Magazine Observatoire de Paris n°14 déc 11/jan-fév 2012
Magazine Observatoire de Paris n°14 déc 11/jan-fév 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de déc 11/jan-fév 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Observatoire de Paris

  • Format : (211 x 298) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : vision d'avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
LES CHIFFRES CLÉS DE PSL/PSL IN NUMBERS › 2 500 chercheurs et enseignants-chercheurs/2,500 scientists and teaching researchers. › 14 000 étudiants, dont 70% aux niveaux Master et Doctorat/14,000 students, 70 percent at the Master’s and Doctorate levels. › 1 800 doctorants/1,800 doctorate candidates. › Plus de 100 laboratoires de recherche de pointe/Over 100 cutting-edge research laboratories. › 2 millions de livres/2 million books. › 500 000 documents patrimoniaux/500,000 heritage documents. › 870 mètres linéaires d’archives institutionnelles, artistiques et scientifiques/870 linear metres of artistic and scientific institutional archives. › 35 bibliothèques/35 libraries. › 9 millions de téléchargements de conférences en 2010/9 million downloads of meetings and conferences in 2010. PARIS SCIENCES ET LETTRES : UNE ÉTAPE DE FRANCHIE ! PARIS SCIENCES ET LETTRES : ON TO THE NEXT STAGE ! « Doter la France de cinq à dix initiatives d’excellence IdEx capables de rivaliser avec les meilleures universités du monde ». Telle est l’ambition affichée du programme « Investissements d’Avenir » lancé par le ministère pour redessiner les contours de l’enseignement supérieur et de la recherche. En juillet dernier, à l’issue d’une procédure très sélective, le projet d’IdEx présenté par le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur Paris Sciences et Lettres PSL est retenu au niveau ministériel. Succès qui couronne les seize partenaires du projet, dont l’Observatoire de Paris. « Providing France with five to ten initiatives for excellence (IdEx) capable of competing with the best universities in the world ». Such is the ambitious aim of the « Investing in the Future » program launched by the ministry to redefine the boundaries of higher education and research. Last July, following a very demanding selection process, the IdEx project submitted by the Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur Paris Sciences et Lettres PSL, was accepted at the ministerial level. A success that rewards all sixteen project partners, among which the Observatoire de Paris. Alors que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche lançait un appel d’offres dans le cadre du « plan campus », cinq établissements se sont associés en 2010 pour créer une fondation de coopération scientifique, qu’ils ont baptisée Paris Sciences et Lettres PSL. L’Observatoire de Paris fut l’un des membres fondateurs de ce groupement original, ouvrant de nouveaux horizons, permettant à chaque établissement de conserver son autonomie, tout en lui garantissant une visibilité accrue. Premier succès annoncé en avril 2011 : une dotation de 70 millions d’euros est accordée à PSL dans le cadre du « plan campus ». Elle permettra de mener à bien des projets immobiliers. Janvier 2011 : la famille s’agrandit. Onze autres institutions la rejoignent. Ensemble, les seize partenaires déposent un projet d’IdEx... finalement retenu le 4 juillet par un jury international au terme d’une compétition intense. Les deux autres lauréats sont les universités de Bordeaux et de Strasbourg. Université de recherche PSL va donc pouvoir lancer officiellement son ambitieux projet d’université de recherche. L’équivalent du concept de « research university » développé par le modèle anglosaxon, qui désigne des universités faisant de la recherche le cœur de leur activité. Pluridisciplinaire, PSL entend couvrir l’ensemble des champs académiques : des sciences exactes aux sciences humaines, en passant