Madame n°151 déc 12/jan 2013
Madame n°151 déc 12/jan 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°151 de déc 12/jan 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 39,1 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial luxe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
FÉTICHE STYLE 120 Sweat-shirt couture, en satin imprimé, de Nicolas Ghesquière pour BALENCIAGA. Cette fois, le sweat entre vraiment dans le monde du luxe. LES ACTEURS de la mode partageraient-ils un même cerveau ? Chaque saison s’accorde à vénérer une pièce de garde-robe boudée, snobée ou tombée dans l’oubli jusqu’alors. On a ainsi célébré, dans le désordre, le retour de la jupe crayon, celui de la veste épaulée dans laquelle on s’était pourtant juré de ne jamais remettre le bras et, enfin, la réhabilitation du jodhpur, perfidement renommé “carrot pant” pour tromper l’ennemi. Cette fois-ci, n’en déplaise aux détracteurs du “friday wear”, c’est le sweat-shirt qui revient sur le devant de la scène. Mais qu’est-ce qu’un sweat-shirt ? Un truc à faire pâmer les femmes devant Steve McQueen ? Un moyen d'afficher son appartenance aux universités de l’Ivy League ? A l’origine, il sert aux sportifs avant ou après l’effort. Fabriqué dans un jersey plus épais que celui du T-shirt, son nom évoque sans ambage la transpiration. Sorti des vestiaires, notamment par les rappeurs, il est devenu un outil promotionnel grâce auquel le goût pour les boissons gazeuses ou l’amour des souris de dessin animé peut s’afficher avec style. Pionnier du vêtement utilitaire adapté au placard quotidien, A.P.C. le décline chaque saison et incite à le porter comme un pull, sur une chemise ou avec une jupe. Il est d’ailleurs l’outil discret choisi pour fêter leur 25 e anniversaire en affichant la date de fondation, 1987, de la maison. Cet hiver, c’est avec lui que le duo d’Opening Ceremony affiche sa fidélité streetwear au logo initial de Kenzo, ou que Nicolas Ghesquière, pour Balenciaga, exprime son amour de Star Wars. Remplaçant les sacs, c’est encore lui qui permet aux stylistes d’afficher leur allégeance aux marques au sortir des défilés. Quand un basique change de statut et devient un parti pris mode et luxe… M DOMINO LATTÈS Hot top SWEAT alors Extension fracassante du sweat qui est partout. Le it de l’hiver 2013. All the labels are suddenly warming to the sweatshirt… DO THE DESIGNERS hold a semiannual vote to decide which forgotten, forsaken or disdained garment to revive next season? After the rehabilitation of the pencil skirt, shoulder pads and even jodhpurs (reborn as “carrot pants”), this winter the sweatshirt is everywhere. It has long been a mainstay for A.P.C., which styles a “sweat” every season, this year decorating it with the date 1987 in honor of the house’s 25th anniversary. Meanwhile, the duo designers of Opening Ceremony are expressing their loyalty to streetwear with a sweatshirt for Kenzo, and Nicolas Ghesquière has dreamed up a sumptuous satin version with a sci-fi print for Balenciaga. From Flashdance to the couture catwalk, the sweatshirt has arrived in the realm of luxury. M PHOTO DR
ANNIVERSAIRESTYLE 122 HAUT la main The manual art Riche de quatre générations de femmes qui ont scandé son histoire, la maison Agnelle fête ses 75 ans. – Across four generations, the house of Agnelle has been handing down its glove-making know-how for 75 years. “PERSONNE ne résiste au travail d’une peau et à son incroyable métamorphose. Il faut voir le coupeur opérer. C’est la main et c’est magique”, s’étonne toujours Sophie Grégoire, quatrième génération, cavalière émérite, lumineuse battante depuis 1986 de l’aventure Agnelle. Son motto : ne jamais déroger à l’idée de fabriquer “comme au temps de sa grand-mère”, tout en étant ouverte aux nouvelles technologies. Et “ne jamais répondre « impossible » à un directeur artistique.” Naturel, alors, si elle reçoit en 2010 le prix Veuve Cliquot de la femme d’affaires. Et, en 2011, les insignes de chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur, “pour avoir maintenu les savoir-faire d’excellence qui font la renommée de la France”. Pas peu fières, les 35 personnes de l’atelier de Saint-Junien en Limousin, qui œuvrent pour Dior, Lanvin, Givenchy, Alaïa, Balmain, Roger Vivier… Fille de son époque, Sophie Grégoire ouvrait pour Agnelle en 1988 une collaboration avec des ateliers aux Philippines, dont le personnel est formé à Saint-Junien. Environ 700 points de vente dans le monde en témoignent. Aujourd’hui, Agnelle fête ses 75 ans en réenchantant huit modèles, chacun emblématique d’une décennie, et en initiant un co-branding avec Anthony Vaccarello. Pépites qui font l’objet d’une exposition-vente au Bon Marché, Franck & Fils, Le Printemps. Madame de Sévigné, qui se fournissait dans la “cité du gant de cuir”, succomberait… M “THE TRANSFORMATION of the leather is an astonishing sight,” says Sophie Grégoire. “The cutter at work, bringing the shape to life—it’s magical!” The fourth generation of her family to head the Agnelle luxury glove label, she follows a simple philosophy: to make gloves “like in my grandmother’s day” while remaining open to new technologies. Under Grégoire’s leadership, the 35 employees at the workshop in the central French village of Saint Junien are proud to produce gloves for fashion houses like Dior, Lanvin, Givenchy, Alaïa and Balmain, as well as the 700 Agnelle outlets worldwide. To celebrate its 75th anniversary this year, Agnelle is re-releasing eight models, each emblematic of a decade. These little wearable gems can be found at the Bon Marché, Franck & Fils and Le Printemps department stores in Paris. The Marquise de Sévigné, who ordered her gloves from Saint Junien back in the 17th century, would approve. M ELISABETH PAILLIÉ PHOTOS DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 1Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 2-3Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 4-5Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 6-7Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 8-9Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 10-11Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 12-13Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 14-15Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 16-17Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 18-19Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 20-21Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 22-23Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 24-25Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 26-27Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 28-29Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 30-31Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 32-33Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 34-35Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 36-37Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 38-39Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 40-41Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 42-43Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 44-45Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 46-47Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 48-49Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 50-51Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 52-53Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 54-55Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 56-57Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 58-59Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 60-61Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 62-63Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 64-65Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 66-67Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 68-69Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 70-71Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 72-73Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 74-75Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 76-77Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 78-79Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 80-81Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 82-83Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 84-85Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 86-87Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 88-89Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 90-91Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 92-93Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 94-95Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 96-97Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 98-99Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 100-101Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 102-103Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 104-105Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 106-107Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 108-109Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 110-111Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 112-113Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 114-115Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 116-117Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 118-119Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 120-121Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 122-123Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 124-125Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 126-127Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 128-129Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 130-131Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 132-133Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 134-135Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 136-137Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 138-139Madame numéro 151 déc 12/jan 2013 Page 140