Madame n°148 jun/jui 2012
Madame n°148 jun/jui 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°148 de jun/jui 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 122

  • Taille du fichier PDF : 24,8 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial été.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 114 - 115  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
114 115
The Proa Foundation, another venue in the less affluent, although no less charming, Boca neighborhood, takes an even more contemporary stance. Its most recent exhibition spotlighted artists from the 11th Lyon Biennial, to the delight of the city’s art collectors—two of whom, Juan Vergez and his wife Patricia Pearson, also share their collection with the public (by appointment) at their extraordinary private gallery in a former ink factory. Logically, a city with so many collectors must have a sizeable population of artists. Guillermo Kuitca is no doubt the best known. Although represented by Sperone Westwater in New York, he has never been tempted to move to the US, preferring the Belgrano district, where he has transformed his house into an immense studio. Another prominent figure on the local scene is Catalina Swinburn. In between creating conceptual works in partnership with Teresa Aninat, she can often > A gauche : la boutique Garza Lobos, dans Palermo Soho, voit défiler toutes les jolies filles de la ville. Quant aux amateurs d’art, ils sont familiers du Faena Arts Center et de ses 4 000 m 2 d’exposition. Après Ernesto Neto, il présente le travail de Los Carpinteros. A droite : la piscine du Faena, avec sa petite touche Starck, encadrée des murs de briques de l’hôtel, ancien entrepôt à grains. >> > les expositions qu’il organise dans un magnifique bâtiment construit au milieu d’un parc de Palermo, sont en phase avec l’époque. On y trouve Diego Rivera et Frida Kahlo, mais aussi Pablo Reinoso et Beatriz Milhazes. Plus pointues encore, les expositions de la fondation Proa située dans le quartier beaucoup moins chic de la Boca. Au départ, le fondateur souhaitait créer un musée dédié à l’immigration italienne. Son fils a légèrement modifié l’angle : dernièrement, on y présentait les artistes exposés à la 11 e Biennale de Lyon... De quoi réjouir la petite poignée de collectionneurs fidèles de l’endroit. Parmi eux, Juan Vergez et son épouse Patricia Pearson, que l’on croise aussi au Miami Art Basel. Très discrets, ils ont néanmoins une importance considérable dans cet appétit d’art contemporain qui parcourt la ville. Sur rendez-vous, comme lors de la foire ArteBa, ils ouvrent la porte de leur incroyable lieu d’exposition, une ancienne usine d’encre qu’ils ont totalement repensée pour accueillir leurs œuvres. Et s’il y a des collectionneurs à Buenos Aires, il existe également des artistes. Guillermo Kuitca en est sans doute le plus fameux. Représenté par la galerie Sperone Westwater, il n’est pas pour autant parti s’installer à New York et est très heureux dans sa maison de Belgrano transformée >>



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 1Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 2-3Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 4-5Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 6-7Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 8-9Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 10-11Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 12-13Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 14-15Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 16-17Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 18-19Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 20-21Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 22-23Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 24-25Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 26-27Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 28-29Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 30-31Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 32-33Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 34-35Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 36-37Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 38-39Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 40-41Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 42-43Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 44-45Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 46-47Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 48-49Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 50-51Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 52-53Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 54-55Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 56-57Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 58-59Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 60-61Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 62-63Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 64-65Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 66-67Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 68-69Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 70-71Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 72-73Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 74-75Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 76-77Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 78-79Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 80-81Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 82-83Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 84-85Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 86-87Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 88-89Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 90-91Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 92-93Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 94-95Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 96-97Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 98-99Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 100-101Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 102-103Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 104-105Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 106-107Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 108-109Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 110-111Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 112-113Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 114-115Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 116-117Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 118-119Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 120-121Madame numéro 148 jun/jui 2012 Page 122