par les arts, l’économie et le management. Pour les partenaires, cela se traduit concrètement par des changements dès 2012, comme la mise en place d’une carte d’étudiant commune ou encore pour les chercheurs, l’apposition d’une affiliation « PSL » sur leurs publications scientifiques. Un portail internet bilingue a déjà été créé - http://www.parissciencesetlettres.org. Il donnera accès aux contenus des enseignements et des conférences des différents établissements. Une avance de 10 M € sur le budget 2012 vient d’être notifiée à PSL, avec laquelle l’IdEx va pouvoir d’ores et déjà être opérationnel et lancer ses premières actions : chaires d’excellence, structuration innovante des formations, rapprochements entre institutions, etc. De quoi stimuler les équipes déjà à pied d’œuvre. LE PROGRAMME INVESTISSEMENT D’AVENIR est une opération qui engage de nombreux partenaires, notamment le Commissariat Général à l’Investissement et l’Agence Nationale de la Recherche. Les lauréats reçoivent généralement les intérêts produits par une dotation en capital, dont une partie peut également leur être versée./ « INVESTING FOR THE FUTURE » is an operation involving many partners, in particular the « Commissariat Général à l’Investissement » and the « Agence Nationale de la Recherche ». The selected projects are funded via the interests of a capital investment, part of which can also be made directly available. 4 – MAGAZINE DE L’OBSERVATOIRE N°14/DÉCEMBRE 2011 6,5 Mds Industrie et PME 8 Mds Recherche 5 Mds Développement durable Grand emprunt capital : 35 Mds Dont : Laboratoires d’excellence (Labex) : 1 Équipements d’excellence (Equipex) : 1 4,5 Mds Numérique 11 Mds Enseignement supérieur et formation Dont : Initiatives d’excellence (Idex) : 7,7 Opération Campus (complément) : 1,3 PSL In response to a call for tenders issued by the Ministry of Higher Education and Research as part of the « plan campus », five institutions got together in 2010 to create a scientific cooperation foundation under the name Paris Sciences et Lettres PSL. The Observatoire de Paris was among the founding members of this novel partnership, which opensup new frontiers and allows each institution to preserve its autonomy while providing them greater visibility. In April 2011, PSL scored a first victory, as it was awarded a 70 million euro allocation within the « plan campus ». This sum made possible to carry out building projects. In January 2011, the family grew with the addition of other eleven institutions. The sixteen partners then submitted an IdEx project proposal, which was accepted on July 4 by an international jury following a fierce competition. The other two winners were the Universities of Bordeaux and Strasbourg. A research university PSL will now be able to officially launch its ambitious research university project. This is the equivalent of the research university concept developed by the Anglo-Saxon model, which applies to universities where the main activity is research. In a multidisciplinary spirit, PSL aims at covering the full range of academic disciplines : from the natural sciences to the humanities, and including the arts, economics, and management. This implies changes for all partners beginning as early as 2012, such as a common card for all students and, for scientists, acknowledging their PSL affiliation in their publications. A bilingual Internet portal has already been created : http://www.parissciencesetlettres.org. It will provide access to information on courses and talks given at the various institutions. PSL has just received a 10 million euro advance that willallow the IdEx to begin its operations right away and to set in motion its first actions : chairs of excellence, a novel curriculum structure, rapprochement among institutions, and so forth. All of which will have the effect of spurring on the teams already at work.
