Madame n°205 février 2020
Madame n°205 février 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°205 de février 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (201 x 276) mm

  • Nombre de pages : 164

  • Taille du fichier PDF : 22,9 Mo

  • Dans ce numéro : Séoul, Laponie, Saint-Barthélemy, regard sur l'ailleurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 116 - 117  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
116 117
Ci-dessous  : Zu-hyung Yu, CEO du café branché Onion dans le quartier de Seongsu-dong, à Séoul. Ci-contre, à droite  : la terrasse d'Onion. < shoe factories and auto repair shops had been replaced by multi-concept spaces offering everything from architectural exhibitions to tutorial sessions by eco-conscious beauty brands. Today, there is a charming vintage shop or teahouse on every corner. A line forms in front of a bakery redolent with the aroma of fresh bread, while a little further on a group gathers to practice the tea ceremony around a stone table overlooking Seoul's poetically namedDream Forest. "We are always hungry for something new. We take it, we adapt it, we reinvent it," À UN CARREFOUR, UNE FILLE ET UN GARÇON SE DONNENT LA MAIN, VÊTUS À L'IDENTIQUE. ASSEMBLAGE TÉMOIGNANT D'UNE NOUVELLE POSTURE ESTHÉTIQUE OU D'UN RAPPORT AU GENRE AVANCÉ ? « < réjouissante odeur de pain frais, tandis que plus loin des amies prennent le temps de redécouvrir l'authentique cérémonie du thé, autour d'une table en pierre noire donnant sur le parc qui s'appelle la Forêt de Séoul. Face à ce poumon vert immense, avec, en fond olfactif, la fragrance cosmique d'un encens, leurs deux mains se joignent avec grâce pour accueillir un bol en bambou contenant un breuvage de feuilles d'armoise. "Nous avons toujours faim de nouveauté. On prend, on adapte et on réinvente", reconnaît Logan Seokjin Kim, talentueux directeur artistique aux allures de dandy, qui réinterprète son "rêve de New York". Boutique de décoration intérieure soignée et chic, prolongée d'un bar élégant tout en moulures et banquettes de velours, Hosting House délivre au passage les meilleures gaufres de Séoul. A un carrefour combinant autant de fils électriques apparents que de divertissement pour les yeux, une fille et un garçon se donnent la main, vêtus à l'identique. Même sac, même pull, même manteau. Assemblage témoignant d'une nouvelle posture esthétique ou d'un rapport au genre avancé ? Les jours suivants, on recroisera d'autres "jumeaux" dans les rues enfiévrées du quartier d'étudiants de Hongdae, bondé de cantines street food. 116/AIR FRANCE MADAME
Pour l'heure, changement de décor. Direction Bukchon Village et son labyrinthe de demeures traditionnelles (hanok) avant de terminer notre déambulation dans le quartier populaire de Euljiro, mix d'entrepôts de papeterie et chantre des street artists. Là, un fan de jazz a ouvert un bar intimiste, à l'étage d'un immeuble d'habitation éclairé au néon, où l'on s'adonne à l'écoute d'une collection de vinyles démente, dès 18 h et jusqu'à tard le soir. Le son analogique et l'atmosphère vintage exquise nous transportent dans un passé étrangement présent. Derrière la vitre, les enseignes s'illuminent tandis que le jour faiblit. Séoul ne s'éteint donc jamais. Sa frénésie douce a sans doute été inventée pour la préserver de la monotonie. Instagram, en cet instant précis, appartient à une époque révolue. Ci-dessus  : Logan Kim, fondateur du concept café-boutique design Hosting House. Ci-dessous  : une boutique vintage dans les rues animées et encore très populaires de ce quartier de Seongsu-dong qui était connu auparavant pour ses usines de chaussures. says Logan Seokjin Kim, the founder of Hosting House, a design store that also houses a bar and serves the best waffles in town. At the next corner we spot a young couple dressed alike, wearing the same tee-sweater, coat, bag... A new esthetic stance or a progressive statement on gender ? We head for Bukchon Hanok Village, a labyrinth of traditional houses, before ending our stroll in Euljiro, a veritable outdoor gallery for street artists. A jazz fan has opened a cozy bar serving cocktails to the sound of vinyl LPs from his incredible collection. The analogue sound and marvelous retro ambience transport us into a past that seems strangelyup-to-date. Beyond the window, the shop signs lightup as daylight fades. Seoul never sleeps. At this time, in this place, Instagram seems like a throwback to a bygone era. à



