MadinMag n°54 mars 2019
MadinMag n°54 mars 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°54 de mars 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : EPAG

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 118

  • Taille du fichier PDF : 27,4 Mo

  • Dans ce numéro : le défi de l'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
Le succès de la Mission Locale Espace Sud est porté par quarante salariés, en prise directe avec les jeunes. Chacun met ses CONSEILLERS compétences, son écoute et ses paroles au service des filles et des garçons qui poussent la porte de l’association présente dans les douze communes du sud. Rencontre avec quatre jeunes femmes de la Mission Locale Espace Sud. Murielle Sainte-Rose, chargée des relations entreprises Je suis au contact direct sur le terrain. Chaque semaine, je rencontre cinq à six chefs d’entreprise sur l’ensemble du territoire, afin de connaître leurs besoins, leur proposer des profils intéressants de candidats et assister même aux entretiens d’embauche des jeunes de la mission locale. Ces rendez-vous sont aussi rythmés par le suivi avec les employeurs pour garantir la relation de qualité et de confiance qui permet aux jeunes de trouver leur première expérience professionnelle. Solenne Guitteaud, chargée de mission Garantie Jeunes « Les jeunes qui intègrent le dispositif Garantie Jeunes sont dans une situation de vulnérabilité financière, sociale ou familiale. On met tout en œuvre de manière intensive, pour leur faire décrocher stage et formations et cumuler 560 heures de travail. Grâce à notre accompagnement, aux ateliers du premier mois (connaissance de soi, élaboration du projet professionnel, comportement) et à l’allocation de 484 € de ce dispositif national, le programme leur donne une impulsion décisive pour qu’ils acquièrent une autonomie et qu’ensuite ils accèdent plus facilement à l’emploi. » Dominique Gelanor, conseillère en insertion, chargée de coordination de projets et référente mobilité « S’ils ont tous des profils et des niveaux d’autonomie différents, les jeunes sont toujours placés au centre. A lui de se « servir » de nous et de nos ressources pour bénéficier du meilleur accompagnement, des conseils, des solutions qui pourront être mises en place. C’est notre façon de nous impliquer pour eux qui fait la différence, ils le sentent et c’est la base de la confiance entre eux et nous et ce qui leur permet de conduire leur projet à se réaliser. On ne fait pas à leur place, on leur donne l’occasion de faire. » Merry Dorwling-Carter, chargée de communication « Nous avons organisé le premier gala des jeunes en décembre qui mettait à l’honneur et récompensait les jeunes les plus méritants. Outre une seconde édition en fin d’année et des jobdating, nous allons renforcer notre communication sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook et repenser notre site Internet afin d’être au plus près des usages des 16/25 ans pour qu’ils se tournent vers nous le temps voulu. » 74/MARS 2019 www.ewag.fr/Madinmag/@ewagmedia
Dispositif Garanties Jeunes Le Dispositif Garanties Jeunes est un programme intensif qui vise en l’espace Kenny Lenerand, 21 ans En mars 2018, à l’issue d’un mois de stage dans un salon de coiffure, il a signé un CDD d’un an. Luna Lasource, 18 ans Elle a intégré le dispositif en septembre 2018, elle cherche des expériences de stage en lien avec les animaux, le sport ou la mode. témoins de douze mois à permettre aux jeunes de suivre des stages ou des formations, puis rapidement décrocher un emploi. LE TALENT DES PROS Rencontre avec deux jeunes qui bénéficient de ce dispositif. Pourquoi avoir poussé la porte de la Mission Locale Espace Sud ? J’ai eu mon bac gestion, mais je ne trouvais pas de travail, j’avais entendu parler de la Mission Locale et de leur accompagnement pour trouver un emploi ou des stages en immersion. Tu as finalement été sélectionné pour intégrer le dispositif Garantie Jeunes, qu’est ce que ça t’a apporté ? Ça m’a aidé à trouver ce que je voulais faire. Je coupais les cheveux depuis quatre ans pour mes amis, ma famille, mais je ne pensais pas que je pouvais en faire mon métier… Je ne me lançais pas pour plein de petites raisons et comme j’hésitais, mes parents aussi doutaient. Le stage de quatre semaines au sein de la Mission Locale a tout à coup rendu les choses possibles ! J’ai trouvé un stage, ça s’est bien passé et mon patron m’a aussitôt embauché. Pour moi tout a été très rapide, c’est presque trop beau pour être vrai ! (sourire) La suite ? Mon CDD devrait être renouvelé. Et d’ici quelques années, je suivrai une formation BP au CFA pour pouvoir un jour ouvrir mon salon. Qu’est ce que ça a changé pour toi d’intégrer le dispositif ? J’ai beaucoup appris sur moi au cours des quatre premières semaines de stage intensif à la Mission Locale. J’ai appris à avoir confiance en moi, à connaître mes défauts, mes qualités, et à ne pas abandonner. Ça t’a aidée dans ton projet ? Ça permet de ne plus douter, oui. Les conseillères sont là pour mettre les choses en place, nous aider dans nos démarches et nous permettre de poursuivre nos rêves. On doit réaliser 80 jours de formation ou de stage, comme j’ai un bac pro Métiers de la Mode-Vêtements et que j’ai aussi été championne de France de gymnastique rythmique, j’aimerais avoir des expériences de stage dans ces deux domaines, mode et sport. J’ai aussi posé des candidatures au zoo et dans une clinique vétérinaire… mon rêve serait de travailler comme soigneur animalier. L’équipe de la Mission Locale de l’Espace Sud



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 1MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 2-3MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 4-5MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 6-7MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 8-9MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 10-11MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 12-13MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 14-15MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 16-17MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 18-19MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 20-21MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 22-23MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 24-25MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 26-27MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 28-29MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 30-31MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 32-33MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 34-35MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 36-37MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 38-39MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 40-41MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 42-43MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 44-45MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 46-47MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 48-49MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 50-51MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 52-53MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 54-55MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 56-57MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 58-59MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 60-61MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 62-63MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 64-65MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 66-67MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 68-69MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 70-71MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 72-73MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 74-75MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 76-77MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 78-79MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 80-81MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 82-83MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 84-85MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 86-87MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 88-89MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 90-91MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 92-93MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 94-95MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 96-97MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 98-99MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 100-101MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 102-103MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 104-105MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 106-107MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 108-109MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 110-111MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 112-113MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 114-115MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 116-117MadinMag numéro 54 mars 2019 Page 118