Madame n°204 déc 19/jan 2020
Madame n°204 déc 19/jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°204 de déc 19/jan 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 228

  • Taille du fichier PDF : 31,6 Mo

  • Dans ce numéro : un hiver d'aventures entre Paris, Buenos Aires et les îles Aléoutiennes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 148 - 149  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
148 149
S T YLE P H É N O M È N E à ple in volume Entre démonstration couture et conceptualisation de l’actualité, la mode monte le volume de ses créations stars cette saison. Extraits choisis. Par Lorène Duquesne – Illustration Magda Antoniuk BALADE À PARIS. Le pas pressé, comme d’habitude ; quand apparaît, sur le trottoir d’en ace, la vitrine d’une boutique de prêt-à-porter déclinant les grandes directions stylistiques des podiums pour la rue. En vedette ? Une blouse blanche sculpturale, étoée d’une multitude de volants XXL. Deux pas plus loin  : un panneau publicitaire promouvant la dernière ragrance d’une maison italienne. Le mannequin porte une robe bustier à la orme ample couture. Juste à côté, une emme passe, habillée d’un manteau cocon large et rond, et long. Qu’ils soient mouvants comme chez Rodin, étirés à la Giacometti ou « sot » açon Oldenburg, les volumes dans l’art ou l’artisanat sont un trait de surligneur sur les choses qui nous interpellent, nous ascinent ou nous touchent. Cette saison, dans la mode, tout est question de proportions. Manches bouantes, épaules exagérées, outerwear surdimensionné – on n’élargit pas, on intensife. PLUS DE PLACE. Car le volume, c’est déjà ça  : occuper un espace. Pour exister. Prendre de la place, et prendre sa place, dans une société de compétition, où l’air est toujours plus rare et cher. S’afrmer, surtout quand on est une emme, est peut-être plus acile équipée d’un tailleur à la structure oversize ou d’une robe aux rondeurs extravagantes. Qui dit volume dit Cristóbal Balenciaga, dont la maîtrise de l’architecture du vêtement est d’autant plus rappante qu’elle est minimaliste, économe en coutures et douée pour les lignes ranches. Aérienne aussi, tantôt souée, tantôt en lévitation sur le corps. Rien n’est laissé au hasard  : techniques de construction et choix des matériaux sont rééchis avec la même précision. Pour l’automne-hiver 2019/2020, le tissu gazar historiquement utilisé par la maison se mue en ourrure synthétique et laine épaisse pour açonner des manteaux et vestes oversize sculpturaux dans des nuances ashy – rouge écarlate, bleu-vert éclatant, vert-jaune uo… – tandis que des procédés numériques pointus aident à charpenter les épaules. Eets d’épaules et de manches aussi chez Givenchy, tantôt arrondies, bouantes ou agrandies, taillées pour le bureau comme pour les soirées mondaines. Les nouvelles armes stylistiques d’héroïnes modernes postées en places ortes, en pleine conquête de la planète. Zoom sur les épaules encore pour Saint Laurent, leur version rembourrée se P u m p e du p A RE T HE X X L VOLUMES IN T HE W INT ER COLLECT IONS A REACT ION TO T HE STAT E OF T HE WORLD ? Seen in the display window of a trendsetting Paris boutique  : a sculptural white blouse pufedup with ounces. Further down the street  : an ad for a new fragrance, featuring a model in a bustier dress with an ample cut. Just then a woman walks by wrappedup in a long,ull cocoon o a coat. Puf sleeves, pad- ded shoulders, extra-large everything… Fashion this season is allabout outsized proportions. What is the explanation ? 1 4 8/A I R F R A N CE M A DA M E
posant sur des créatures intrépides, qui coexistent avec des oiseaux de nuit vêtus de minirobes à plumes années 1980 volumineuses et uorescentes. De quoi s’imposer avec panache sur le dance oor. PLUS DE DOUCEUR. Pourquoi ne pas s’enrober sous des couches tendres, délicates, bienveillantes, pour se protéger de l’implacabilité de l’extérieur. Retrouver, avec l’exagération des proportions, l’expression d’une plasticité sensuelle, naïve et gracieuse, à la Fernando Botero. C’est ici qu’entre en scène le créateur japonais Tomo Koizumi, révélé par la styliste Katie Grand, et ses looks démesurés composés de kilomètres de volants en organza polyester aux couleurs de l’arc-en-ciel. Une proposition antaisiste, joyeuse, romanesque, défnie par le trentenaire lui-même comme un type d’armure. Si seulement tous les soldats du monde pouvaient en être parés… Molly Goddard, adepte du tulle, a également ait des jeux de volumes sa signature stylistique. Les mannequins de sa collection automnehiver 2019/2020 – présentée juste à côté des chambres du Parlement –, « habillés pour la tempête », selon la créatrice britannique, étaient notamment enveloppés dans des variations des robes amples acidulées ou pastel caractéristiques de la grie, tempérées par des pantalons classiques. Roksanda Ilincic exprime quant à elle l’idée d’une éminité en mouvement avec des créations en taetas et satin travaillés en volumes gonés, vaporeux, dans une palette radieuse. Une légèreté poétique, quasi thérapeutique. PLUS DE MYSTÈRE. Car si le corps inscrit dans le vêtement XXL occupe davantage d’espace et augmente, de ce ait, sa visibilité, il est aussi davantage caché. L’ensemble, plus difcilement saisi en un seul coup d’œil, se donne en outre à lire à travers une pluralité de points de vue – de près ou de loin, il invite le spectateur au mouvement pour le comprendre. La marque parisienne animée par GlennMartens, Y/Project, s’engage dans une partie de dissimulation/révélation aite de tops en velours drapé, d’une double chemise bleu ciel surdimensionnée, de manteaux en cuir, tweed et ausse ourrure volumineux, de cuissardes excessives et boucles d’oreilles sculpturales. Chaque élément étant contrebalancé par un détail sexy  : ici, des jambes dévoilées, là, un grand décolleté… Gucci convoque son art du mix and match occulte via des vestes structurées, pantalons larges et roncés, volants, ourrures uy et superpositions sans modération. Comme des Garçons en appelle, comme d’habitude, à sa capacité d’abstraction pour aire disparaître ses modèles sous des idées, à savoir un « rassemblement des ombres », rapport au contexte plutôt sombre. Au-delà de l’apparence ormelle, les pièces majoritairement noires spectaculaires opèrent un retour à la onction première de la sculpture  : aire le lien entre hommes et dieux, vivants et morts, peuple et héros. En l’occurrence, il s’agit pour Rei Kawakubo de représenter le trait d’union entre les citoyens du monde et leur actualité. Une démarche conceptuelle qui cohabite aisément avec le plaisir esthétique pur généré par un traitement des volumes 100% couture (voir les divines roses géantes en taetas d’Alexander McQueen), si beau, si séduisant. Si singulièrement émouvant. A I R F R A N CE M A DA M E/1 4 9 S T YLE P H É N O M È N E More space. More volume means occupying more space, asserting one’s existence in a competitive society. For all-winter 2019-20, Balenciaga is replacing its signature gazar with synthetic fur and thick wool, crafting exuberant coats and jackets in amboyant colors, their shoulders structured with the help of digital techniques. Givenchy is also drawing attention to shoulders and sleeves, whether rounded, boufant or oversized. At Saint Laurent, along with enhanced shoulders, we alsond eath- ered minidresses reminiscent of theeighties, voluminous and uorescent. To show a little élan on the dance oor… Greater softness. Wrappingup in delicate, coddling layers as a protection against the harsh outside world… Today’s exaggerated proportions express an innocent sensuality à la Fernando Botero. The Japanese designer Tomo Koizumi creates larger-than-lie looks integrating yards and yards o rues in rainbow colors. A lighthearted ight o ancy that Koizumi himsel likens to a kind o armor. Molly Goddard has also made interplays o volumes, especially in tulle, a stylistic hallmark. The models in her fall-winter runway show were « dressed for the storm, » enveloped in voluminous variations o her candy-colored and pastel dresses. Roksanda Ilincic’s collection evokes emininity in movement, with tafeta and satin in pufed-up, ethereal volumes and a radiant palette. A poetic, nearly therapeutic lightness. More mystery. The high-volume trend increases visibility, but also hides more o the body. The Paris-based label Y/Project creates a dialogue o concealment and revelation with velvet tops, an outsized sky blue blouse and capacious coats in leather, tweed and faux fur, counterbalanced by a sexy detail  : bared legs, a décolleté… Gucci cultivates its art o mix & match in structured jackets, ample gathered trousers, ounces, ufyurs and endless layering. Comme des Garçons, not surprisingly, relies on its capacity for abstraction to make its models disappear behind the ideas, in this case a « gathering of shadows » in resonance with the dark outlook o the current era. A conceptual approach that blithely coexists with the pure esthetic pleasure generated by a true couture treatment o volumes—e.g. the divine giant ta- eta roses at Alexander McQueen—so beautiul, so appealing. And so singularly touching. a Pag e de g auche  : illustration inspirée du déflé BALENCIAGA automnehiver 2019/2020.