Madame n°147 avr/mai 2012
Madame n°147 avr/mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°147 de avr/mai 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 126

  • Taille du fichier PDF : 24,6 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial printemps.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 112 - 113  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
112 113
Jing Liu et Florian Idenburg, de l’agence SO-IL.•0111er. ; r...ter.•, sil oè• >4..4111qi■re -Néi II 1"%r1 r161 t 4.1.16me w,raRi 7411111 A „„,..".4414 1. Dili 101.7rgtes HRi ".4•11Y1•... "Nisyilyb -"'"■ wt■ IRY § „,„...•, ,,,,,, *luslllllll, t114114000,+#"
PHOTO AKIRA YAMADA ART + architecture Transatlantic crossing Fort d’une dizaine d’éditions, la Frieze Art Fair s’apprête à partir à l’assaut de New York. Début mai, quelque 170 galeries d’art contemporain se retrouvent, comme à Londres, sous une architecture éphémère spécialement dessinée et conçue par l’agence SO-IL. Quand l’architecture se met au service de l’art. Par OLIVIER RENEAU L’ANNONCE est tombée il y a moins d’un an : la très branchée foire londonienne d’art contemporain Frieze Art Fair décidait de lancer une édition new-yorkaise, histoire d’élargir son champ d’action et sans doute aussi de contrer la suprématie d’Art Basel présent sur le marché américain depuis dix ans. De fait, l’Armory Show et l’ensemble des foires off qui se déroulent début mars ont commencé à trembler à l’idée que « l’angloise » séduise non seulement les collectionneurs, mais aussi le meilleur des galeries de la scène internationale déjà présentes à Londres. D’autant que la période annoncée pour le début du mois de mai cadre mieux avec l’idée d’un week-end ensoleillé à Manhattan. Immédiatement, les directeurs de la foire, Amanda Sharp et Matthew Slotover, ont décidé de chercher un contexte similaire à Regent’s Park et d’installer l’événement au sein d’une architecture commanditée, comme cela a été le cas à Londres avec Caruso Saint John (2008-2010) ou encore David Adjaye (2003-2005). C’est l’agence SO-IL, basée à Brooklyn et créée par Florian Idenburg et Jing Liu, qui a été choisie pour définir et réaliser les modalités d’occupation de la parcelle de Randall’s Island. « Cette île située au nord-est de Manhattan est bien connue des amateurs de sport qui se retrouvent là le week-end. Elle est très facile d’accès en voiture, en ferry, ainsi qu’en camion. Ce sont des paramètres importants pour une foire », précise Florian Idenburg. Pour être retenu, SO-IL a fait valoir une double compétence de poids : une expérience de l’architecture modulaire, avec, notamment, un pavillon pour Shanghai 2010, et un savoir-faire incontestable en muséographie. « Avant de créer SO-IL, j’ai, entre autres, mené le projet du New Museum pour SANAA. Aujourd’hui, nous achevons un centre d’art à Séoul, le Kukje Art Center, ainsi qu’un projet pour le Guggenheim. » Le duo a donc considéré ce projet éphémère comme n’importe qu’elle autre architecture, tirant profit d’éléments comme l’eau et le contexte urbain à proximité, ainsi que des matériaux imposés. « Il s’agit de la plus grande tente jamais construite : 500 m sur 80m. Une vraie miniville, entièrement recyclable, avec ses différents centres d’intérêts qui ponctuent la déambulation entre les stands », renchérit Jing Liu. En somme, Frieze New York se devait d’être dans une tente. Cette donne fait désormais partie de l’identité même de la foire et, plus encore, atteste de son intérêt à montrer de l’art contemporain dans un lieu qui l’est tout autant. M FRIEZE NEW YORK, du 4 au 7 mai, Randall’s Island, New York. http://friezenewyork.com/http://so-il.org/The Frieze Art Fair is branching out from Londonto New York, in a pop-up venue designed by SO-IL. THE ANNOUNCEMENT came less than a year ago : London’s leading-edge Frieze Art Fair was going to launch a New York edition, emulating Art Basel, which has had a US offshoot for a decade now. The Armory Show and all the « off » fairs held in March immediately started trembling at the idea of a British invasion luring away their collectors and exhibitors—especially since Frieze is scheduled for the balmier days of early May. Meanwhile, the fair’s directors Amanda Sharp and Matthew Slotover were looking for a setting similar to their London venue in Regent’s Park, a place where they could commission a temporary « village » like the ones designed by Caruso Saint John (2008-10) and David Adjaye (2003-05). They chose the Brooklyn-based SO-IL firm, founded by architects Florian Idenburg and Jing Liu, to create an installation on Randall’s Island. « It’s just off the northeast shore of Manhattan, » Idenburg explains, « and easy to reach by car, ferry and truck, which is important for a fair. » The duo approached the project like any other commission, taking factors like water supply, the urban surroundings and the required materials into account. Their design will take the formof « the largest tent ever erected, » Liu says, « measuring 500 by 80 meters. A real mini-city, completely recyclable. » For Frieze fans, it will come as no surprise that the New York edition is taking place in a tent. It’s part of the fair’s identity : an event that shows contemporary artworks in a site that is a contemporary artwork unto itself. M



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 1Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 2-3Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 4-5Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 6-7Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 8-9Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 10-11Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 12-13Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 14-15Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 16-17Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 18-19Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 20-21Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 22-23Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 24-25Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 26-27Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 28-29Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 30-31Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 32-33Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 34-35Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 36-37Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 38-39Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 40-41Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 42-43Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 44-45Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 46-47Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 48-49Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 50-51Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 52-53Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 54-55Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 56-57Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 58-59Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 60-61Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 62-63Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 64-65Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 66-67Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 68-69Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 70-71Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 72-73Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 74-75Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 76-77Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 78-79Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 80-81Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 82-83Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 84-85Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 86-87Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 88-89Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 90-91Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 92-93Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 94-95Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 96-97Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 98-99Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 100-101Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 102-103Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 104-105Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 106-107Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 108-109Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 110-111Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 112-113Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 114-115Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 116-117Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 118-119Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 120-121Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 122-123Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 124-125Madame numéro 147 avr/mai 2012 Page 126