATIO-TEMPORELS », 19-21 SEPTEMBRE 2005 Au fil des ans, les Journées « Systèmes de référence spatiotemporels », organisées ou co-organisées par les équipes du Département Systèmes de Référence Temps-Espace – SYRTE, se sont imposées, dans leur spécialité, comme un rendez-vous scientifique incontournable. Cette année, elles se sont tenues à Varsovie, au Centre de recherche spatial (SRC) de l’Académie des sciences de Pologne, sous le titre « Dynamique de la Terre et systèmes de référence : 5 ans après l’adoption de la résolution par l’Union astronomique internationale ». Les Journées 2005 étaient organisées en étroite collaboration entre le SYRTE et le SRC et ont été placées sous le patronage du Ministre français délégué aux Affaires européennes. Elles ont réuni une centaine de participants de 22 pays différents. Des avancées significatives ont été présentées concernant la qualité des systèmes de référence terrestre et céleste, la précision des observations et les performances des modèles. Il est maintenant possible, par exemple, de calculer l’orientation de la Terre dans l’espace à mieux que la milliseconde de degré, en prenant en compte l’ensemble des effets d’origines astronomique et géophysique qui perturbent la rotation de notre planète. Une session spéciale a permis de mettre au point les recommandations destinées à l’UAI concernant la nouvelle nomenclature adaptée à la précision actuelle des modèles et des observations. SCIENTIFIC MEETINGS AND COLLOQUIA For the last five years our institution has organized the « Observatoire de Paris Meeting », an international colloquium gathering each year from 100 to 200 experts on a key theme, often related to the work of some distinguished researcher from the Observatoire. The next Meeting will take place in Paris (Observatoire de Paris and Carré des sciences of the Ministry of Research). Under the title « Visions in infrared astronomy », it is a tribute to Professor Pierre Léna, a renowned astrophysicist from the Observatoire de Paris. Among several other successes he must be granted of, Professor Lena is one of the fathers of adaptive optics, a technique that has revolutionized infrared astronomical observations. The colloquium will focus on the progress that has taken place in infrared astronomy over the last ten years, in particular thanks to the development of adaptive optics and interferometry. The main results obtained and the foreseeable evolution of instrumentation for the next twenty years in connection with the current fundamental problems in astrophysics willalso be addressed. The last day will be devoted to contributions related to Pierre Léna’s activities outside the field of instrumentation : promotion of large instruments, European collaboration, university teaching, ethics, teaching of science in elementary school, in the context of the « Hands-on » (« La main à la pâte »). These Journées organized or co-organized by teams from the Reference Systems Time-Space Department (SYRTE) have become over the years a not-to-be-missed scientific meeting in their field. This year, the event took place in Warsaw, at the Space Research Centre (SRC) of the Polish Academy of Sciences, on the theme « Earth dynamics and reference systems : 5 years after the adoption of the International Astronomical Union 2000 Resolutions ». The Journées 2005 were organised in close collaboration by the SYRTE and the SRC, under the patronage of the French Minister for European Affairs. About one hundred scientists from 22 countries took part in the meeting. Significant developments in the quality of terrestrial and celestial reference systems, the accuracy of observations, and the performance of models were presented. It is now possible, for instance, to determine the orientation of the Earth in space with a precision exceeding one millisecond of arc, by taking into account the totality of astronomical and geophysical phenomena that affect our planet’s rotation.A special session addressed the recommendations to be made to the IAU regarding the new terminology suitable for the current precision of models and observations. Les actes des Journées 2004 ont été publiés en septembre 2005. Disponibles sous forme de CD-Rom. The proceedings of the Journées 2004 were published in September 2005 and are available in CD-ROM.
