Magazine des Arts n°5 fév/mar/avr 2013
Magazine des Arts n°5 fév/mar/avr 2013
  • Prix facial : 10 €

  • Parution : n°5 de fév/mar/avr 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 45,4 Mo

  • Dans ce numéro : enquête sur le sens caché des oeuvres.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
[Evénement] grand littérateur, lui, ne peut pas se tromper. 20• LE MAGAZINE DES ARTS Quel est votre rapport avec les autres formes d’art ? Renoir, encore dans le film, a cette réplique : « Ce n’est pas un vrai métier, acteur », pour ensuite faire l’éloge de ce qui se fait avec les mains. Je mets les autres formes d’art bien au-dessus ! Car je ne suis qu’un passeur entre l’auteur et le public. Renoir disait toujours « je suis un ouvrier de la peinture », parce qu’il avait commencé comme peintre sur assiette et il l’est toujours resté. Il y a des limites à Renoir. Je comprends ceux qui disent préférer Cézanne ou Matisse. J’aime beaucoup Rubens et par-dessus tout Titien. Aimeriez-vous jouer un autre peintre ? Je n’aurais pas su donner une vérité à la figure de Matisse par exemple. C’est trop intellectuel. Renoir ne s’adresse pas à mon cerveau. Il s’attache à la représentation de la nature, que j’aime tant moi-même. Mais aussi à celle de la chair de la femme. Nous avons tourné de belles scènes avec Christa Theret. Elle est Andrée, son dernier modèle, mais aussi celle qui révélera le talent de son fils, Jean Renoir, en tant que cinéaste. Quant au regard de l’enfant, c’est peut-être le plus grand pour montrer un enfant dans sa vérité, pas dans celle du peintre. Revoyez « Madame Charpentier et ses enfants » … N’en déplaise aux sceptiques, Renoir est incomparable dans ce qu’il réussit. Et le seul à pouvoir transmettre ce genre d’émotion. En somme, l’art permet de voir ce qui est essentiel. Et vous, comment les gens vous voient-ils ? Comme les grands metteurs en scène me montrent… Parce qu’avec eux on a des révélations absolument incroyables. « Je suis comme ça ! ». Jean Grémillon m’a mis en scène dans « Patte blanche » sorti en 1949. Quand j’ai vu le film réalisé, je ne me suis pas reconnu dans mes intentions de jeu, ce que j’ai vu était beaucoup plus beau que tout ce que j’avais pu imaginer ou faire. Ca m’a été utile après dans mes autres rencontres. Avec des metteurs en scène comme Grémillon, on commence à comprendre comment on peut se servir de soi, comment on peut être pour les autres. Ils viennent vous chercher car ils devinent votre potentiel. On ne parle pas, ou le moins possible. Pas de psychologie ou d’intellectualité. Simplement la divination, cette chose qui est très particulière et que seuls les grands ont. Ce n’est pas ce qu’on pense qui compte parce qu’on se trompe tout le temps. C’est ce qui vient du divin qui est important. Le roi se meurt. Eugène Ionesco. Avec Michel Bouquet. Mise en scène de Georges Werler. Théâtre des Champs- Elysées. 15 avenue Montaigne. Paris. Tél. 01 53 23 99 19. Jusqu’au 2 janvier. Du mardi au samedi 20h45. Dimanche 16h30. Renoir. De Gilles Bourdos. Avec Michel Bouquet, Christa Théret. A partir du 2 janvier.
Corot au Kunsthalle Vous avez dit atmosphère Corot, la palette à la main Corot (1840) Florence PAR DOMINIQUE VERGNON e que j’aime tant chez « CCorot, c’est qu’il vous donne tout avec un bout d’arbre », dit un jour Renoir. L’homme et l’œuvre ne peuvent à l’évidence se résumer à cette boutade affectueuse mais elle donne deux mots essentiels pour les comprendre, la bonté et la nature. Daumier à l’égal de beaucoup d’autres mesura de près la générosité de Corot. Quant aux arbres, ils sont partout, s’élancent et fleurissent, se plient sous le vent, marquent l’entrée d’un village. Ils sont parmi les plus beaux de la peinture française. D’où lui venait cette dilection pour la nature ? De la verdure des Tuileries, soulignant d’émeraude les berges de la Seine qu’il observait enfant depuis l’appartement familial ? Des frondaisons calmes et fraîches de la maison de Ville-d’Avray ? D’un penchant inné au romantisme et à la mélancolie que l’époque propageait un peu partout ? Quoi qu’il en soit, Corot a cherché au long de sa vie d’artiste à rendre manifeste cette présence conjuguée des eaux, du ciel et des arbres. Entre la terre et lui s’était tissée une complicité secrète et cependant avouée. Quand en 1825 il part pour l’Italie où il séjourne trois ans, c’est d’abord ce désir de nature qui l’accompagne. Années de bonheur, de plénitude, de LE MAGAZINE DES ARTS• 21 [Expos]



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 1Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 2-3Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 4-5Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 6-7Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 8-9Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 10-11Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 12-13Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 14-15Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 16-17Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 18-19Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 20-21Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 22-23Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 24-25Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 26-27Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 28-29Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 30-31Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 32-33Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 34-35Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 36-37Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 38-39Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 40-41Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 42-43Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 44-45Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 46-47Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 48-49Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 50-51Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 52-53Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 54-55Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 56-57Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 58-59Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 60-61Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 62-63Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 64-65Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 66-67Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 68-69Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 70-71Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 72-73Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 74-75Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 76-77Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 78-79Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 80-81Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 82-83Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 84-85Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 86-87Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 88-89Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 90-91Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 92-93Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 94-95Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 96-97Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 98-99Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 100-101Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 102-103Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 104-105Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 106-107Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 108-109Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 110-111Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 112-113Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 114-115Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 116-117Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 118-119Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 120-121Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 122-123Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 124-125Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 126-127Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 128-129Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 130-131Magazine des Arts numéro 5 fév/mar/avr 2013 Page 132