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 1Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 2-3Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 4-5Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 6-7Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 8-9Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 10-11Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 12-13Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 14-15Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 16-17Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 18-19Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 20-21Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 22-23Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 24-25Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 26-27Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 28-29Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 30-31Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 32-33Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 34-35Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 36-37Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 38-39Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 40-41Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 42-43Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 44-45Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 46-47Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 48-49Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 50-51Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 52-53Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 54-55Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 56-57Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 58-59Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 60-61Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 62-63Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 64-65Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 66-67Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 68-69Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 70-71Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 72-73Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 74-75Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 76-77Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 78-79Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 80-81Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 82-83Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 84-85Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 86-87Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 88-89Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 90-91Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 92-93Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 94-95Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 96-97Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 98-99Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 100-101Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 102-103Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 104-105Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 106-107Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 108-109Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 110-111Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 112-113Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 114-115Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 116-117Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 118-119Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 120-121Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 122-123Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 124-125Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 126-127Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 128-129Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 130-131Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 132-133Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 134-135Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 136-137Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 138-139Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 140-141Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 142-143Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 144-145Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 146-147Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 148-149Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 150-151Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 152-153Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 154-155Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 156-157Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 158-159Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 160-161Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 162-163Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 164-165Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 166-167Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 168-169Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 170-171Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 172-173Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 174-175Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 176-177Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 178-179Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 180-181Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 182-183Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 184-185Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 186-187Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 188-189Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 190-191Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 192-193Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 194-195Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 196-197Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 198-199Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 200-201Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 202-203Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 204-205Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 206-207Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 208-209Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 210-211Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 212-213Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 214-215Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 216-217Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 218-219Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 220-221Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 222-223Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 224-225Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 226-227Madame numéro 204 déc 19/jan 2020 Page 228