Madame n°154 jun/jui 2013
Madame n°154 jun/jui 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°154 de jun/jui 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (275 x 375) mm

  • Nombre de pages : 128

  • Taille du fichier PDF : 29,4 Mo

  • Dans ce numéro : spécial évasion... îlots de paradis... le Song Saa Private Island.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 120 - 121  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
120 121
DESIGN LIFESTYLE NE LANCE pas une maison d’édition qui veut. Tour à tour designer et créateur d’intérieurs, Christophe Delcourt n’était en rien prédestiné à s’imposer comme l’un des chefs de file du mobilier contemporain « Made in France ». Diplômé du cours Florent et de l’école de théâtre du Passage dirigé par Niels Arestrup à la fin des années 1980, il lance, en 1998, son propre studio de création dans le Marais avant d’être élu créateur de l’année au Salon Maison & Objet l’année suivante. Déjà, son style intemporel et son talent à mettre en scène la nature, de manière presque japonisante, séduisent : une étagère surlignée d’une arborescence, des céramiques qui ont la fragilité des coquilles d’œufs, de nobles essences de bois nervurées... Christophe Delcourt se fiche des modes. Mieux, il s’en affranchit. Son indépendance d’esprit et la beauté du geste, il les doit aux artisans avec lesquels il collabore en toute chose. La rigueur, il l’apprend au contact des ferronniers et ébénistes, qui l’aident, en toute humilité, à peaufiner un style méditatif, sans accidents décoratifs. Naturellement, Christophe Delcourt s’écarte de toute tendance ou surenchère consumériste qui brouille un style, une écriture : il s’attache plutôt à intégrer diverses fonctions dans un même objet central, comme une table ou un canapé que l’on choisit, selon lui, comme des compagnons de vie. Du mobilier, il fait un ancrage ; d’un intérieur, une parenthèse de sérénité. L’endurance, la patine, l’intemporalité sont autant d’attributs qui sous-tendent chaque collection exposée dans son showroom discret de la rue de Babylone. Quelques pavés, une travée intérieure arborée, de la lumière naturelle… on comprend pourquoi la ligne Tacubaya, dessinée en hommage à l’architecte mexicain Luis Barragán, y résonne pleinement avec ses lignes tendues et ses jeux d’ombres et de lumières. Christophe Delcourt emmène sa maison d’édition, et les intérieurs qu’il imagine avec son complice Guillaume Terver (ils sont associés dans Le Lad, laboratoire en architecture et design), en laissant place à la fragilité, à la nervure du marbre ou aux nœuds du bois comme guides créatifs. Faisant l’éloge de l’instant qui dure. M MARIE LE FORT 202 À PAS feutrés A quiet brilliance Elégance intemporelle, pièces peaufinées dans les règles de l’art en s’appuyant sur le savoir-faire des meilleurs artisans français : le style Christophe Delcourt s’impose, en silence. – With elegant, impeccably-crafted furniture and interiors, Christophe Delcourt is discreetly making a name for himself in the world of design. NOT JUST ANYONE can launch a design production company. And in fact, nothing seemedto predestine Christophe Delcourt to become one of the leading forces in contemporary French furniture. After graduating from acting school in the late 1980s, he found himself increasingly drawn to design. He opened his studio in 1998 and was namedCreator of the Year at the Maison & Objet furniture fair one year later. Over time he developed a pared-down, meditative style, always working with highly-skilled craftsmen, and adopting their spirit of independence and exacting professionalism. Even in his earliest pieces, Delcourt showed a knack for evoking nature : a bookshelf with a tree-like frame, ceramics as delicate as eggshells, the veined surfaces of precious woods… Naturally as well, Delcourt rejects any commercial consideration that might obscure the stylistic effect, striving to integrate various functions in a single central object, like a table or sofa to be chosen, as he puts it, to become a companion in its users’lives. Furniture design has become his anchoring point, with the creation of interiors for a change of pace. Durability, patination and timelessness are the predominant qualities of the collections on view in his low-key Left Bank showroom. Today Delcourt continues to create furniture, and interiors with Guillaume Terver, his partner in Le Lad (a « laboratory for architecture and design »), taking creative cues from the variability of the material—the grain of leather, the veining of marble, the knots in wood—to compose an ode to the enduring moment. M CHRISTOPHE DELCOURT, Objets Mobiliers, 47, rue de Babylone, Paris VIIe. Tél. +33 (0)1 42 71 34 84. www.christophedelcourt.com Ci-contre, de gauche à droite et de haut en bas : showroom Objets Mobiliers rue de Babylone (1). Salle de bains (2) et escalier sur mesure (5) dans un triplex à Paris (Le Lad). Suspension pour une résidence à Saint-Tropez (4). Maison dessinée par Le Corbusier (3 et 7) réaménagée (Le Lad). Cuisine (6), salle de bains (8) et chambre (9) d’une résidence située avenue Paul-Doumer, Paris : marbre et couleurs atonales (Le Lad). PHOTOS DR/LE LAD – PIERRE EVEN
1 4 7 8 2 5 3 6 9 203



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 1Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 2-3Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 4-5Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 6-7Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 8-9Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 10-11Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 12-13Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 14-15Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 16-17Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 18-19Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 20-21Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 22-23Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 24-25Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 26-27Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 28-29Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 30-31Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 32-33Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 34-35Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 36-37Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 38-39Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 40-41Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 42-43Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 44-45Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 46-47Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 48-49Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 50-51Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 52-53Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 54-55Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 56-57Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 58-59Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 60-61Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 62-63Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 64-65Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 66-67Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 68-69Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 70-71Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 72-73Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 74-75Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 76-77Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 78-79Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 80-81Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 82-83Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 84-85Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 86-87Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 88-89Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 90-91Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 92-93Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 94-95Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 96-97Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 98-99Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 100-101Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 102-103Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 104-105Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 106-107Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 108-109Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 110-111Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 112-113Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 114-115Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 116-117Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 118-119Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 120-121Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 122-123Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 124-125Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 126-127Madame numéro 154 jun/jui 2013 Page 128