Madame n°149 aoû/sep 2012
Madame n°149 aoû/sep 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°149 de aoû/sep 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 126

  • Taille du fichier PDF : 26,3 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial tendances.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 120 - 121  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
120 121
il
minimalist but cozy accommodations, with lighting provided by gas lamp. The esthetic is spare to the point of bare. Many Swedes would agree with the Stockholm-based guide Elisabeth Daude when she says, « We have a lot in common with Japan—especially minimalist design and raw fish ! » Nobis, the company that owns the Furillen, cultivates the same philosophy at Hotel Skeppsholmen on one of the islands of Stockholm. As manager Joachim Olausson explains, « The decor is intended to focus attention on the landscape, » with natural shades of aquatic blue, granite gray, solar yellow, sea foam white… The view of the sunset from the garden is magnificent, as the sails in the harbor catch the last rays of light. The next day we set sail for our final stop, the all-blue and white Hotel J on the peninsula of Nacka Strand. This is the gateway to the Stockholm archipelago : 30,000 islands shimmering in the sun, each a world unto itself. Y aller : vols Air France Paris-Stockholm, renseignements au 3654. Préparer : www.facebook.com/suedetourisme www.visitsweden.com www.gotland.info Twitter : VisitswedenFR Se loger : HÔTEL FABRIKEN FURILLEN, www.furillen.nu HÔTEL SKEPPSHOLMEN, www.hotelskeppsholmen.com HOTEL J, www.hotelj.com Voir : LE CENTRE BERGMAN à Fårö, http://bergmancenter.se FOTOGRAFISKA à Stockholm, le tout nouveau musée de la photo les pieds dans l’eau. www.fotografiska.eu Tél. +46 (0)8 50 900 500. » > en commun avec le Japon, notamment le minimalisme et le poisson cru ! » Dans ce bout du monde de Furillen, il n’existe plus que la beauté du paysage. Même groupe hôtelier (Nobis), même philosophie à l’hôtel Skeppsholmen où Joachim Olausson, le directeur, m’explique que « la décoration a été conçue pour ne pas divertir l’œil du paysage ». Le vrai spectacle est dehors. La palette est en harmonie avec la nature : bleu aquatique ou céleste, gris granit, jaune solaire, blanc écume. Le Skesppholmen, en plein cœur de la capitale sur l’île éponyme – équivalent champêtre de l’île Saint-Louis à Paris – n’est-il pas le QG de la Design Week de Stockholm ? La nuit, dans les jardins saturés de miel, sur des chaises longues et sous un plaid, on regarde le soleil couchant illuminer le ciel et les voiliers. On lève alors l’ancre pour notre dernière escale, l’hôtel J, bleu et blanc, sur la presqu’île de Nacka Strand, porte d’entrée pour l’archipel de Stockholm où miroitent quelque 30 000 îles comme autant de mondes à part. Page de gauche : pointe de Furillen à Gotland, eaux paisibles et palette chromatique entre galets et fleurs de plage. Le lumineux lounge de l’hôtel Skeppsholmen à Stockholm. A la sortie de la capitale, le vapeur sur le quai du très nautique hôtel J. Ci-contre : escale dans la verdure du parc naturel de Djurgården, l’île voisine de Skeppsholmen, premier parc national européen en ville. Ci-dessous : la salle de petit déjeuner de l’hôtel J.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 1Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 2-3Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 4-5Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 6-7Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 8-9Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 10-11Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 12-13Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 14-15Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 16-17Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 18-19Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 20-21Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 22-23Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 24-25Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 26-27Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 28-29Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 30-31Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 32-33Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 34-35Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 36-37Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 38-39Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 40-41Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 42-43Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 44-45Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 46-47Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 48-49Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 50-51Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 52-53Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 54-55Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 56-57Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 58-59Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 60-61Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 62-63Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 64-65Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 66-67Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 68-69Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 70-71Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 72-73Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 74-75Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 76-77Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 78-79Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 80-81Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 82-83Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 84-85Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 86-87Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 88-89Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 90-91Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 92-93Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 94-95Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 96-97Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 98-99Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 100-101Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 102-103Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 104-105Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 106-107Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 108-109Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 110-111Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 112-113Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 114-115Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 116-117Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 118-119Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 120-121Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 122-123Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 124-125Madame numéro 149 aoû/sep 2012 Page 126