Madame n°147 avr/mai 2012
Madame n°147 avr/mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°147 de avr/mai 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 126

  • Taille du fichier PDF : 24,6 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial printemps.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
BIJOUX COLLECTION Pétales PRÉCIEUX Precious petals La rose Yves Piaget se métamorphose en un précieux code de reconnaissance. – Piaget’s emblematic rose blossoms forth in gold, diamonds and sapphires. LA MAISON Piaget voue une véritable passion à la rose. Dans sa dernière collection, elle s’approche le plus possible de l’originale, en diamants, en calcédoine blanche ou en saphir, sur un torque ou sur une bague. Ou s’éloigne de la réalité pour devenir une fleur stylisée aux contours sculptés en fils d’or sertis de diamants. Ces derniers se déploient alors en une sublime manchette ou autour d’un cadran horloger. Métaphore de l’amour s’il en est, la rose demeure une éternelle source d’inspiration. Elle a été célébrée en mille et une versions par les joailliers pour qui cela est devenu, pour ainsi dire, un exercice obligé. C’est toujours un challenge que de restituer en pierres et métaux précieux la délicatesse d’une tige et la fragilité d’un pétale. La maison Piaget, qui cultive ce thème depuis 2005 seulement, présente toutefois des prédispositions toutes particulières : son nom a été donné à une rose remarquable, d’une couleur rose vif et dotée de 80 pétales légèrement dentelés. « Cette rose a été nommée Yves Piaget, il y a trente ans, en l’honneur du représentant de la quatrième génération de joailliers Piaget, passionné par ces fleurs », explique Jean-Bernard Forot, directeur de la joaillerie. Un précieux privilège. M SANDRINE MERLE THE HOUSE of Piaget has a long-standing fascination with the rose. In its most recent collection, the iconic flower is depicted in diamonds, white chalcedony or sapphires in a ring, a choker, or stylized in diamondstudded gold filament forming a cuff bracelet or framing a watch face. A metaphor for love, the rose is such an eternal source of inspiration it has nearly become an obligatory theme for any jewelry designer. But Piaget has a distinct advantage : its president has a variety of rose namedafter him. The bright pink blossom « was namedin honor of Yves Piaget, who represents the house’s fourth generation and who loves these flowers, » explains the brand’s jewelry director Jean-Bernard Forot. Until a botanist names a camellia or an orchid after Chanel or Cartier, what other jeweler in the world can make such a boast ? M De haut en bas : Collier « Limelight Garden Party », en or blanc, serti de 334 diamants taille brillant. Manchette « Limelight Garden Party », en or blanc, sertie de 601 diamants taille brillant. PIAGET. PHOTOS PIAGET
BIJOUX à 0 AILLE11Ib JOAILLERIE LES BIJOUX My Dior sont de simples anneaux, des bracelets joncs et des manchettes très larges en or qui semblent avoir été réalisés en cannage. Un cannage typique des chaises qui décoraient la boutique Dior de l’avenue Montaigne, dans les années 60. Victoire de Castellane, la directrice artistique de Dior Joaillerie, y accompagnait sa mère et s’en souvient comme si c’était hier. Pour s’approcher le plus possible de la couleur de la paille, la créatrice a privilégié de l’or jaune ou rosé qui n’est pas complètement poli, pour un effet vintage. Quant à l’empreinte artisanale du bijou, elle lui est conférée par le travail de ciselure et de torsion des fils d’or. C’est la première fois que Victoire de Castellane s’approprie ce code de reconnaissance de la maison, qui a déjà été décliné dans le prêt-à-porter et les accessoires. C’est aussi la première fois qu’elle joue avec un motif géométrique, des lignes droites et des perpendiculaires. Jusqu’à présent, elle avait cultivé son style figuratif basé sur la gaieté, l’humour, l’enfance et la féerie. Un style qui a révolutionné la joaillerie avec des fleurs vénéneuses en émail fluo, des pierres de grosse taille cernées d’animaux, des têtes de mort. semblant tout droit sorties d’une BD ou un bestiaire fantastique en opales kaléidoscopiques. Cette collection annonceraitelle une nouvelle ère, plus abstraite ? M SANDRINE MERLE En or GRAPHIQUE Lustrous lattice De haut en bas : manchette « My Dior », en or jaune, diamants, grenats spessartite, spinelles rouges, grenats démantoïde, grenats tsavorite, tourmalines Paraïba, saphirs roses et jaunes, émeraudes, améthystes, béryls jaunes, tanzanites et aigues-marines. Manchette « My Dior », en or jaune. Bracelet « My Dior », en or jaune. DIOR JOAILLERIE. Chez Dior Joaillerie, Victoire de Castellane s’illustre pour la première fois dans le registre graphique. – Dior jewelry designer Victoire de Castellane reinterprets the house’s iconic caning motif. THE JEWELS in the My Dior collection are simple gold rings and bracelets whose lattice pattern recalls the caned chairs that decorated the Dior boutique on Avenue Montaigne in the sixties. To achievea color that resembles straw, Dior Joaillerie creative director Victoire de Castellane used yellow and pink gold, with a semipolished finish for a vintage feel. My Dior marks the designer’s first use of this particular emblem of the house, which has already been extensively featured in ready-to-wear and accessories. It is also her first series using geometrical motifs with straight lines and right angles. Her previous. collections were lighthearted figurative evocations of childhood and fantasy, with vivid enamel flowers, cartoonlike skulls, imaginary animals… Is My Dior ushering in a new, more abstract era ? M PHOTOS DIOR JOAILLERIE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 1Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 2-3Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 4-5Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 6-7Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 8-9Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 10-11Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 12-13Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 14-15Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 16-17Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 18-19Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 20-21Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 22-23Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 24-25Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 26-27Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 28-29Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 30-31Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 32-33Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 34-35Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 36-37Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 38-39Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 40-41Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 42-43Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 44-45Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 46-47Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 48-49Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 50-51Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 52-53Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 54-55Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 56-57Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 58-59Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 60-61Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 62-63Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 64-65Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 66-67Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 68-69Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 70-71Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 72-73Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 74-75Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 76-77Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 78-79Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 80-81Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 82-83Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 84-85Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 86-87Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 88-89Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 90-91Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 92-93Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 94-95Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 96-97Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 98-99Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 100-101Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 102-103Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 104-105Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 106-107Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 108-109Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 110-111Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 112-113Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 114-115Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 116-117Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 118-119Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 120-121Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 122-123Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 124-125Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 126