PSL CNRS Centre national de la recherche scientifique INRIA Institut national de recherche en informatique et en automatique Université Paris-Dauphine Site de Meudon Observatoire de Paris Institut Louis Bachelier Ecole nationale supérieure des beaux-arts Collège de France Fondation Pierre-Gilles de Gennes Institut Curie (Paris et Orsay) LES 16 PARTENAIRES DE PARIS SCIENCES ET LETTRES/Paris Sciences and Lettres’s sixteen partners. Bookmark Chimie ParisTech FABERLABO Fondé par Colbert, l’Observatoire de Paris est depuis plus de trois siècles un lieu privilégié de production des connaissances en astronomie et dans les sciences de l’univers en général. À ce titre, il donne une très forte priorité à sa contribution aux projets de diffusion des savoirs portés par PSL. En particulier, la création d’un espace d’expérimentation et d’exposition, baptisé FaberLabo, est un des projets phare pour mettre en valeur les riches collections artistiques et scientifiques des institutions de PSL. Founded by Colbert over three centuries ago, the Observatoire de Paris has been since its creation a unique place for the advancement of knowledge in astronomy and more generally in the sciences of the universe. In this capacity, it highly prioritizes its contribution to the public outreach projects initiated by PSL. In particular, the creation of an experimentation and exhibition environment, called FaberLabo, is one of the flagship projects designed to showcase the rich artistic and scientific collections of the PSL member institutions. MAGAZINE DE L’OBSERVATOIRE N°14/DÉCEMBRE 2011 – 5 Ecole normale supérieure Conservatoire national supérieur d'art dramatique Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs ESPCI ParisTech LA GOUVERNANCE DE PSL/PSL’S GOVERNANCE La gouvernance de PSL sera assurée par un Conseil d’administration composé pour moitié de personnalités extérieures. Un Comité d’orientation stratégique, composé de scientifiques internationaux, et une Assemblée académique, représentant l’ensemble de la communauté de PSL, assisteront le Conseil d’administration dans son activité. Le président de PSL sera élu par le Conseil d’administration et appliquera sa politique générale. Il sera assisté par un vice-président, un viceprésident administratif et un Comité de pilotage représentant les institutions membres. La mise en œuvre opérationnelle du projet reposera sur trois départements : Recherche, Formation et Valorisation. Un quatrième département supervisera les services communs offerts par Paris Sciences et Lettres. PSL will be governed by a Board of Governors, with half the members coming from outside the partner institutions. A strategic policy committee, madeup of international scientists, and an Academic Assembly representing the entire PSL community willassist the Board of Governors. The president of PSL will be elected by the Board of Governors and will see to the application of its general policy. The president will be assisted by a vice-president, a vice-president for administration, and a Steering Committee representing the member institutions. The operational implementation of the project will rest with three departments : Research, Training, and Development. A fourth department will oversee the shared services offered by Paris Sciences et Lettres. LABEX ET EQUIPEX/LABEX AND EQUIPEX Les axes de recherche de PSL s’appuieront dans un premier temps sur 11 laboratoires d’excellence (Labex) et 7 équipements d’excellence (Equipex) sélectionnés par le jury international lors d’un premier appel à projets, en janvier dernier. Parmi eux, deux Labex (Réseau national temps-fréquence FIRST-TF et Exploration spatiale des environnements planétaires ESEP) et un Equipex (calcul intensif de Mesocentres coordonnés - Equip@meso) impliquent directement l’Observatoire de Paris qui en assure la coordination scientifique. Par ailleurs, l’Observatoire de Paris est impliqué dans huit projets Equipex et trois projets Labex déposés en septembre et octobre derniers pour concourir à la seconde vague d’appel à projets. Résultats imminents. PSL’s research lines will initially be supported by eleven Laboratories for Excellence (Labex) and seven Equipments for Excellence (Equipex) selected by the international jury following a first call for tenders last January. Among these, two Labex (Time-Frequency National Network —FIRST-TF— and Space Exploration of Planetary Environments —ESEP) and one Equipex (Intensive Computing of Coordinated Mesocentres —Equip@meso) directly involve the Observatoire de Paris, which assumes the scientific coordination. In addition, the Observatoire de Paris is involved ineight Equipex projects and three Labex projects submitted last September and October in response to the second wave of calls for project tenders. The results are expected anytime now. Pascal Blondé, Observatoire de Paris Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris INSERM Institut national de la santé et de la recherche médicale LES CHEFS D’ÉTABLISSEMENTS en séminaire PSL sur le site de Meudon de l’Observatoire de Paris, avril 2011./Heads of the partner institutions attending a PSL seminar at the Meudon site of the Observatoire de Paris in April 2011. Daniel Egret, Observatoire de Paris



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :