Madame n°198 mars 2019
Madame n°198 mars 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°198 de mars 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 35,9 Mo

  • Dans ce numéro : une vie d'exploits.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
C UL TURE R O MA N Géologie des sentiments SI LE ROMAN HISTORIQUE est une catégorie en soi, on ne parle jamais de « roman géographique ». La géographie n’est pas censée pouvoir dégager un levain romanesque aussi puissant que l’Histoire. Dans ce troisième opus, Elisabeth Filhol, dont le premier roman racontait une centrale nucléaire (La Centrale, 2010), prouve le contraire de manière tout à ait magistrale. Tout commence alors que la tempête Xaver, qui a rappé le Nord de l’Eu- rope en décembre 2013, s’approche de l’Angleterre et qu’un responsable du Met Ofce surveille, à travers une multitude d’écrans de contrôle, « la mer du Nord qui lève une houle comme on lève une armée ». Après plusieurs pages météorologiques d’une grande beauté, il envoie un texto à sa sœur pour lui conseiller de renoncer à aller à un congrès au Danemark. Voici donc l’Anglaise Margaret, géologue, qui vit avec son mari à Saint Andrews, la plus vieille cité universitaire d’Angleterre, et qui est en train de penser à un ami et amour de jeunesse perdu de vue, dont elle sait qu’il sera présent à ce congrès. Dans l’esprit de Margaret aussi une tempête menace. Faut-il exhumer cette relation ? L’ironie étant que le travail de Margaret consiste à extraire, du passé, de l’oubli, des couches de sédimentation accumulées au fl des millénaires, une île où vécurent des humains il y a 6 000 ans, avant qu’elle ne soit engloutie suite aux ontes successives du glacier du Groenland. Une terre, sous-marine désormais, au ond de la mer du Nord, appelée Doggerland. Depuis sa jeunesse, Margaret n’a pas quitté Saint Andrews et a trouvé dans cet eldorado perdu une passion sereine. Ce n’est pas comme Marc, l’ami rançais en question qui, lui, a ait des choix très contemporains, participant comme géologue à l’aventure ébrile de l’extraction du pétrole en mer du Nord, les plateormes oshore, la ruée vers l’or noir. Vivant depuis des années à toute allure, nourrissant son enthousiasme avec le déf, la vitesse, les paris scientifques. Mais voilà. Alors qu’il se dirige vers la ville côtière danoise d’Esbjerg, où doit se tenir le ameux congrès, il est saisi d’une intuition qui envahit totalement son esprit  : où en est véritablement l’activité sismique au ond de la mer du Nord après des années d’exploration de celle-ci ? Certes, les diérents pays concernés accumulent des données mais personne n’a de vue globale… Géophysique, sismographie, ingénierie, géologie, cartographie… En défnissant ses personnages dans leur relation passion à leur métier, et en prenant la mer du Nord comme lieu étiche, le roman renvoie à des réalités, physiques, économiques ainsi que mythologiques tout à ait ascinantes, dans une langue largement documentée mais animée d’un intense soue poétique. Margaret et Marc vont-ils se retrouver ? Pour eux aussi des orces agissent depuis longtemps, capables de rouvrir des ailles, ou de les reermer. Dogg erland, Elisabeth Filhol, éditions P.O.L, 345 p., 19, 50 € . La mer du Nord, une î le engloutie, la ruée vers le pétrole… Sur les retrouv ailles d’un homme et d’une femme, un roman intensément inspiré par la géographie. Etonnant. Par Isabelle Potel 82/A I R FRANCE M A DA M E E m o t i on a l s t r a t a T HE NORT H SEA, A LOST ISLA ND, T HE OIL BOOM… A POW ERFUL NOV EL A BOUT PA ST A ND PRESENT LOV ES, GEOGRA PHY A ND GEOLOGY. The historical novel is aull-edged genre, but we never hear o « geographicalction, » presumably because geography is not as evocative or engaging as history. In Doggerland (available in French), author Elisabeth Filhol brilliantly disproves that presumption. When a erce stormstrikes northern Europe, Margaret, a geologist who lives with her husband in Saint Andrews, Scotland, receives a text rom her meteorologist brother, advising her to cancel anupcoming trip to Denmark or a conerence. Reading the message, she starts thinkin g about Marc, a ellow geologist and ormer boyriend, whom she expects to see there. A stormis brewing in her mind as well. Could they resume their relationship ? The irony is that her current research project involves extracting layers o sediment, literally dredgingup the past, rom a submerged land mass called Doggerland, inhabited 6,000 years ago but doomedby rising sea levels at the end o the Ice Age. Margaret has spent her whole career at Saint Andrews, enjoying a quiet lie in academia. The same is not true o Marc, who leads a ast-paced existence prospecting or oil in the North Sea. On his way to Denmark, he is seized by a dire thought  : what efect is long-termoil extraction having on the region’s seismic activity ? Geophysics, seismology, geolo gy, cartography… By dening characters through their devotion to their proessions, and making the North Sea a virtual character unto itsel, the novel builds on compelling physical and economic realities in a narrative that is both well- researched and intensely lyrical. For Margaret and Marc as well, ineluctable orces have been in action or many years, capable o reopening or resealing aultlines. PHOTO PRESSE
De si bons amis, Joyce Maynard, éditions Philippe Rey, 333 p., 22 € . Bonne épouse HELEN MCCABE NE SE REMET PAS d’avoir perdu la garde de son fils, quand, lors d’un vernissage où elle officie comme serveuse, elle rencontre un couple fascinant, composé d’une femme splendide en chaise roulante et d’un grand type excentrique. Ils sont chics, cultivés, pleins de vitalité en dépit de l’accident qui a rendu Ava invalide, et généreux. Helen fonce tête baissée dans cette improbable amitié, se retrouvant sous l’emprise des Havilland. Entre thriller épousant la frontière mouvante entre le bien et le mal, et parcours réaliste d’une femme cherchant à retrouver le contrôle de sa vie, l’Américaine Joyce Maynard explore le besoin qu’ont certains d’avoir un public énamouré, et d’autres d’être éblouis et adoptés. Le roman trouve toute sa sève dans le portrait de ce couple manipulateur qui cache des vérités dérangeantes sous des tonnes de fantaisie et de bienveillance… I.P. F r i en d s a n d c o de p en de n t s POUR UNE FOIS, un roman venu d’Afrique qui ne parle ni de misère ni de parcours migratoire terrifiant. L’auteure est originaire du Nigeria, comme Chimamanda Ngozi Achidie, et a étudié en Angleterre aux côtés de la grande Margaret Atwood (auteure de Handmaid’s Tale, devenue série TV culte). D’une grande maîtrise, ce premier roman raconte l’émancipation semée de tragédies d’une jeune femme instruite rattrapée par des traditions ancestrales. Yejide et Akin se sont rencontrés à l’université, ils s’aiment et se marient. Mais Yejide ne tombe pas enceinte et sa belle-famille finit par imposer une deuxième épouse… Yejide se lance dans une quête éperdue de maternité. La petite fille qui naîtra enfin mourra en bas âge. La lucidité et l’humour deviennent pour Yejide, et pour le roman, des armes fatales pour encaisser les coups et tenir tête au destin. Une femme moderne. I.P. E x p e c t a t i on s Helen is distraught over losing custody of her son when she meets a fascinating couple, a beautiful woman in a wheelchair and her eccentric husband. After plunging headlong into this new friendship, Helen finds herself in their thrall. In Under the Influence, the American author Joyce Maynard explores the facets of social desire  : some people need to impress, others to be enchanted and adopted. The lifeblood of her novel flows from the portrait of a manipulative couple who hide the truth behind a barrage of fantasy and apparent kindness. This masterly first novel by the Nigerian author Ayobami Adebayo recounts theemancipation, scarred by tragedy, of an educated woman trapped by age-old traditions. In Stay With Me, Yejide and Akin meet as students, fall in love and marry. But when Yejide can’t conceive a child, her in-laws force Akin to accept a second wife. Finally Yejide has a daughter, who dies in infancy. As the narrative unfolds, the protagonist’s lucidity and sense of humor become weapons for confronting destiny and enduring its traumas. The definition of the modern woman. Les idées nouvelles p our comp rendre le XXI e siècle, Rémi Noyon & Philippe Vion-Dury, Allary Editions, 300 p., 19, 90 € . Amitié fatale Reste avec moi, Ayobami Adebayo, 320 p., éditions Charleston, 22, 50 € . Courants de pensée AVANCÉES TECHNOLOGIQUES, mondialisation, crise de la démocratie, raréfaction du travail, épuisement des ressources de la planète… De quoi avoir le tournis. Voici un livre qui expose de manière très claire les idées émergentes pour relever tous ces défis. Premier chapitre passionnant sur le revenu universel, envisagé aujourd’hui par presque toutes les familles politiques mais dont les effets secondaires potentiels, sur l’emploi, le lien social, les inégalités, sont encore loin d’être évalués avec certitude. Un chapitre également très éclairant sur le fameux transhumanisme, qui « augmenterait » l’humain grâce à la génomique, l’intelligence artificielle… mais là aussi le débat fait rage. Et puis  : la cause animale, les monnaies locales, la banque du temps, la démocratie locale, l’ubérisation, le féminisme à l’heure de #MeToo… Cet avenir fait un peu peur mais on ne va pas s’ennuyer ! I.P. T h e p a t h s f o r w a r d Technology, globalization, post-#MeToo feminism… New Ideas for Understanding the 21st Century (in French) offers straightforward explanations of the emerging ideas for addressing the problems of modern-day society. Chapter by chapter, the authors examine all sides of issues like universal basic income and transhumanism, the movement to enhance human capacities through genetic engineering and artificial intelligence. « Uberization, » the undermining of democracy, the depletion of resources… The future may be difficult, but it will never be dull ! A I R F R A N CE M A DA M E/83 C UL TURE L IV R E S



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 198 mars 2019 Page 1Madame numéro 198 mars 2019 Page 2-3Madame numéro 198 mars 2019 Page 4-5Madame numéro 198 mars 2019 Page 6-7Madame numéro 198 mars 2019 Page 8-9Madame numéro 198 mars 2019 Page 10-11Madame numéro 198 mars 2019 Page 12-13Madame numéro 198 mars 2019 Page 14-15Madame numéro 198 mars 2019 Page 16-17Madame numéro 198 mars 2019 Page 18-19Madame numéro 198 mars 2019 Page 20-21Madame numéro 198 mars 2019 Page 22-23Madame numéro 198 mars 2019 Page 24-25Madame numéro 198 mars 2019 Page 26-27Madame numéro 198 mars 2019 Page 28-29Madame numéro 198 mars 2019 Page 30-31Madame numéro 198 mars 2019 Page 32-33Madame numéro 198 mars 2019 Page 34-35Madame numéro 198 mars 2019 Page 36-37Madame numéro 198 mars 2019 Page 38-39Madame numéro 198 mars 2019 Page 40-41Madame numéro 198 mars 2019 Page 42-43Madame numéro 198 mars 2019 Page 44-45Madame numéro 198 mars 2019 Page 46-47Madame numéro 198 mars 2019 Page 48-49Madame numéro 198 mars 2019 Page 50-51Madame numéro 198 mars 2019 Page 52-53Madame numéro 198 mars 2019 Page 54-55Madame numéro 198 mars 2019 Page 56-57Madame numéro 198 mars 2019 Page 58-59Madame numéro 198 mars 2019 Page 60-61Madame numéro 198 mars 2019 Page 62-63Madame numéro 198 mars 2019 Page 64-65Madame numéro 198 mars 2019 Page 66-67Madame numéro 198 mars 2019 Page 68-69Madame numéro 198 mars 2019 Page 70-71Madame numéro 198 mars 2019 Page 72-73Madame numéro 198 mars 2019 Page 74-75Madame numéro 198 mars 2019 Page 76-77Madame numéro 198 mars 2019 Page 78-79Madame numéro 198 mars 2019 Page 80-81Madame numéro 198 mars 2019 Page 82-83Madame numéro 198 mars 2019 Page 84-85Madame numéro 198 mars 2019 Page 86-87Madame numéro 198 mars 2019 Page 88-89Madame numéro 198 mars 2019 Page 90-91Madame numéro 198 mars 2019 Page 92-93Madame numéro 198 mars 2019 Page 94-95Madame numéro 198 mars 2019 Page 96-97Madame numéro 198 mars 2019 Page 98-99Madame numéro 198 mars 2019 Page 100-101Madame numéro 198 mars 2019 Page 102-103Madame numéro 198 mars 2019 Page 104-105Madame numéro 198 mars 2019 Page 106-107Madame numéro 198 mars 2019 Page 108-109Madame numéro 198 mars 2019 Page 110-111Madame numéro 198 mars 2019 Page 112-113Madame numéro 198 mars 2019 Page 114-115Madame numéro 198 mars 2019 Page 116-117Madame numéro 198 mars 2019 Page 118-119Madame numéro 198 mars 2019 Page 120-121Madame numéro 198 mars 2019 Page 122-123Madame numéro 198 mars 2019 Page 124-125Madame numéro 198 mars 2019 Page 126-127Madame numéro 198 mars 2019 Page 128-129Madame numéro 198 mars 2019 Page 130-131Madame numéro 198 mars 2019 Page 132-133Madame numéro 198 mars 2019 Page 134-135Madame numéro 198 mars 2019 Page 136-137Madame numéro 198 mars 2019 Page 138-139Madame numéro 198 mars 2019 Page 140-141Madame numéro 198 mars 2019 Page 142-143Madame numéro 198 mars 2019 Page 144-145Madame numéro 198 mars 2019 Page 146-147Madame numéro 198 mars 2019 Page 148-149Madame numéro 198 mars 2019 Page 150-151Madame numéro 198 mars 2019 Page 152-153Madame numéro 198 mars 2019 Page 154-155Madame numéro 198 mars 2019 Page 156-157Madame numéro 198 mars 2019 Page 158-159Madame numéro 198 mars 2019 Page 160-161Madame numéro 198 mars 2019 Page 162-163Madame numéro 198 mars 2019 Page 164-165Madame numéro 198 mars 2019 Page 166-167Madame numéro 198 mars 2019 Page 168-169Madame numéro 198 mars 2019 Page 170-171Madame numéro 198 mars 2019 Page 172-173Madame numéro 198 mars 2019 Page 174-175Madame numéro 198 mars 2019 Page 176-177Madame numéro 198 mars 2019 Page 178-179Madame numéro 198 mars 2019 Page 180-181Madame numéro 198 mars 2019 Page 182-183Madame numéro 198 mars 2019 Page 184-185Madame numéro 198 mars 2019 Page 186-187Madame numéro 198 mars 2019 Page 188-189Madame numéro 198 mars 2019 Page 190-191Madame numéro 198 mars 2019 Page 192-193Madame numéro 198 mars 2019 Page 194-195Madame numéro 198 mars 2019 Page 196-197Madame numéro 198 mars 2019 Page 198-199Madame numéro 198 mars 2019 Page 200-201Madame numéro 198 mars 2019 Page 202-203Madame numéro 198 mars 2019 Page 204