INTERNATIONAL INTERNATIONAL Les activités de recherche développées à l’Observatoire de Paris ont une forte composante internationale dont nous rendons compte régulièrement dans ces colonnes. Research at the Observatoire de Paris has a strong international component that we regularly cover on these pages. CIFIST : UNE BOURSE D’EXCELLENCE DE LA COMMISSION EUROPÉENNE Dans le cadre du programme Marie Curie de l’Union Européenne, une bourse d’excellence accordée au Dr. Piercarlo Bonifacio, a permis le lancer le 8 septembre 2005, à l’Observatoire de Paris, le programme CIFIST (Cosmological Impact of the First Stars) : cette étude de l’Impact Cosmologique des premières étoiles permettra de mieux comprendre la composition chimique et l’évolution de l’Univers jeune, à l’époque où se sont formées les premières étoiles. Ces étoiles sont encore observables aujourd’hui avec les très grands télescopes de l’ESO. L’équipe comprendra plusieurs visiteurs et chercheurs postdoctoraux européens et sera localisée au département Galaxies Étoiles Physique Instrumentation - GEPI. CIFIST : A EUROPEAN COMMISSION EXCELLENCE GRANT In the context of the European Union « Marie Curie » program, an Excellence Grant awarded to Dr. Piercarlo Bonifacio is behind the launching, on 8 th September 2005 at the Observatoire de Paris, of the CIFIST (Cosmological Impact of the First Stars) program. This project seeks a better understanding of the chemical composition and evolution of the young Universe, at the time when the first stars were formed. These stars can still be observed today with ESO’s very large telescopes. The team will include several visiting European scientists and postdoctoral researchers and will be based at the Galaxies, Stars, Physics and Instrumentation Department (GEPI). ARENA : UN RÉSEAU EUROPÉEN POUR LA RECHERCHE ASTRONOMIQUE EN ANTARCTIQUE L’Observatoire de Paris est l’un des partenaires du nouveau réseau ARENA dont le coordinateur principal est Nicolas Epstein de l’Université de Nice-Sophia Antipolis. Ce réseau vise à favoriser la coordination de projets européens d’observations astronomiques en optique et infrarouge sur le site du DômeC, en Antarctique. ARENA : A EUROPEAN NETWORK FOR ASTRONOMICAL RESEARCH IN ANTARCTICA The Observatoire de Paris is one of the members of the new ARENA network, whose principal coordinator is Nicolas Epstein, from the University of Nice-Sophia Antipolis. This network aims at promoting the coordination of European astronomical observation projects in optics and infrared at the Dome C site, in Antarctica. Contact : Slimane BENSAMMAR GEPI slimane.bensammar@obspm.fr. MAGAZINE DE L’OBSERVATOIRE N°3/INTERNATIONAL- 17 COLLOQUE FRANCO-SUÉDOIS À L’OBSERVATOIRE La Suède et la France coopèrent depuis plus de vingt ans dans le domaine spatial et de nombreux projets menés dans le nord de la Suède depuis la base d'Esrange (près de Kiruna) ont permis de concrétiser cette collaboration technologique. Dans le cadre de ses manifestations déclinées chaque année sur le thème du "décembre suédois" en France, l’ambassade de Suède a organisé un colloque autour des acquis et des perspectives qu'offre cette coopération. C’est donc à l’Observatoire de Paris que le 12 décembre étaient réunis par l’ambassade des acteurs du monde scientifique, universitaire et économique en partenariat avec le Centre National d’Études Spatiales et l’Observatoire de Paris. Sous la présidence de Frank Belfrage, Ambassadeur de Suède en France, Daniel Egret, Président de l'Observatoire de Paris et Yannick d'Escatha, Président du CNES, les acteurs majeurs de cette coopération ont animé une réflexion et un débat sur les perspectives d'avenir dans le domaine des ballons, des satellites et de la recherche. Une occasion pour le public de profiter de l'exposition photos et vidéo organisée par l’ambassade et le CNES, et d’admirer un ballon en taille réelle installé à cette occasion ainsi qu'une projection étonnante sur les aurores boréales. FRENCH-SWEDISH COLLOQUIUM AT THE OBSERVATOIRE Sweden and France have been cooperating in the space field for twenty years, and they jointly carried out a number of projects at the Esrange base (near Kiruna) in the north of Sweden. As part of the activities of the annual event « Swedish December » in France, the Swedish embassy organized a colloquium on the theme of the achievements and prospects of this technological cooperation. On 12 December, guests from the scientific, university and economic circles gathered at the Observatoire de Paris, invited by the embassy in partnership with the National Center for Space Studies (CNES) and the Observatoire. Under the presidency of Frank Belfrage, Ambassador of Sweden in France, Daniel Egret, President of the Observatoire de Paris, and Yannick d’Escatha, President of the CNES, the main players of this collaboration participated in a debate on the future prospects of balloons, satellites and research. It was an opportunity for the public to visit the exhibition of photographs and videos organized by the embassy and the CNES, and also to admire a life-size balloon and watch an amazing film about Northern Lights. Contact : AURORE BORÉALE P.Ledoare, CNES Christiane ADAM Cellule des Relations Internationales + 33 (0)1 45 07 74 74 christiane.adam@obspm.fr BALLONS CNES



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :