Madame n°152 fév/mar 2013
Madame n°152 fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de fév/mar 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 122

  • Taille du fichier PDF : 26,8 Mo

  • Dans ce numéro : le numéro mode.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
130 Minimalisme GLAMOUR Simply sensuous Raf Simons opère une mutation des codes Dior et installe une nouvelle esthétique, à la fois respectueuse et libératrice. Sensuelle. – Raf Simons is reinterpreting the Dior mystique in his spare, minimalist style, warmedwith a fresh spirit of sensuality. LE 12 FÉVRIER 1947, Monsieur Dior tétanisait le monde de la mode en libérant les femmes du climat de guerre et de son style austère et masculin. Face aux « femmes soldats aux carrures de boxeurs », il imposa, avec le New Look, ses « femmes fleurs ». « Il a pris à bras le corps la féminité, la complexité et l’émotion, dans un véritable élan de liberté en rupture avec le passé, explique Raf Simons, nouveau directeur artistique. L’idée même de restriction était dans les mentalités et la première libération fut psychologique. C’est cette direction que j’ai voulu explorer. » A des années-lumière des rêves flamboyants de John Galliano, quelle partition allait écrire un créateur conceptuel, ancré dans l’architecture, les matières techniques, les mélanges de tissus, une sensibilité à la scène artistique contemporaine... ? D’entrée de jeu, la rencontre avec l’héritage Dior se révèle fusionnelle en s’articulant naturellement autour des « smoking bar » et leur conception très « sartorial », référent revendiqué du créateur flamand. Maître ès construction, Raf Simons se glisse dans les pas de celui qui s’était rêvé architecte, et qui, obsessionnellement, dans ses écrits comme sous son crayon, mariait architecture et vêtement. Il rappelle le marqueur phare de ON FEBRUARY 12, 1947, Christian Dior shookup the fashion world by liberating women from the dreariness of the war and its austere, sexless style. The « solider women » were supplanted by the « flower women » of his New Look. « He embraced femininity in a burst of freedom that broke away from the past, » explains the house’s new creative director Raf Simons. « The very idea of restriction had become part of the mindset, and the first formof liberation had to be psychological. That’s the direction that I wanted to explore. » Light years removed from John Galliano’s flamboyant, baroque fantasies, Simons is a conceptual designer, anchored in structure and technique, with a feel for contemporary art. A master of construction, he slips easily into the shoes of the house’s founder, who dreamedof becoming an architect and often merged architecture and fashion in his writings and sketches. In the spring-summer 2013 collection, Simons’s interaction with the Dior heritage gravitates around the highly sartorial Bar tuxedo suit. The Flemish de signer revives this pivotal chapter in the history of Dior, >
PHOTOS DIOR Page de gauche, de haut en bas : escarpin « Bec d’oiseau ». Lunettes asymétriques. Ci-contre : sac « Lady Dior », version low profile. > CRÉATEUR STYLE l’histoire Dior, le « tailleur bar », le dynamise d’un pantalon cigarette, le féminise de ses basques sculptées et d’une taille rehaussée. Ou le fait muter en robemanteau-smoking, hanches sensuellement galbées. Respectueux et contemporain. Il offre d’autres vies aux basques emblématiques, robes libres écourtées sur short, en organza métallique, ou « robe-veste bar » aux plissés – autre code Dior – asymétriques, libérant le mouvement. Il les assoie en incontournables pierres d’un vestiaire, profilé working girl/soir. Mais c’est aussi dans d’autres rencontres plus frontalement détournées que Raf Simons séduit. Bienvenue aux tops noirs épurés contrastant harmonieusement avec la grâce sensuelle d’une jupe corolle et ses jeux de matières, satin duchesse et soie métallique semée de fleurs chères à Monsieur Dior, au dessin presque abstrait, ici. Jubilatoire, le trait minimal des tuniques courtes asymétriques, troublées par un drapé sensuel et un double-face aux couleurs vibrantes de Granville. Et les drapés-volutes lumière, amorces de pétales, des robes bustier iridescentes sur short, font entrer les « femmes fleurs » dans l’aujourd’hui. Au pied, un clin d’œil au maître Roger Vivier, complice hier pour le soulier. Raf Simons lui emprunte son bout pointu « Bec d’oiseau », et reformule, architecturé puissamment, le talon « Choc » iconique. Design et désirable. Celui que l’on étiquette radical dit vouloir libérer la notion même de minimalisme. Et démontrer que celui-ci « ne se résume pas à une chemise blanche oversize en Silhouettes : double-face coton ». « Je suis issu du minimalisme, mais il est temps bicolore, fluidité... Ci-dessus : robe- de sortir le minimalisme de son carcan et d’y apporter smocking bustier noire. une sexualité. » La messe est dite. M ELISABETH PAILLIÉ dynamizing it with stovepipe trousers, feminizing it with sculpted flounces and high waists. He gives new life to the emblematic peplum, in short dresses worn over shorts, in metallic organza, and a « Bar jacket-dress » with asymmetrical pleats. Spare black tops contrast harmoniously with the sensuous grace of a corolla skirt in duchess satin and metallic silk dotted with nearly abstract floral motifs. Theupbeat, minimal lines of the short asymmetrical tunics are stirredup by a seductive drapé, and the iridescent bustier-dresses bring the flower woman into the 21st century. Often branded a radical, Simons sees his work as a liberation of minimalism, which he insists « cannot be summedup in an outsized white cotton blouse. » « I have my roots in minimalism, » he says, « but now it’s time to free the concept from its straightjacket and give it a sense of sexuality. » The new master has spoken—the path is set. M 131



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 1Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 2-3Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 4-5Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 6-7Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 8-9Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 10-11Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 12-13Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 14-15Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 16-17Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 18-19Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 20-21Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 22-23Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 24-25Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 26-27Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 28-29Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 30-31Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 32-33Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 34-35Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 36-37Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 38-39Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 40-41Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 42-43Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 44-45Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 46-47Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 48-49Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 50-51Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 52-53Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 54-55Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 56-57Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 58-59Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 60-61Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 62-63Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 64-65Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 66-67Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 68-69Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 70-71Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 72-73Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 74-75Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 76-77Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 78-79Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 80-81Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 82-83Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 84-85Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 86-87Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 88-89Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 90-91Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 92-93Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 94-95Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 96-97Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 98-99Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 100-101Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 102-103Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 104-105Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 106-107Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 108-109Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 110-111Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 112-113Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 114-115Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 116-117Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 118-119Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 120-121Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 122