Madame n°147 avr/mai 2012
Madame n°147 avr/mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°147 de avr/mai 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 126

  • Taille du fichier PDF : 24,6 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial printemps.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
PHOTOS DR ti• V 1 h Ci-contre, ci-dessus et en haut : silhouettes et ceinture de la collection printemps-été 2012, BALMAIN. « Pour sa toute première collection, il s'aventure dans le décor d'un Vegas des années 6o, y intégrant des costumes de scène d'un Elvis qui aurait fait une virée au Mexique. Ses silhouettes de toréadors marquées aux épaules et finement brodées s'inscrivent dans le prolongement des vestes militaires piquées de galons et de strass auxquels Christophe Decarnin nous avait habitués ces dernières saisons, mais le sex-appeal électrisé de ce dernier a laissé place à une sensualité plus fluide, moins radicale. Ces tenues aux découpes très près du corps font ressortir plus que jamais l'ampleur du traitement couture. Les accessoires (ceintures en métal doré, bottes mexicaines en cuir embossé...) et les vêtements sont lourds, élaborés dans l'épaisseur de la matière. Pourtant, face au caractère tridimentionnel de ce travail artisanal sophistiqué, se dégage une étrange légèreté. Les coupes s'étirent, comme sur ces minishorts taille haute ou ces longues jupes en cuir souple. En réalité, celui qui admet pouvoir passer des heures à "travailler la féminité sur une carrure de veste d'homme" empoigne, avec la liberté de sa jeunesse, les académismes du glamour féminin comme les codes masculins, à la recherche d'un équilibre fragile. C'est avec un naturel désarçonnant qu'Olivier Rousteing jongle avec les héritages, les genres et les époques. Il a accroché au mur le tableau d'une femme posant dans une élégante parure. C'est le portrait de sa grand-mère, peinte par son artiste de grand-père. "Chez Balmain, la femme est forte, et les vêtements restent un accessoire." Un terrain de jeu infini pour harponner au mieux la modernité et défier les tabous en douceur. gjl SIBYLLE GRANDCHAMP < tial, playingup the thickness of the material. And yet, along with the three-dimensional character of this sophisticated craftsmanship, there emerges an uncanny lightness. The cuts stretch out, as in the high-waisted minishorts and the long soft leather skirts. The designer, who says he can spend hours "bringing out the femininity in a cut modeled on a men's jacket," appropriates the signatures of both masculine and feminine glamour, striking a delicate balance. With disconcerting ease, he switches from one heritage, gender or era to another. On the wall of his office hangs a painting of a woman decked out in elegant jewels—a portrait of his grandmother painted by his artist grandfather. "In Balmain's world, the woman is the focal point and the clothes are an accessory," he says. A world in which he has infinite room to maneuver, discreetly flouting the taboos and challenging the precepts of modernity.
STYLE 84 BOUTIQUE N’AYONS pas peur des mots : la nouvelle boutique Chanel, ouverte en mars dernier avenue Montaigne, est éblouissante. Dès l’entrée, on est saisi par le luxe et la magnificence de cet espace de 600 m² déployés sur deux CHEZ Mademoiselle Calling on Coco A Paris, la nouvelle boutique Chanel, fastueuse et chaleureuse à la fois, est inspirée par l’appartement de la créatrice. – As intimate as it is opulent, Chanel’s new Paris boutique was inspired by the apartment of the label’s founder. étages. Une impression que Peter Marino, l’architecte attitré de la maison, déclenche d’abord par l’omniprésence LET’S JUST say it outright : the new Chanel boutique on Avenue de l’or jaune. Mais il ne s’agit pas d’un or ostentatoire : Montaigne is stunning. From the first step inside, one is struck by the tout en nuances, il est traité ici dans un esprit raffiné et palatial magnificence of the interior, an impression that designer Peter « cultivé ». Il est empreint de références comme les fastes Marino has heightened through the extensive use of gold. In Marino’s de l’art byzantin dont raffolait Mademoiselle Chanel. Il hands, gold is opulent without being ostentatious. It makes reference est texturisé, travaillé comme du bronze, strié, tweedé, to the Byzantine art that Mademoiselle Chanel adored. It takes on different textures, matte or glossy, bronze- or tweed-like. It lines the walls, mat ou brillant. Il tapisse les murs, encadre les portes, illumine les lustres monumentaux. L’éclat de l’or est outlines the doors and brightens the massive ceiling lamps. The glow contrebalancé par les lignes épurées, les couleurs noire, of the gold is tempered by accents of black, white and beige, and the blanche et beige, le graphisme de l’escalier en marbre graphic presence of the immaculate marble staircase. immaculé. Autre caractéristique de cette nouvelle One of the store’s most original features is its configuration in a succession of small, intimate rooms. « The idea was to capture the feel of boutique : elle est composée d’une succession de salons intimes et chaleureux. « L’idée était de la concevoir a private apartment, » explains the label’s fashion president Bruno Pavlovsky. The cold, sleekly antiseptic retail outlet is a thing of the past—as comme un appartement », explique Bruno Pavlovsky, président de la division mode. » other designers like Ralph Lauren and Dries van Noten have under- >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 1Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 2-3Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 4-5Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 6-7Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 8-9Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 10-11Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 12-13Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 14-15Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 16-17Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 18-19Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 20-21Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 22-23Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 24-25Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 26-27Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 28-29Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 30-31Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 32-33Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 34-35Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 36-37Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 38-39Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 40-41Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 42-43Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 44-45Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 46-47Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 48-49Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 50-51Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 52-53Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 54-55Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 56-57Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 58-59Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 60-61Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 62-63Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 64-65Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 66-67Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 68-69Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 70-71Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 72-73Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 74-75Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 76-77Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 78-79Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 80-81Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 82-83Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 84-85Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 86-87Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 88-89Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 90-91Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 92-93Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 94-95Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 96-97Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 98-99Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 100-101Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 102-103Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 104-105Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 106-107Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 108-109Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 110-111Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 112-113Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 114-115Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 116-117Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 118-119Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 120-121Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 122-123Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 124-125Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 126