Magazine Magazine n°1 sep/oct/nov 2010
Magazine Magazine n°1 sep/oct/nov 2010
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°1 de sep/oct/nov 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : ACP

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : spécial mode et design.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
… le créateur lui-même s’y exhibe, nu et luisant comme un ver, un flacon oversized dans l’entrejambe, pris en flagrant délit d’auto-érotisme comme d’hyper narcissisme. Le parfum est essence et véhicule : on en répandait sur les statues des dieux. Il évoque aussi de près ou de loin les fluides corporels. Et il faut se souvenir de la campagne pour le parfum homme de Tom Ford, orchestrée par Terry Richardson en 2006 : le précieux flacon trônait entre des seins ou des cuisses féminines moites d’excitation, pendant que Ford s’instituait comme l’incarnation suprême du phallus, en toute simplicité et brutalité. L’eau pour homme est ainsi l’occasion, pour des créateurs qui la plupart du temps bâtissent leur célébrité autour du corps féminin, de théâtraliser leur propre mode d’apparition, de diffuser comme de sublimer leur aura, et de ramener à eux le désir en faisant fantasmer sur leur intimité : géniale et sexuelle, qui plus est tout entière vouée à la séduction. Or, s’ils se veulent provocants, c’est d’abord à une autre image célèbre que Marc Jacobs et Juergen Teller font référence : celle d’un certain Yves Saint Laurent photographié par Jean Loup Sieff en 1971 à l’occasion du lancement de la première eau pour homme Yves Saint Laurent. La nudité du maître y faisait également scandale et, avec elle, la découverte d’un érotisme masculin, l’affirmation d’une attitude sexuelle décocomme d’un mode d’être à l’avant-garde. Saint Laurent œuvrait là encore à son devenir iconi que, anticipant les phénomènes de starification ou de culte de la personnalité dont ont bénéficié après lui, et en partie grâce à lui, les créateurs de mode actuels – Tom Ford et Marc Jacobs notamment. IMAGES Donner de sa personne Bang ! Le nom du jus claque, les images signées Juergen Teller aussi. On est en mai 2010 et les blogs s’amusent ou fustigent le culot affiché par la publicité du dernier parfum homme de Marc Jacobs… magazine n°1 magazine n°1 50 50 De fait, l’image d’un parfum médiatise toujours à divers degrés une intimité : un corps et son histoire, sa profondeur et sa séduction pris dans les filets d’une époque ; elle problématise cette intimité ou la rend problématique. Et si la publicité Bang apparaît de prime abord crânement incendiaire, elle est ici plus complexe qu’on ne le pense : il faut la comparer au geste inaugural de Saint Laurent pour mieux en saisir la portée et la différence. Saint Laurent par Sieff, c’était la grâce innée d’un corps d’éphèbe, le mystère d’une séduction androgy- A
ne et quasi angélique, la morgue d’un piédestal de cuir et d’une posture délicatement enroulée sur elle-même, transcendés par les méandres chaleureux du noir et blanc. C’était une chair habitée et une âme « révolutionnaire » : les lunettes d’intello, le cheveu christique post 68 et surtout le halo lumineux entourant la tête comme signe imparable du génie. Après cela, la présence du produit pouvait se faire discrète ; un simple bandeau en bas de page suffisait. L’effet est tout autre pour la publicité Marc Jacobs, alors que les éléments en place pourraient être sensiblement les mêmes. Bang sonne comme Gang Bang, Bling Bling, unuppercut, un tir à vue. Tout est surjoué chez Jacobs et tout est surface clinquante, du corps huilé en passant par le métal du flacon jusqu’au papier métallisé réveillé par le flash. Ce dernier pourrait bien métaphoriser l’or du liquide parfumé mais, c’est son rôle de gigantesque emballage que l’on retient : un emballage au sein duquel le créateur s’offre en pin-up ou danseuse à la solde des empires du luxe. Marc Jacobs et le flacon sont d’ailleurs traités au même niveau : même carrure hypertrophiée, même surface bodybuildée ; l’homme et le produit s’équivalent. Car il y a enfin le corps de Jacobs : les tatouages insanes (un Bob l’Éponge hilare et dérisoire), la silhouette retouchée, retravaillée par et pour l’image, enfin celle d’un érotisme très codifié : comme si Tom of Finland allait voir du côté de Jeff Koons. Si Teller et Jacobs reprennent donc le portrait de Sieff, c’est au fond sur un mode parodique et désenchanté : les dieux ont changé, leur profondeur et leur soufre aussi, trempés dans le bain acide d’une certaine contemporanéité. « Mon arme est le regard que je porte sur mon époque et sur l’art de mon B magazine n°1 magazine n°1 51 51 Marc Jacobs et le flacon sont traités au même niveau : même carrure hypertrophiée, même surface bodybuildée ; l’homme et le produit s’équivalent […] temps », disait Saint Laurent. C’est vrai aussi ici, lorsque Teller et Jacobs disent sans fard l’arrogance d’une certaine opulence, la marchandisation des corps, la vulgarité et la schizo phrénie de l’autopromotion à l’ère people – et ses manières coup de poing pour arracher, quoi qu’il en coûte et quoi qu’il arrive, une place au panthéon des légendes. A. Publicité Marc Jacobs parfum, 2010 B. Publicité Yves Saint Laurent parfum, 1971 C & D. Publicité Tom Ford parfum, 2007 Céline Mallet C D



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 1Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 2-3Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 4-5Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 6-7Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 8-9Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 10-11Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 12-13Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 14-15Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 16-17Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 18-19Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 20-21Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 22-23Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 24-25Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 26-27Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 28-29Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 30-31Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 32-33Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 34-35Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 36-37Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 38-39Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 40-41Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 42-43Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 44-45Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 46-47Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 48-49Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 50-51Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 52-53Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 54-55Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 56-57Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 58-59Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 60-61Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 62-63Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 64-65Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 66-67Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 68-69Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 70-71Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 72-73Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 74-75Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 76-77Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 78-79Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 80-81Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 82-83Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 84-85Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 86-87Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 88-89Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 90-91Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 92-93Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 94-95Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 96-97Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 98-99Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 100-101Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 102-103Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 104-105Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 106-107Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 108-109Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 110-111Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 112-113Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 114-115Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 116-117Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 118-119Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 120-121Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 122-123Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 124-125Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 126-127Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 128-129Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 130-131Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 132-133Magazine Magazine numéro 1 sep/oct/nov 2010 Page 134