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 205 février 2020 Page 1Madame numéro 205 février 2020 Page 2-3Madame numéro 205 février 2020 Page 4-5Madame numéro 205 février 2020 Page 6-7Madame numéro 205 février 2020 Page 8-9Madame numéro 205 février 2020 Page 10-11Madame numéro 205 février 2020 Page 12-13Madame numéro 205 février 2020 Page 14-15Madame numéro 205 février 2020 Page 16-17Madame numéro 205 février 2020 Page 18-19Madame numéro 205 février 2020 Page 20-21Madame numéro 205 février 2020 Page 22-23Madame numéro 205 février 2020 Page 24-25Madame numéro 205 février 2020 Page 26-27Madame numéro 205 février 2020 Page 28-29Madame numéro 205 février 2020 Page 30-31Madame numéro 205 février 2020 Page 32-33Madame numéro 205 février 2020 Page 34-35Madame numéro 205 février 2020 Page 36-37Madame numéro 205 février 2020 Page 38-39Madame numéro 205 février 2020 Page 40-41Madame numéro 205 février 2020 Page 42-43Madame numéro 205 février 2020 Page 44-45Madame numéro 205 février 2020 Page 46-47Madame numéro 205 février 2020 Page 48-49Madame numéro 205 février 2020 Page 50-51Madame numéro 205 février 2020 Page 52-53Madame numéro 205 février 2020 Page 54-55Madame numéro 205 février 2020 Page 56-57Madame numéro 205 février 2020 Page 58-59Madame numéro 205 février 2020 Page 60-61Madame numéro 205 février 2020 Page 62-63Madame numéro 205 février 2020 Page 64-65Madame numéro 205 février 2020 Page 66-67Madame numéro 205 février 2020 Page 68-69Madame numéro 205 février 2020 Page 70-71Madame numéro 205 février 2020 Page 72-73Madame numéro 205 février 2020 Page 74-75Madame numéro 205 février 2020 Page 76-77Madame numéro 205 février 2020 Page 78-79Madame numéro 205 février 2020 Page 80-81Madame numéro 205 février 2020 Page 82-83Madame numéro 205 février 2020 Page 84-85Madame numéro 205 février 2020 Page 86-87Madame numéro 205 février 2020 Page 88-89Madame numéro 205 février 2020 Page 90-91Madame numéro 205 février 2020 Page 92-93Madame numéro 205 février 2020 Page 94-95Madame numéro 205 février 2020 Page 96-97Madame numéro 205 février 2020 Page 98-99Madame numéro 205 février 2020 Page 100-101Madame numéro 205 février 2020 Page 102-103Madame numéro 205 février 2020 Page 104-105Madame numéro 205 février 2020 Page 106-107Madame numéro 205 février 2020 Page 108-109Madame numéro 205 février 2020 Page 110-111Madame numéro 205 février 2020 Page 112-113Madame numéro 205 février 2020 Page 114-115Madame numéro 205 février 2020 Page 116-117Madame numéro 205 février 2020 Page 118-119Madame numéro 205 février 2020 Page 120-121Madame numéro 205 février 2020 Page 122-123Madame numéro 205 février 2020 Page 124-125Madame numéro 205 février 2020 Page 126-127Madame numéro 205 février 2020 Page 128-129Madame numéro 205 février 2020 Page 130-131Madame numéro 205 février 2020 Page 132-133Madame numéro 205 février 2020 Page 134-135Madame numéro 205 février 2020 Page 136-137Madame numéro 205 février 2020 Page 138-139Madame numéro 205 février 2020 Page 140-141Madame numéro 205 février 2020 Page 142-143Madame numéro 205 février 2020 Page 144-145Madame numéro 205 février 2020 Page 146-147Madame numéro 205 février 2020 Page 148-149Madame numéro 205 février 2020 Page 150-151Madame numéro 205 février 2020 Page 152-153Madame numéro 205 février 2020 Page 154-155Madame numéro 205 février 2020 Page 156-157Madame numéro 205 février 2020 Page 158-159Madame numéro 205 février 2020 Page 160-161Madame numéro 205 février 2020 Page 162-163Madame numéro 205 février 2020 Page 164