Madame n°152 fév/mar 2013
Madame n°152 fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de fév/mar 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 122

  • Taille du fichier PDF : 26,8 Mo

  • Dans ce numéro : le numéro mode.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
CULTURELIVRES SATIRE littéraire – Manner of speaking 108 LA LITTÉRATURE doit opérer comme un voyage, c’est-à-dire provoquer un dépaysement profond. Cet étrange roman, avec son jeune homme insolent qui a décidé par nonchalance de n’avoir peur de rien, prétend mélanger le conte, le roman noir, la comédie et même une histoire rocambolesque de fantômes, autant de registres différents qu’il assaisonne par la grâce de son humour et de ses dialogues tranchants, sans avoir l’air de fournir le moindre effort. Ainsi Pierre Hunter, qui habite la petite ville de Shale, dans le Midwest, manque de se noyer et tombe amoureux de la belle Stella Rosmarin, fait du stop et devient riche, se retrouve traqué par une bande de malfrats et s’en fiche royalement. Que c’est agréable de ne pas savoir où l’on est ! I.P. THIS PECULIAR novel is an amalgam : fairy tale, thriller, comedy and ghost story all in one, all spicedup with author Tom Drury’s effortless humor and trenchant dialogue. The hero of The Driftless Area is Pierre Hunter, a bartender with a knack for misadventure. After nearly drowning, falling in love with the woman who saves him and coming into a sizeable sum of money, he finds himself pursued by a murderous thief—and refuses to worry about it. The heady pleasure of being hopelessly lost ! « LA CONTRÉE IMMOBILE », Tom Drury, éditions Cambourakis, 173 p., 20 €. LE JAPON pour l’Occident représente esthétiquement la plus grande altérité, et c’est bien pourquoi le pays du soleil levant fascine tant les Occidentaux. Depuis L’Empire des sens, même le grand public sait que l’amour au Japon a partie lié dans ses représentations avec la mort magnifiée. Eros et Thanatos. Dans cette anthologie qui regorge d’illustrations (estampes, dessins, tableaux, photos…) plus séduisantes les unes que les autres, la spécialiste Agnès Giard, également auteur du livre de design Les Objets du désir, décrypte avec l’aide d’artistes nippons contemporains, d’anthropologues et d’historiens, les histoires d’amour à la japonaise, à travers un corpus de contes, chansons, films, mangas, danses ou mythes anciens. Plus encore que dans le romantisme occidental, le désir au Japon naît du manque, et plus encore il est source d’une créativité débridée, comme l’atteste ce fabuleux recueil. I.P. SINCE In the Realm of the Senses, Westerners have been aware that Japanese representations of love are linked to the specter of death. In the fabulous and lavishly illustrated anthology Love Stories in Japan (in French), Agnès Giard deciphers her subject with the help of contemporary Japanese artists, anthropologists and historians, covering the spectrum from ancient myths to modern-day films and manga. « LES HISTOIRES D’AMOUR AU JAPON. DES MYTHES FONDATEURS AUX FABLES CONTEMPORAINES », Agnès Giard, éditions Glénat, 512 p., 49 €. EUGÈNE GREEN est un Américain à Paris pas comme les autres : cinéaste et écrivain, auteur du film inclassable Le Pont des Arts, il est cet observateur à la fois féroce et bienveillant de la culture française, qu’il semble connaître mieux que quiconque. Cette fois, à travers les personnages fictifs d’Amédée Lucien Astrafolli, qui défend la sobre élégance du classicisme, et Marie-Albane de Courtambat, jeune sémiologue féministe et révolutionnaire, il brosse un demi-siècle de luttes idéologiques et de coupages de cheveux en dix mille, de querelles mondaines pleines de vanité. C’est drôle, on revisite en s’amusant cette période particulièrement féconde dans la vie intellectuelle française que furent les années 60. Surtout, c’est divinement écrit, par un homme de lettres épris de manière presque mystique de la langue française, et qui ne lâche au grand jamais sur l’ironie. I.P. EUGÈNE GREEN is no ordinary American in Paris. A filmmaker, writer and long-time resident of France, he has become a respected observer of his adopted country’s culture. In The Atticists (in French) he reviews the ideological struggles and vanity-fueled quarrels of the 1960s, an especially fertile period in French intellectual life. The result is witty, engaging, and above all superbly written, by a belletrist with a nearly mystical fascination for the French language, as wellas an indefatigable eye for irony. « LES ATTICISTES », Eugène Green, éditions Gallimard, 208 p., 17,90 €. AMOUR LEVANT – Love and death BALADE énigmatique – Adrift PHOTOS DR
REALISATION DOMINO LATTÈS – PHOTO DR/BACKSTAGE DU DÉFILÉ GIORGIO ARMANI À MILAN DE LA COLLECTION PRINTEMPS-ÉTÉ 2013. MIROIR DE L’ÂME BBEAUTY Les maquillages annoncent le printemps. Les préceptes d’une super pro mettent notre peau à l’abri aussi bien du froid que du chaud. D.L. – The new makeup is ready for spring… In the meantime, professional advice for protecting the skin against the winter cold. AIR FRANCE MADAME 113



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 1Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 2-3Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 4-5Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 6-7Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 8-9Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 10-11Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 12-13Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 14-15Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 16-17Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 18-19Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 20-21Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 22-23Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 24-25Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 26-27Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 28-29Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 30-31Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 32-33Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 34-35Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 36-37Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 38-39Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 40-41Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 42-43Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 44-45Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 46-47Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 48-49Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 50-51Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 52-53Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 54-55Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 56-57Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 58-59Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 60-61Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 62-63Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 64-65Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 66-67Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 68-69Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 70-71Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 72-73Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 74-75Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 76-77Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 78-79Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 80-81Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 82-83Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 84-85Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 86-87Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 88-89Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 90-91Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 92-93Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 94-95Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 96-97Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 98-99Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 100-101Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 102-103Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 104-105Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 106-107Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 108-109Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 110-111Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 112-113Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 114-115Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 116-117Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 118-119Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 120-121Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 122