Madame n°147 avr/mai 2012
Madame n°147 avr/mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°147 de avr/mai 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 126

  • Taille du fichier PDF : 24,6 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial printemps.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
NEW Look LE BUSTE RAYONNANT, la taille affûtée, la féminité cautionnée. Les filles de la page de droite restaurent le New Look. Si leurs jupes virevoltantes sagement bloquées aux genoux viennent contredire l'étymologie du New Look, c'est parce que la tendance à la sonorité contemporaine est née il y a soixante-cinq ans, le 12 février 1947. Une date consignée dans tous les manuels dignes de l'histoire de la mode en raison de l'événement : un avènement, celui de Christian Dior, pourvoyeur de bien belles idées dans le vêtement. Carmel Snow a La rédactrice en chef d'Harper's Bazaar flaire le tsunami dès les collections du printemps 1946, chez Lucien Lelong, où la déferlante de tissus aux couleurs éclatantes contestent la tristesse manifeste d'une haute couture annihilée par la guerre. Ce défoulement dans une maison jusque-là peu encline aux fantaisies tapageuses convainc décidément miss Snow du talent de Christian Dior, le modéliste de Lelong, qu'elle avait déjà rencontré en 1939 alors qu'il travaillait pour le compte de Robert Piguet et à qui elle avait commandé des dessins pour son magazine. Aussi rameute-t-elle les siens lorsque, un an plus tard, ledit Dior, 42 ans, est promu couturier à son tour grâce à Marcel Boussac. Le colosse de l'industrie textile lui offre une maison à son nom, où faire exploser ses désirs de mode. L'onde de choc devient imminente. Elle aura lieu au premier étage d'un charmant hôtel particulier sis 3o, avenue Montaigne ce fameux 12 février 1947, à Io heures. Sur son trône – le canapé corbeille Louis XV hyperbrigué au premier rang du grand salon –, Carmel Snow jubile face au tourbillon de femmes fleurs bien décidées à faire oublier l'hiver polaire, les grèves, les rationnements, la morosité. En offrant ses rêves de robes, son poulain a vu juste. "It's such a new look ! " lance-t-elle. Le monde se passe le mot. Avec ces jupes corolle allongées, ces tailles très marquées, ces lignes ultraféminines, Christian Dior concrétise les désirs romanesques des femmes lasses des privations et, de fait, allègrement prêtes à troquer la silhouette de l'Occupation contre quelques réminiscences d'une esthétique Second Empire, quand la guêpière redressait le buste et donnait de l'ampleur aux jupes. Dior éveille la mode. Rejoint sur ce terrain par Pierre Balmain, Jacques Fath, Marcel Rochas, Jean Dessès et Charles James, le couturier répond justement aux aspirations des nantis de son temps, avides de plaisirs, de beauté, de luxe. Le New Look se démocratise néanmoins grâce aux patrons à détacher dans Elle et jardin des modes. Et, en 1959, la robe en toile de Vichy, signée Jacques Esterel, que porte la mariée Brigitte Bardot, imitée par milliers, relève aussi du New Look. Ce sera son dernier coup d'éclat. Déjà, à l'hiver 1954, Christian Dior avait sorti la ligne "H", reléguant les corolles au rang de souvenir. Elles refleuriront dorénavant lorsque la mode commémorera les effets "nostalchic" du New Look. gjl JÉRÔME GAUTIER Renewing the new THE GLORIFIED bustline, the tapered waist, the radiant femininity... The New Look is back. Those billowy skirts demurely descending to the knee may not seem very "new looking," but we have to keep in mind that the expression was coined 65 years ago—on February 12, 1947, to be exact. A watershed date in fashion history : the debut of Christian Dior, purveyor of inspired ideas in apparel. Carmel Snow caught on right away. She had already seen a sea change in Lucien Lelong's spring 1946 collection, whose dazzling colors defied the gloom and austerity of the war. This effervescence in a house not previously known for vivid flights of fancy convinced the Harper's Bazaar editor of the talent of Lelong's pattern maker, none other than Christian Dior. A year later, she mobilized the troops to give the 42-year-old designer a proper housewarming when he founded his own label. The real tsunami hit at 10:00 am on February 12th in a charming townhouse at 30 Avenue Montaigne. Ensconced on her throne—a Louis XV sofa in the front row- Snow was transported by the whirlwind of "flower women," a t'. - - - living antidote to the cold of winter, the deprivations of rationing and the disheartenment of reconstruction. "It's such a New Look ! " she exclaimed. A shout heard around the world. Dior's long corolla skirts and ultra-feminine lines materialized the desires of women who were eager to dispel memories of the Occupation with reminiscences of the Second Empire, when corsets heightened the bust and gave volume to the skirts. Soon joined by couturiers like Pierre Balmain, Jacques Fath and Marcel Rochas, Dior fulfilled the aspirations of the elite of his time, women who could once again indulge their taste for pleasure, beauty and luxury. The less elite soon had access to the look as well, through patterns offered in the women's magazines. In 1959, Brigitte Bardot was married in a New Look pink and white gingham dress by Jacques Esterel, but by then the mania was dying down. Christian Dior had already abandoned his corolla cuts with the introduction of the "H" line for winter 1954. But they were destined to returnsuch is the "nostalchic" allure of the eternally new New Look. g] PHOTOS DIOR - GORUNWAY
Ci-dessous : silhouettes des collections printemps-été 2012. A gauche : tailleur Bar, collection printemps-été 1947, Christian Dior. VIKTOR & ROLF LOUIS SVU VUITTON BLUMARINE CHRISTIAN DIOR Taille marquée et hanches affirmées… la mode sonne cet été comme un hommage à la collection printemps-été 1947 de Christian Dior. – With a marked waist and enhanced hips, the summer stylings are reliving the New Look revolution of 1947. ACNE PRADA STYLE DÉCRYPTA GE PROENZA SCHOULER JOHN GALLIANO VALENTINO DÉCRYPTAGE 107



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 1Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 2-3Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 4-5Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 6-7Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 8-9Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 10-11Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 12-13Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 14-15Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 16-17Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 18-19Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 20-21Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 22-23Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 24-25Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 26-27Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 28-29Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 30-31Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 32-33Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 34-35Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 36-37Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 38-39Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 40-41Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 42-43Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 44-45Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 46-47Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 48-49Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 50-51Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 52-53Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 54-55Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 56-57Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 58-59Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 60-61Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 62-63Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 64-65Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 66-67Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 68-69Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 70-71Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 72-73Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 74-75Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 76-77Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 78-79Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 80-81Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 82-83Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 84-85Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 86-87Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 88-89Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 90-91Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 92-93Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 94-95Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 96-97Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 98-99Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 100-101Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 102-103Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 104-105Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 106-107Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 108-109Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 110-111Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 112-113Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 114-115Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 116-117Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 118-119Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 120-121Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 122-123Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 124-125Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 126