Madame n°152 fév/mar 2013
Madame n°152 fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de fév/mar 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 122

  • Taille du fichier PDF : 26,8 Mo

  • Dans ce numéro : le numéro mode.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
REVUE CULTURE U n collectionneur d’art contemporain ? « C’est quelqu’un de passionné qui poursuit une vision mentale. La collection avant tout est dans la tête. Bien sûr, elle existe également physiquement, il y a tout ce travail qui consiste à trouver, acheter, conserver… » Pourtant, ce jour-là, il ne s’agit ni de travail, ni même de vision. « Je n’ai rien décidé. Je passais dans la rue du Dragon et je découvre par hasard le lieu physique des Cahiers d’art. J’entre et je demande sans réfléchir si le propriétaire serait prêt à vendre… C’était purement instinctif de ma part. » C’est ainsi que Staffan Ahrenberg, collectionneur suédois vivant entre la Suisse et New York, rachète à Yves de Fontbrune, l’un des fils du secrétaire de Christian Zervos, le fondateur de la revue mythique des années 20 (et l’auteur du célèbre catalogue Picasso en 33 volumes), l’ensemble Cahiers d’art, également composé d’une maison d’édition, d’une librairie et d’une galerie. Après cinquante ans d’interruption, la belle (97 numéros publiés entre 1926 et 1960, consacrés à Braque, Matisse, Léger, Modigliani… Eluard, Tzara, Beckett…) se réveille et c’est magique : « Je feuilletais la revue chez mon père quand j’avais 13 ans et maintenant me voilà dans ce temple de l’art où je découvre chaque jour quelque chose de merveilleux… Relancer la revue, c’est une histoire de désir, mais c’est aussi parce qu’elle est unique, la plupart des revues sur l’art étant devenues des pages jaunes d’annonces… » Staffan Ahrenberg et ses collaborateurs, Samuel Keller et Hans-Ulrich Obrist, souhaitent s’inscrire dans une continuité, afin que la revue « soit une source d’inspiration et de découverte du passé pour nombre de jeunes collectionneurs et d’amateurs d’art ». Dans son premier numéro éminemment symbolique, la revue propose un dossier de 70 pages (dont une lithographie originale) relatives au peintre et sculpteur américain Ellsworth Kelly, âgé de presque 90 ans : « On l’adore esthétiquement et il était à Paris entre 1948 et 1954, il aurait pu être dans un des derniers numéros des Cahiers d’art de Zervos. Il fait idéalement la jonction. Il faut comprendre que la capitale de l’art contemporain s’est éteinte à Paris lors de la Seconde Guerre mondiale et s’est réveillée à New York. Ce qui m’intéresse, c’est l’art contemporain global, international. Les artistes défendus par Cahiers d’art sont toujours venus de partout. » Ce numéro 1 propose également un hommage de l’architecte Tadao Ando à Oscar Niemeyer, un article approfondi sur « Architecture et musées » et des portfolios consacrés à des artistes émergents tels que Cyprien Gaillard, Sarah Morris, Adrián Villar Rojas. « C’est le paradis ! Mais attention, je ne suis pas un dilettante de luxe. Tout cela prend du temps, il faut du capital et du travail pour y arriver. La question de la rentabilité pour Cahiers d’art est proche de celle des start-up. Mais une chose est claire, on veut se faire plaisir, et chaque numéro sera différent, au gré de notre liberté. » M ISABELLE POTEL CAHIERS D’ART, 14 et 15 rue du Dragon, Paris VIe. Tél. +33 (0)1 45 48 76 73. La maison d’édition Cahiers d’art publie en février 2013 Calder by Matter, avec 300 reproductions des sculptures d’Alexander Calder, et, au printemps 2013, un catalogue raisonné d’Ellsworth Kelly. 102 SLEEPING beauty La légendaire revue Cahiers d’art reprend du service après un demi-siècle d’interruption, sous l’impulsion amoureuse du collectionneur suédois Staffan Ahrenberg. PHOTOS DR
Ci-contre : la couverture du premier numéro de la nouvelle revue, avec Black FormI, d’Ellsworth Kelly, 2011. En bas de gauche à droite : la galerie Cahiers d’art, qui abrite également une librairie, et à laquelle s’adjoint désormais un autre espace d’exposition, juste en face, rue du Dragon, à Saint-Germain-des-Prés. Le collectionneur Staffan Ahrenberg. L’une des pierres amérindiennes exposées jusqu’au 30 janvier 2013 en même temps que des tableaux d’Ellsworth Kelly. After a half-century hiatus, a legendary Paris art journal has been resurrected by a Swedish collector. BY DEFINITION, an art collector is someone with a deep sense of dedication and a driving vision. A collection is above alla mental construct. Of course, it also exists physically, along with the effort of finding, buying and preserving the works. « And yet, that day there wasn’t any vision or effort involved, » Staffan Ahrenberg recounts. « I was walking down Rue du Dragon and found myself in front of the headquarters of Cahiers d’Art. Without thinking about it, I went in and asked if the owner would like to sell. » And thus the Swedish art collector came into possession of one of the most influential art reviews of the 20th century, which released 97 issues between 1926 and 1960 devoted to artists like Braque, Matisse and Modigliani, as wellas writers like Tzara and Beckett. « I used to look at the old issues that my father had when I was a teenager, » Ahrenberg recounts, « and now here I am in this temple of art, where every day I discover something wonderful. » Ahrenberg and his collaborators Samuel Keller and Hans-Ulrich Obrist want to create continuity, to make the magazine « a source of inspiration and discovery for young art lovers and collectors. » The first issue of the new Cahiers d’Art features a 70-page report, accompanied by an original lithograph, on the 89-year-old American artist Ellsworth Kelly. « We love his work, » Ahrenberg explains, « and he lived in Paris from 1948 to 1954. After World War II, New York took over from Paris as the world capital of contemporary art, and Kelly is part of that transition. I’m interested in contemporary art around the world, and the artists in Cahiers d’Art were always very international. » The re-inaugural issue also offers an homage to Oscar Niemeyer by the Japanese architect Tadao Ando and portfolios on younger « emerging » artists like Cyprien Gaillard, Sarah Morris and Adrián Villar Rojas. And Ahrenberg could not be happier with the result : « It’s heaven ! But it all takes time, capital and a lot of work. In terms of profitability, Cahiers d’Art is like a high-tech startup. But we want to have fun with it. Each issue will be different—we’re going to follow our instincts. » M 103



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 1Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 2-3Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 4-5Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 6-7Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 8-9Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 10-11Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 12-13Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 14-15Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 16-17Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 18-19Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 20-21Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 22-23Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 24-25Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 26-27Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 28-29Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 30-31Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 32-33Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 34-35Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 36-37Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 38-39Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 40-41Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 42-43Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 44-45Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 46-47Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 48-49Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 50-51Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 52-53Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 54-55Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 56-57Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 58-59Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 60-61Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 62-63Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 64-65Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 66-67Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 68-69Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 70-71Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 72-73Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 74-75Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 76-77Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 78-79Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 80-81Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 82-83Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 84-85Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 86-87Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 88-89Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 90-91Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 92-93Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 94-95Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 96-97Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 98-99Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 100-101Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 102-103Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 104-105Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 106-107Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 108-109Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 110-111Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 112-113Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 114-115Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 116-117Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 118-119Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 120-121Madame numéro 152 fév/mar 2013 Page 122