Madame n°150 oct/nov 2012
Madame n°150 oct/nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°150 de oct/nov 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 128

  • Taille du fichier PDF : 26,7 Mo

  • Dans ce numéro : spécial mode.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 118 - 119  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
118 119
232, et Nadja Swarovski contemple Iris, de Fredrikson Stallard, au Design Miami/Basel, 2011. PHOTO JAMES HARRIS
CRISTAL, la star du show Crystallized ideas Vice-présidente du groupe familial, Nadja Swarovski encourage artistes, designers et créateurs de mode à repousser les frontières du cristal. De la souris miniature des années 70 au design digital, elle accompagne ce succès en véritable patronne des arts et de la culture. Par SIBYLLE GRANDCHAMP A UNE AUTRE ÉPOQUE, Marilyn chantait Diamonds are a girl’s best friend. Aujourd’hui, la blonde sulfureuse du cinéma hollywoodien entonnerait sûrement un hymne à l’incontournable cristal Swarovski, « meilleur ami des artistes et des créateurs ». Mode, joaillerie, déco, art, design, cinéma (la robe Rodarte brillant de mille feux portée par Natalie Portman dans Black Swan), costumes de scène pour opéras, spectacles classiques ou concerts pop (Madonna, Beyoncé). Le premier fabricant mondial de cristal taillé de précision a conquis tous les domaines de la culture contemporaine. « Les frontières d’exploration de l’utilisation du cristal sont sans limites », se félicite Nadja Swarovski, à la tête du comité de direction de la marque autrichienne. Depuis son entrée dans la société en 1995, cette séduisante quadra, mère de trois enfants, s’attelle à booster le potentiel créatif du cristal comme on bichonne amoureusement un bijou de famille. Et pour cause : c’est son arrière-arrière-grand-père, Daniel Swarovski, qui a fondé les bases de cet empire en 1895, depuis son Tyrol natal, en inventant un procédé révolutionnaire de découpe et de polissage du cristal. Avec le cristal de roche, le matériau ne partage que le nom. Issu d’un procédé chimique à base de pâte de verre et de plombdont le secret de composition a traversé le siècle, le succès de la recette Swarovski ne serait pas complet sans le rayonnement intelligent et sensible de la communication de la marque à l’international, dont cette « dame de cristal » détient les rênes. Parmi ses premières initiatives audacieuses : remplacer l’usage du mot « strass » par « cristal Swarovski » et renouer le dialogue avec le monde de la mode. Si, au début du siècle dernier, les grands acteurs de la haute couture (Mademoiselle Chanel, Christian Dior, la maison Lesage) étaient vite tombés sous le charme de ces pépites inédites, le succès du cristal avait baissé au début des années 2000 de quelques degrés sur le thermomètre glamour. Sur les pas de son aïeul, Nadja entreprend une reconquête et parvient à convaincre les talents de la mode d’utiliser l’immense variété des techniques d’application, des couleurs, des formes et des tailles du cristal (plus de 500 00 combinaisons à ce jour). Le matériau et le savoir-faire ancestral de l’entreprise leur sont offerts. « C’est un échange. Le cristal a du caractère, du drame. J’aime les créateurs qui osent pousser les méthodes dans leurs retranchements pour influencer l’industrie entière », explique Nadja. Son amie, feu la styliste britannique Isabella Blow, la présenta au génial Alexander McQueen, qui, avec des dizaines d’autres créateurs (Hussein Chalayan, Christopher Kane...) » Nadja Swarovski is vice president of her family’s crystal company, and a discerning patron of the arts. AS MARILYN MONROE reminded us in years gone by, « Diamonds are a girl’s best friend. » Today, she would no doubt sing the praises of Swarovski crystal, proclaiming it « an artist’s best friend. » In art, design, fashion, jewelry, and costumes for films (the resplendent Rodarte dress worn by Nathalie Portman in Black Swan) and the stage (Madonna, Beyonce), the world’s preeminent maker of precision cut crystal has conquered every facet of contemporary culture. « The frontiers for exploration in crystal are limitless, » says Nadja Swarovski. Since joining the company in 1995, she has been expanding the creative potential of crystal, cultivating the material like a cherished family jewel. Which is not just a metaphor : in 1895, her great-great-grandfather Daniel Swarovski founded a worldwide crystal empire when he invented a revolutionary cutting and polishing technique. Man-made crystal, as opposed to rock crystal, is the result of a chemical processinvolving vitreous paste and lead. The Swarovski method is a well-kept secret, handed down through the generations. But the Austrian brand would not have been such a success without its astute communication—Nadja’s specialty. One of her first initiatives was to reach out to the fashion world. The couture icons of the early and mid-20th century (Coco Chanel, Christian Dior) saw the charms of crystal, but by the early 2000s the material had fallen out of favor. Reversing the trend became a personal mission for Nadja, who encouraged >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 1Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 2-3Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 4-5Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 6-7Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 8-9Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 10-11Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 12-13Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 14-15Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 16-17Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 18-19Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 20-21Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 22-23Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 24-25Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 26-27Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 28-29Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 30-31Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 32-33Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 34-35Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 36-37Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 38-39Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 40-41Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 42-43Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 44-45Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 46-47Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 48-49Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 50-51Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 52-53Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 54-55Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 56-57Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 58-59Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 60-61Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 62-63Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 64-65Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 66-67Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 68-69Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 70-71Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 72-73Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 74-75Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 76-77Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 78-79Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 80-81Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 82-83Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 84-85Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 86-87Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 88-89Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 90-91Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 92-93Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 94-95Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 96-97Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 98-99Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 100-101Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 102-103Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 104-105Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 106-107Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 108-109Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 110-111Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 112-113Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 114-115Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 116-117Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 118-119Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 120-121Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 122-123Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 124-125Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 126-127Madame numéro 150 oct/nov 2012 Page 128