Magazine Magazine n°3 mar/avr/mai 2011
Magazine Magazine n°3 mar/avr/mai 2011
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°3 de mar/avr/mai 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : ACP

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : spécial moode et business.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
La lumière y est spectrale, et le héros, le mannequin Stephen Thompson, atteint d’albinisme, diaphane. Deux jeunes femmes l’accompagnent : la blonde Daphne porte une robe dont les multiples zips et les ruchés redessinent l’anatomie ; la brune Mariacarla est méconnaissable, les orbites sombres et la bouche entravée par un masque issu de la collection homme aussi immaculé que le reste. Au-delà, chaque couple s’offre au regard de manière complexe puisque les silhouettes se confondent par un effet de surimpression, l’une d’elles étant altérée ou semi-transparente. Pendant une fraction de seconde apparaît un être double ou hanté, une étrange créature bicéphale. Aux dires des critiques, c’est un romantisme sombre qui caractérise l’esprit de Riccardo Tisci pour Givenchy, un tempérament gothique qui se manifeste effectivement ici dans le mépris affiché envers la vulgarité d’une belle saison où les chairs sont d’ordinaire sommées de s’exposer. On peut ajouter que le pâle Stephen Thompson et son patrimoine génétique contrarié évoquent les figures masculines de la littérature décadente de la fin du x i x e siècle – les Dorian Gray, les Des Esseintes : des esthètes enfermés dans la tour d’ivoire d’un égotisme maladif, des beautés déchues, ambiguës, à la sexualité problématique. Une autre caractéristique de l’art de Tisci pourrait être cette relation trouble et troublée aux deux sexes, le jeune homme étant en charge de l’ensemble des collections. Les vestiaires masculin et féminin de l’été Givenchy développent ainsi un même dandysme en noir et blanc, se vampirisant l’un l’autre ; les femmes empruntent aux hommes costume et gilet oversized, les hommes, des shorts aux allures de jupettes et leurs leggings aux femmes ; le modèle transsexuel Léa T. défile chez les femmes tandis que les femmes s’invitent chez les IMAGES LE SEXE DES ANGES Déjà la belle saison en planète mode : les dieux et déesses des campagnes publicitaires s’apprêtent à arborer un hâle sensuel. Chez Givenchy, en revanche, c’est au pays des neiges et des glaces que l’on nous emmène, en deux photographies signées Mert & Marcus. magazine n°3 44 hommes ; tous partagent une même allure déconstruite et longiligne. Dans la rêverie alchimique, on dit que l’œuvre au « blanc » symbolise la réunion harmonieuse des contraires : les anges à deux têtes de Mert et Marcus signalent ce désir d’unité, dans le même temps que leur bizarrerie légèrement morbide s’inquiète de son impossibilité fondamentale. Qu’est-ce qui peut faire courir un créateur de mode hors des tendances et des sentiers mercantiles ? La disparition, l’effacement des corps et leurs aspérités au profit d’une autre configuration, une troisième unité « originaire » et fantasmatique : la perfection du corps androgyne et ce que cet idéal pourrait être. La fascination de la mode pour le corps adolescent est la facette la plus apaisée de ce rêve très ancien. Mais ce dernier reste aussi pourvoyeur de drames : il serait à l’origine des formes les plus extravagantes, baroques, prospectives ou sciences fictionnelles avec lesquelles certains créateurs métamorphosent les corps et les contredisent. On peut lire le petit théâtre orchestré par Mert et Marcus comme une allusion à cette quête. L’atmosphère y est évanescente voire glaciale : le désir d’indifférenciation peut être aussi un vœu de haute pureté stérile — c’est le risque, pas sûr qu’il soit question d’amour dans cette histoire. Pour les rencontres et l’exaltation moites sur la plage abandonnée, les coquillages, les crustacés, etc., on sera prié d’aller voir ailleurs. Céline Mallet Campagne Givenchy Printemps-Eté 2011, photo Mert Alas & Marcus Piggott, courtesy Givenchy
magazine n°3 45 […] Dans la rêverie alchimique, on dit que l’œuvre au « blanc » symbolise la réunion harmonieuse des contraires : les anges à deux têtes de Mert et Marcus signalent ce désir d’unité.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 1Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 2-3Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 4-5Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 6-7Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 8-9Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 10-11Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 12-13Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 14-15Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 16-17Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 18-19Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 20-21Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 22-23Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 24-25Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 26-27Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 28-29Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 30-31Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 32-33Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 34-35Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 36-37Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 38-39Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 40-41Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 42-43Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 44-45Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 46-47Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 48-49Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 50-51Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 52-53Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 54-55Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 56-57Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 58-59Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 60-61Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 62-63Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 64-65Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 66-67Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 68-69Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 70-71Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 72-73Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 74-75Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 76-77Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 78-79Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 80-81Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 82-83Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 84-85Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 86-87Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 88-89Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 90-91Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 92-93Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 94-95Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 96-97Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 98-99Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 100-101Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 102-103Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 104-105Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 106-107Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 108-109Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 110-111Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 112-113Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 114-115Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 116-117Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 118-119Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 120-121Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 122-123Magazine Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2011 Page 124