Madame n°151 déc 12/jan 2013
Madame n°151 déc 12/jan 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°151 de déc 12/jan 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 39,1 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial luxe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
202 Soufflant Clear visions Créatif, le verre joue sur tous les registres – forme, couleur et transparence – pour nous surprendre. “PARTIR DU sable et arriver à cette transparence, c’est magique !”, lance Marianne Guédin, grande créatrice verrière. Prestidigitatrice, elle donne au verre une élocution rare, grâce à des formes souples, presque liquides. Malléable par excellence, le verre joue la carte de l’insolite entre les mains de Matali Crasset, qui marquait dernièrement ses vases Boutures et Souches de l’empreinte de branches ou troncs d’arbres. Exposés à la galerie londonienne Libby Sellers, des récipients nouvelle génération imaginés par des étudiants de l’Ecal extrapolent à leur tour les possibilités créatives liées au verre. “Le but n’était pas de créer un énième vase ou bol, mais bien d’expérimenter, d’inventer de nouveaux procédés et outils, de tester les limites de la matière et de nos idées”, explique le directeur de l’Ecal, Alexis Georgacopoulos. Tout aussi géniaux, les vases Variations imaginés par Patricia Urquiola pour Baccarat mêlent lumière, transparence et réfraction. A la manière d’une digression musicale, la collection s’inspire du souvenir de son père composant au piano. Oscillant entre objet et sculpture, les vases jouent sur les nombreux registres du cristal, donnent libre court à son interprétation, le colorent de nuances infinies. M MARIE LE FORT LIFESTYLE DESIGN Ci-contre : vase Boutures, en verre soufflé à la canne sur moule en bois, 2011, Matali Crasset et Vincent Breed. En bas, de gauche à droite : vase Stein, Félix Klingmüller pour l’Ecal. Vase “Variations”, Patricia Urquiola pour Baccarat. Elegant and versatile, glass lends itself to a multitude of virtuosic treatments. “TO TAKE SAND and turn it into something perfectly transparent—it’s magical!” exclaims designer Marianne Guédin. A magician in her own right, Guédin gives glass a rare eloquence, with supple, nearly liquid forms. Matali Crasset highlights the material’s malleability in her Boutures and Souches (literally “cuttings” and “stumps”) vases, shaped and textured by contact with tree branches. Seen at Gallery Libby Sellers in London, a collection of new generation containers designed by the students at ECAL (University of Art and Design Lausanne) expands the creative potential of glass. “The aim was not to design another vase or bowl, but to experiment, testing the limits of both the material and our ideas,” explains ECAL director Alexis Georgacopoulos. The ingenious Variations vases by Patricia Urquiola for Baccarat are an interplay of light, transparency and refraction, inspired by the designer’s memory of her father composing at the piano. Playing on all the tonalities of crystal, Urquiola’s sculptural creations offer a free-handed interpretation of the material’s possibilities, tinged with infinite nuances. M PHOTOS ERIK SAILLET/COURTESY GRANVILLE GALLERY – NICOLAS GENTA/COURTESY ECAL – COURTESY BACCARAT
204 TAPIS haute couture Art underfoot DESIGN Décoratrice et collectionneuse d’art contemporain, Sabine de Gunzburg crée des tapis sur mesure, en soie naturelle et faits main. Enchanteur. – Sabine de Gunzburg’s silk rugs are unique in every sense of the term. Lors de l’exposition Intérieurs organisée par le magazine AD chez Artcurial en septembre dernier, elle ne cachait pas une certaine fierté : sur le stand du décorateur Chahan Minassian, on pouvait voir un magnifique tapis de 40 m 2 qu’elle avait fait réaliser en Inde. “140 kilos de soie naturelle !” Un challenge pour cette jolie blonde, figure du Tout-Paris, qu’on n’imagine pas forcément au fin fond du Cachemire en train de parler tissage avec des artisans indiens. Mais depuis que Sabine de Gunzburg s’est lancée dans la création de tapis sur mesure, il y a deux ans, elle a fait preuve d’une exigence qui a séduit ses amis avant de convaincre les professionnels. Ses premiers fans s’appelaient Terry de Gunzburg, Almine Rech-Picasso, Thierry Gillier. Des amateurs qui savent que le luxe se cache dans les détails. Aujourd’hui, les décorateurs internationaux lui passent commande. “Il faut dire que je propose quelque chose qui n’existait pas : des tapis en soie naturelle, réalisables quelle que soit la taille, le motif, la couleur. Des pièces uniques.” Un goût pour le raffinement qui ne surprend pas ses intimes : ils connaissent son magnifique appartement et ses origines. Petite-fille de Jean Seligmann, fameux antiquaire de la place Vendôme, Sabine est également la fille de France Seligmann, qui avait repris la galerie de Lucie Weill, célèbre pour ses éditions de tapis d’artistes comme Léger, Picasso, Braque, Calder. La boucle est bouclée ? Elle s’en défend. “Non, cela s’est fait par hasard.” Sauf qu’après avoir eu l’autorisation du comité Picabia de reproduire certaines œuvres du peintre, elle enchaîne à présent avec Sam Szafran, Matthias Bitzer, Guillermo Kuitca, Tom Sachs. Des œuvres d’art qu’il sera difficile de fouler… M ERIC JANSEN S2G DESIGN, www.s2gdesign.com SHE DESIGNED the rug for Chahan Minassian’s stand at AD magazine’s Intérieurs show last September: 40 square meters (430 sq. ft.) and 140 kilos of Indian natural silk. It’s hard to imagine this attractive blonde negotiating with weavers in the Kashmiri countryside, but since Sabine de Gunzburg started creating custom rugs two years ago, she has become known for her exacting standards and attention to detail. Despite the fact that her mother ran the Lucie Weill gallery, which carried rugs by artists like Picasso, Braque and Calder, de Gunzburg insists that her new activity “came about by chance.” But it wasn’t by chance that she won the Picabia Committee’s permission to reproduce certain paintings, which led to projects with artists like Sam Szafran, Matthias Bitzer and Tom Sachs. That kind of reputation is nothing to trample on… M LIFESTYLE Ci-contre : Sabine de Gunzburg. En bas, de gauche à droite : tapis Blue Camouflage, Army Camouflage et Spider. PHOTOS S2G DESIGN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 1Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 2-3Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 4-5Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 6-7Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 8-9Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 10-11Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 12-13Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 14-15Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 16-17Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 18-19Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 20-21Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 22-23Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 24-25Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 26-27Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 28-29Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 30-31Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 32-33Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 34-35Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 36-37Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 38-39Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 40-41Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 42-43Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 44-45Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 46-47Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 48-49Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 50-51Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 52-53Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 54-55Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 56-57Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 58-59Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 60-61Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 62-63Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 64-65Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 66-67Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 68-69Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 70-71Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 72-73Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 74-75Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 76-77Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 78-79Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 80-81Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 82-83Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 84-85Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 86-87Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 88-89Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 90-91Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 92-93Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 94-95Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 96-97Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 98-99Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 100-101Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 102-103Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 104-105Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 106-107Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 108-109Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 110-111Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 112-113Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 114-115Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 116-117Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 118-119Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 120-121Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 122-123Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 124-125Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 126-127Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 128-129Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 130-131Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 132-133Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 134-135Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 136-137Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 138-139Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 140