Magazine Magazine n°2 déc 10/jan-fév 2011
Magazine Magazine n°2 déc 10/jan-fév 2011
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°2 de déc 10/jan-fév 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : ACP

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : spécial design et mode.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
CHRONIQUE fashion monumentA.com Au Grand Palais, Chanel invente le défilé-installation à grand spectacle pour séduire un public… à distance. Supposons que la mode soit un feuilleton saisonnier, et que, parti en retraite mystique au Mont Athos, vous en ayez raté de nombreux épisodes. La meilleure manière de reprendre le fil du scénario à rebondissements des codes et tics du milieu serait immanquablement de se précipiter au défilé Chanel. Médium de l’époque, vampire de l’actualité, KarlLagerfeld y transfuse, au fil des années, tout ce qui fait l’air du temps dans le corps d’une maison sans âge, comme lui-même. Dernier exemple en date, la présentation au Grand Palais de la collection printemps-été 2011 a remporté les suffrages des observateurs les plus raidis dans leur indifférence. Inspiré du film d’Alain Resnais, L’Année dernière à Marienbad, un décor de jardin à la française – broderies de buis transcrites en polystyrène gris foncé et jets d’eau grand siècle – envahissait les 13 000 m² de la nef. Décrite par KL lui-même comme une pièce de landscape art cette gigantesque mise en scène s’inspirait, à l’évidence, des installations de l’art contemporain. Après y avoir importé un iceberg de 30 tonnes rapporté de Suède ou transformé les lieux en grange de ferme les saisons précédentes, Metro Goldwyn Karlrivalisait cette fois avec les manifestations estampillées « artistiques » qu’abrite d’ordinaire ce monument historique. Quel commissaire d’exposition, quel artiste peut en effet aujourd’hui bénéficier des moyens financiers d’une maison comme Chanel ? On connaît depuis longtemps les amours tarifées de la mode et de l’art, où s’échange légitimité contre liquidités, voici venue l’heure de la phagocytation « cool » du territoire de l’un par l’autre… La brillante histoire des défilés de mode, conçue par Olivier Saillard et publiée par les Arts décoratifs pour accompagner son exposition en deux volets (la partie 90/2000 est ouverte jusqu’au 26 juin 2011), permet de vérifier à quel point les cousinages de la mode avec d’autres disciplines artistiques changent avec les époques. La génération Gaultier/Mugler a aimé le théâtre et le music-hall ; Miyake et plus tard McQueen, la chorégraphie ; Martin Margiela, Hussein Chalayan ou Viktor&Rolf, la performance. Pour 19 minutes de show sous la verrière du Grand Palais, ce sont les moyens du cinéma hollywoodien à la sauce arts plastiques : 84 mannequins-actrices déambulent en circonvolutions parfaitement symétriques avec la nonchalance de Delphine Seyrig, au travers d’un parterre du même magazine n°2 58 noir et blanc que le film de 1961, sur des airs de musique réinterprétés de Björk ou The Verve, joués par les 80 musiciens de l’orchestre Lamoureux dirigé par Thomas Roussel. La Fashion Monumenta… Tout ça pour les 2 000 invités ? Pas vraiment. Webmaster Karll’explique clairement (sur le site Chanel) : « Pour avoir un truc pour le Net, vous êtes obligés de faire un décor. Si vous faites défiler les filles dans le vide, il n’y a pas d’ambiance. » Dans la netocratie, le défilé de mode n’est plus vraiment un art vivant pour le petit public privilégié du village mode, il est une préproduction pour une consommation sur la Toile mondiale. KL confirme : « Le public nous sert pour donner une tension aux filles. » Le vrai public n’est donc pas celui qu’on croit, et celui qu’on voit sur la vidéo diffusée sur Internet n’est qu’une masse de figurants gratuits (à l’exception de quelques actrices, dont c’est le métier, et qui savent bien ce que vaut leur prestation au premier rang…), qui font littéralement partie du décor. Il est amusant de voir, dans les plans en plongée, comme la masse sombre des parterres de spectateurs prolonge les circonvolutions des arabesques de faux buis. Comme les signes typographiques dans une maquette de magazine, à l’écran, les VIP sont du « gris ». Ce faisant, MC Karlne réalise pas une œuvre d’art destinée à passer à la postérité, mais un génial coup médiatique contemporain, parfaitement cohérent avec l’image de Chanel. Quintessence du classicisme, l’esthétique au cordeau des parterres à la française correspond en effet idéalement à une griffe dont la fondatrice était décrite par Roland Barthes dans Marie-Claire en 1973 comme : « … un nouvel auteur classique : élégante comme Racine, janséniste comme Pascal, philosophe comme La Rochefoucauld, sensible comme Madame de Sévigné, frondeuse enfin comme la Grande Mademoiselle… » Au final, le sourire d’Inès de la Fressange vient apporter la touche d’humour et d’esprit à cette implacable machinerie. Stéphane Wargnier Défilé collection printemps-été 2011. Chanel
[…] Dans la netocratie, le défilé de mode n’est plus vraiment un art vivant pour le petit public privilégié du village mode, il est une pré-production pour une consommation sur la Toile mondiale. magazine n°2 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 1Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 2-3Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 4-5Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 6-7Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 8-9Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 10-11Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 12-13Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 14-15Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 16-17Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 18-19Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 20-21Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 22-23Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 24-25Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 26-27Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 28-29Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 30-31Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 32-33Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 34-35Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 36-37Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 38-39Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 40-41Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 42-43Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 44-45Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 46-47Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 48-49Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 50-51Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 52-53Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 54-55Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 56-57Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 58-59Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 60-61Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 62-63Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 64-65Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 66-67Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 68-69Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 70-71Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 72-73Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 74-75Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 76-77Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 78-79Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 80-81Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 82-83Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 84-85Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 86-87Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 88-89Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 90-91Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 92-93Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 94-95Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 96-97Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 98-99Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 100-101Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 102-103Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 104-105Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 106-107Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 108-109Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 110-111Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 112-113Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 114-115Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 116-117Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 118-119Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 120-121Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 122-123Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 124-125Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 126-127Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 128-129Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 130-131Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 132-133Magazine Magazine numéro 2 déc 10/jan-fév 2011 Page 134