Madame n°149 aoû/sep 2012
Madame n°149 aoû/sep 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°149 de aoû/sep 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 126

  • Taille du fichier PDF : 26,3 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial tendances.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
172 Fiancée d’Andrea Casiraghi et héritière de l’une des familles les plus riches de Colombie, la très jet-set Tatiana Santo Domingo a lancé, avec son amie Dana Alikhani, une boutique de mode ethnique chic et éthique. Nom de code : Muzungu Sisters. C’EST ELLE qui répond personnellement aux messages envoyés sur Muzungu Sisters, sa boutique de mode online. Quand on connaît le pedigree de Tatiana Santo Domingo, on se dit qu’à sa place on lèverait peut-être un peu le petit doigt plutôt que de tapoter sur son clavier à la veille des vacances d’été. Mais contre toute attente, cette jeune étoile de la haute société a fait d’un commerce artisanal équitable à petite échelle son activité favorite. Muzungu Sisters (littéralement « sœurs vagabondes ») réunit une garde-robe éthique à l’image du style de vie jet-set gipsy de cette grande brune racée, et de celui de son amie Dana Alikhani, cofondatrice du projet. Vestes marocaines en velours, boléros péruviens, pantalons de gauchos ou caftans indiens… les produits proviennent de familles d’artisans ou de coopératives découvertes au cours de leurs voyages et sont souvent vendus tels quels « afin ne pas dénaturer leur authenticité et leur ethnicité ». Il en va ainsi des véritables muchilas colombiennes ou des paniers siciliens, devenus dans leur pays respectif des « it bags » grâce au seul passage du temps sur les générations. « Depuis l’enfance, j’ai toujours eu la chance de beaucoup voyager et de rapporter des objets et vêtements de ces pays exotiques. Puis j’ai rencontré Dana, qui partageait ma passion et souhaitait développer un commerce équitable sur le Net. » Parfois, leur univers bohème s’échappe du monde virtuel pour exposer dans un pop-up store : Londres et Paris au printemps dernier, Beyrouth et Mykonos durant l’été. Tunique turque, sarong de Bali, collier de perles de Jaipur… les pièces multiculturelles respirent la liberté de mouvement loin des diktats du style et du strict calendrier des collections. Tatiana a une façon très subtile de faire comprendre à son interlocuteur que la mode ne constitue pas son passe-temps préféré. Même si, en jeune fille bien élevée, elle prend place au premier rang des défilés pour soutenir ses créateurs amis, et fait office de muse auprès des plus grands (Giambattista Valli, Valentino…). A 29 ans, elle a fini par se poser à Londres, mais sa deuxième maison est le monde entier : Bali, où vit son parrain ; le Brésil, terre du père et de la mère ; la Colombie, racines de son richissime grand-père ; Paris et New York, où elle a étudié… Il n’y a pas plus d’un an, cette discrète princesse moderne passait encore pour une anonyme dans les rues de New York ou de Londres. Depuis qu’on la croise aux côtés de « socialites » aussi célèbres que Margherita Missoni ou Eugenie Niarchos, et sans compter les rumeurs de son futur mariage avec son fiancé, Andrea Casiraghi (fils de Caroline Grimaldi, princesse de Monaco), le processus de notoriété est en marche… et pas près de s’arrêter. MUZUNGUSISTERS.MOTILO.COM Gipsy QUEEN Colombian jet-setter Tatiana Santo Domingo and her friend Dana Alikhani are the force behind the online fashion shop Muzungu Sisters. SHE PERSONALLY answers the messages sent to her site. Given Tatiana Santo Domingo’s pedigree (born into one of the wealthiest families in Colombia), some might wonder why she bothered founding an e-tail venture in the first place. But rather than living a life of leisure, she decided to make a business out of her favorite pastime : ethical-ethnic fashion. Muzungu (Swahili for « wanderer ») Sisters offers a wardrobe that reflects the « jet set gypsy » lifestyle of this tall, lovely brunette, and her friend and cofounder Dana Alikhani. Moroccan velvet jackets, Peruvian boleros, Indian caftans… The products are made by local artisans or cooperatives and often sold with no alterations, « to retain their authenticity. » « Since I was a child, » Santo Domingo recounts, « I have been lucky to be able to travel a lot and collect objects and clothes from exotic places. Then I met Dana, who shares my interests and wanted to develop a fair trade outlet on the web. » From time to time, their bohemian world escapes the virtual realm in the formof a popup store—in London and Paris last spring, followed by Beirut and Mykonos over the summer. A Turkish tunic, a Balinese sarong, a necklace from Jaipur… The multicultural selectionemanates an air of freedom, defying the restrictions of the fashion calendar and seasons. The 29-year-old Santo Domingo is now based in London, but her second home is the rest of the world, and she can often be spotted in Bali, Brazil, Colombia, Paris and New York. Less than a year ago, she was just another pretty face in the crowd. Today she is seen in the company of socialites like Margherita Missoni and Eugenie Niarchos, not to mention her fiancé Andrea Casiraghi (son of Princess Caroline of Monaco). The fame machine is work- ■ SIBYLLE GRANDCHAMP ing for her—and doesn’t seem likely to break down. ■ PHOTOS DR
Avec son amie Dana a Alikhani i en Bolivie. i Le boléro o « Sonia », Collier l de perles e de Jaipur. confectionné c on n au Pérou. Sac "Mirror Bag" brodé de coton Sac « Mirror r r Bag » brodé de coton o et soie colorés, miroirs et charma• et soie colorés, o miroirs i r et charms. Les d deux « « sœurs s M Muzungu » u u portent t l le k kaftan. a Durant Durant la fête Boll. en Inde. la fête Holi en Inde. —91•Perfwvanyffle 1"111rdp.Sur la route, pour dénicher leurs petits trésors s o a Tatiana a a S Santo o D Domingo.o. Sur la route, pour dénicher leurs petits t trésors r s Tatiana a a et Dana a en Inde. éthiques et responsables. éthiques et responsables. s e s 173



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 1Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 2-3Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 4-5Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 6-7Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 8-9Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 10-11Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 12-13Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 14-15Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 16-17Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 18-19Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 20-21Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 22-23Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 24-25Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 26-27Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 28-29Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 30-31Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 32-33Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 34-35Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 36-37Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 38-39Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 40-41Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 42-43Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 44-45Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 46-47Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 48-49Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 50-51Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 52-53Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 54-55Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 56-57Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 58-59Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 60-61Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 62-63Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 64-65Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 66-67Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 68-69Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 70-71Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 72-73Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 74-75Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 76-77Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 78-79Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 80-81Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 82-83Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 84-85Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 86-87Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 88-89Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 90-91Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 92-93Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 94-95Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 96-97Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 98-99Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 100-101Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 102-103Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 104-105Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 106-107Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 108-109Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 110-111Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 112-113Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 114-115Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 116-117Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 118-119Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 120-121Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 122-123Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 124-125Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 126