Madame n°152 fév/mar 2013
Madame n°152 fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de fév/mar 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 122

  • Taille du fichier PDF : 26,8 Mo

  • Dans ce numéro : le numéro mode.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
STYLE CRÉATEUR 136 DIRE que cette première collection signée par Hedi Slimane pour Saint Laurent Paris était attendue est un doux euphémisme. Lors de la Fashion Week parisienne à l’automne, le show en fut vraiment un, de show, avec son premier rang glamour, son installation d’amplis télescopiques crachant une bande son impeccable, cette atmosphère électrique, ses drames, le doux parfum du scandale qui a suivi... Le soir du show donc, l’excitation était palpable. Car la maison Saint Laurent est l’un des piliers de notre temple mode (en plus d’être plus chauvinement un fleuron national du style international). Et Hedi Slimane est celui qui a déjà littéralement marqué le paysage avec sa vision d’une silhouette androgyne ciselée, archiprécise, archigraphique. Oui, forcément, l’attente était forte. Cette première collection fut donc une sorte d’hommage. En tout cas, une façon de poser les bases. De reprendre un standard du blues et d’en faire un moment rock, comme l’ont fait les Rolling Stones. Et d’autres. Mais pas tant que ça, car l’exercice est difficile. Hedi Slimane s’est donc concentré sur les moments forts de l’histoire maison, époque Yves Saint Laurent. Il n’est pas exagéré de dire que Monsieur Saint Laurent a créé le look d’une génération. Une ligne à se damner. Il a longtemps écrit seul les chapitres de l’histoire de la mode actuelle, tant ses silhouettes sont emblématiques. Le smoking La RELÈVE Key to the house Hedi Slimane prend la tête de la maison Saint Laurent Paris et multiplie les références pour une allure cool à souhait. Mode, accessoires, concepts de boutiques… le mouvement est en marche. – Hedi Slimane is galvanizing the spirit of Saint Laurent Paris. TO SAY THAT Hedi Slimane’s first collection for Saint Laurent Paris was eagerly awaited is somewhat of an understatement. Its presentation during Paris Fashion Week last fall had everything that a runway show needs, from the celeb-studded front row to the cuttingedge sound system, the electrifying atmosphere and the intriguing hint of ensuing scandal… As the room filledup, the excitement was palpable. After all, the house of Saint Laurent is one of the pillars of the Parisian fashion pantheon, and Slimane is a designer who has already made a distinctive mark with his finely-crafted, ultra-precise, androgynous looks. Naturally, expectations were high. His debut collection came forth as a kind of homage, a means of laying the foundation—not unlike the Rolling Stones transforming a blues standard into a rock anthem. But as in music, the exercise is not as simple as it sounds. Slimane focused on the high points in the house’s history, from the time of YSL himself. It is hardly an PHOTOS SAINT LAURENT PAR HEDI SLIMANE
est l’un de ces chapitres. Hedi Slimane a commencé par là. Veste ajustée et pantalon affûté, la silhouette est dynamique et mode. La lavallière est noire, fluide. Ça marche bien avec la rigueur d’un blazer épaulé. Ça rappelle aussi certaines pochettes de 33 tours de la geste rock des années fin 60, début 70 (déjà un hommage à Rimbaud ?). Les robes à manches longues en mousseline noire sont ceinturées à la taille et conservent un redoutable, car subtile, pouvoir de séduction. C’était déjà une vision de la femme fidèle à celle d’Yves Saint Laurent. Forte, sûre de sa féminité. Le genre de femmes photographié par Helmut Newton. L’imprimé léopard se modernise, les taches sont plus petites, plus graphiques. La saharienne, elle aussi mythique, prend des allures gypsy cool. Les robes en mousseline sont ultralongues et ultralight, et c’est là qu’apparaît la couleur. Là encore, elles ont quelque chose de cool et de rock. Comme l’air qu’Hedi Slimane respire à Los Angeles, la ville où il vit depuis cinq ans. Une ville qui l’inspire, et qu’il a d’ailleurs abondamment photographiée. Là encore, il s’agit d’une ambiance, d’une atmosphère. Avec une bande son bien à elle. La boucle est bouclée. L’hommage garde une allure moderne, contemporaine. Et elle va sacrément bien aux filles. M MARIE POINTURIER De gauche à droite et de haut en bas : sac « Betty ». Veste grain de poudre brodée de sequins. Collier « Opium », en laiton et onyx. Bracelet « Le Trois Clous », en vermeil. Silhouette du défilé parisien, automne 2012. Escarpins « Mary Jane Janis ». Page de gauche : robe saharienne en suède, chapeau en feutre. Silhouette du défilé parisien. exaggeration to say that Saint Laurent defined the look of a generation, single-handedly writing the history of contemporary fashion as he produced one emblematic creation after another. The tuxedo is one chapter in that history, and Slimane used it as his starting point, dynamized by a fitted jacket and slim-cut trousers. The long-sleeved black chiffon dresses are belted at the waist, achieving a subtly seductive effect—a new but consistent vision of self-assured femininity as pioneered by the house’s founder. The leopard print appears with smaller, more graphic spots, while the iconic safari jacket takes on an aura of gypsy cool. The long, ethereal chiffon dresses bring a waft of color, once again cool and rock chic—like the atmosphere in Los Angeles, where Slimane now lives. A city that inspires him, that embodies a spirit, a mood. And the circle is completed : an homage that also looks to the future— and that looks nothing short of great. M 137



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 1Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 2-3Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 4-5Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 6-7Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 8-9Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 10-11Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 12-13Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 14-15Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 16-17Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 18-19Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 20-21Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 22-23Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 24-25Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 26-27Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 28-29Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 30-31Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 32-33Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 34-35Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 36-37Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 38-39Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 40-41Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 42-43Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 44-45Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 46-47Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 48-49Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 50-51Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 52-53Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 54-55Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 56-57Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 58-59Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 60-61Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 62-63Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 64-65Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 66-67Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 68-69Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 70-71Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 72-73Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 74-75Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 76-77Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 78-79Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 80-81Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 82-83Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 84-85Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 86-87Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 88-89Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 90-91Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 92-93Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 94-95Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 96-97Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 98-99Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 100-101Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 102-103Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 104-105Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 106-107Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 108-109Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 110-111Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 112-113Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 114-115Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 116-117Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 118-119Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 120-121Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 122