Madame n°151 déc 12/jan 2013
Madame n°151 déc 12/jan 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°151 de déc 12/jan 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 39,1 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial luxe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
BE AU T Y PORTRAIT 170 Twilight ZONE Rencontre avec Kristen Stewart, actrice et égérie de Florabotanica, dernier opus Balenciaga. – Actress Kristen Stewart stars in a new saga for Balenciaga’s Florabotanica. KRISTEN STEWART a des yeux d’une clarté renversante, c’est la première chose qui frappe lorsqu’elle entre dans la pièce. Et une voix étonnamment profonde pour son jeune âge. Dans les murs d’un palace cerné par ses fans, au sortir du dernier défilé Balenciaga, s’engage avec la jeune actrice une conversation sur le luxe... Elle qui peut avoir accès à tout, comment voit-elle les choses ? On pensait glaner des adresses, mais à l’exception d’une gigantesque librairie de livres d’occasion (Powell’s, Portland, Oregon), où l’équipe entière du premier Twilight “pouvait passer des heures”, elle parle plutôt d’endroits… Sa voiture par exemple : “C’est là où je dois garder mon calme, où je mets mes propres limites, je peux y être de l’humeur que je veux avec les personnes de mon choix.” Ou bien sa cuisine : “J’aime tout simplement cuisiner.” Très bien, une odeur luxueuse alors ? “Avant Florabotanica, je n’avais jamais porté de parfum. Sa simplicité fait qu’il a une présence mais sans réduire ma personnalité. Il m’évoque les gardénias ; ma grand-mère en possédait un buisson dans la maison où j’ai grandi...” De sa première rencontre avec Nicolas Ghesquière, alors directeur artistique de Balenciaga, lors d’une séance photo pour Interview, elle raconte : “Je devais avoir 14 ou 15 ans. Je ne connaissais pas grandchose à la mode. Mais son nom à lui, je le connaissais. Et après cette journée, j’aurais accepté n’importe quelle collaboration avec lui.” Elle adore ce qu’on lui a proposé. Il n’est pas là, le luxe ? M DOMINO LATTÈS BACKSTAGE at the last Balenciaga show, we asked Kristen Stewart: as a successful actress, what does luxury mean to her? Rather than products and labels, she thinks in terms of places. Her car, for example: “That’s where I can set my own limits and be in the mood I want with the people I want.” What about a luxurious smell? “I never wore fragrance before Florabotanica. Its simplicity gives it a presence without diluting my personality.” She has been a Balenciaga fan ever since a photo shoot with designer Nicolas Ghesquière seven years ago: “After that, I would have accepted any project with him.” She loves her work for Florabotanica. Isn’t that the meaning of luxury? M PHOTO DR
BEAUTY FORME 172 SPORT chic Grace under strain Cette saison, la remise en forme commence avant même de sortir de chez soi. - Never has getting into shape been quite so chic. Discipline T-shirt, His for Her Edition, RON DORFF, 55 €. Sneakers montantes, VEJA X DL, 170 €, chez Colette. Vélo, CHANEL SPORT, prix sur demande. Eau Efficace, démaquillant doux, SISLEY, 68 € les 300 ml. ENVIE de se mettre au sport ? Le lancement de His for Her Edition, la nouvelle collection femme de Ron Dorff, est un bon point de départ. Qui dit tenue adaptée dit motivation plus facile à trouver. “Discipline is not a dirty word”, (en français, “Discipline n’est pas un gros mot”), comme l’affirme si bien la marque. His for Her Edition reprend les modèles phares de la collection homme, avec des coupes ajustées aux formes féminines. T-shirt, sweat ou encore tennis short, autant de basics simples et parfaitement coupés que l’on retrouve dès décembre dans la nouvelle boutique Ron Dorff (54, rue Charlot, Paris III e ). Une fois la tenue enfilée, on se dirige vers la salle de bains pour se démaquiller. Rien de pire que de se retrouver avec une traînée de fond de teint et de mascara sur la joue. On est prête. Un, deux, trois, partez ! M JUSTINE VOS SOMEHOW, it’s easier to find the motivation for a workout if you have the right outfit. For those of us who could use an excuse to exercise, the launch of His for Her Edition by Ron Dorff is good news. Under the slogan “Discipline is not a dirty word,” the line consists of bestselling basics from the label’s menswear retailored for the feminine form. The tees, sweatshirts, tennis shorts, etc. can be found in Paris at the new Ron Dorff outlet at 54 Rue Charlot. Then, once you’ve put on your clothes, it’s time to take off your makeup—with Sisley’s Eau Efficace. There’s nothing less classy than finishing a run with mascara running down your cheeks. Ready? On your marks… M PHOTOS DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 1Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 2-3Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 4-5Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 6-7Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 8-9Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 10-11Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 12-13Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 14-15Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 16-17Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 18-19Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 20-21Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 22-23Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 24-25Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 26-27Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 28-29Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 30-31Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 32-33Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 34-35Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 36-37Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 38-39Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 40-41Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 42-43Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 44-45Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 46-47Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 48-49Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 50-51Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 52-53Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 54-55Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 56-57Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 58-59Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 60-61Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 62-63Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 64-65Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 66-67Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 68-69Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 70-71Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 72-73Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 74-75Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 76-77Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 78-79Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 80-81Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 82-83Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 84-85Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 86-87Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 88-89Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 90-91Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 92-93Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 94-95Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 96-97Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 98-99Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 100-101Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 102-103Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 104-105Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 106-107Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 108-109Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 110-111Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 112-113Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 114-115Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 116-117Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 118-119Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 120-121Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 122-123Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 124-125Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 126-127Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 128-129Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 130-131Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 132-133Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 134-135Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 136-137Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 138-139Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 140