Madame n°146 fév/mar 2012
Madame n°146 fév/mar 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°146 de fév/mar 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 118

  • Taille du fichier PDF : 19 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial mode.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
IL Y A DES VACANCES dont on se souvient pour longtemps. Celles d’Audrey Hepburn, alias Princess Ann, échappée dans les rues de Rome aux beaux jours de l’été 1953, ont ainsi marqué durablement les esprits. Tant et si bien que la petite blouse à manches courtes sagement rentrée dans une jupe qui s’évase en corolle vers les chevilles, vues chez Jil Sander, commémore illico le look décontracté de la jeune actrice dans son premier grand rôle au cinéma, qui lui vaudra l’Oscar de la meilleure actrice cette année-là. Un look concocté par Edith Head, la glorieuse costumière d’Hollywood, elle aussi oscarisée pour sa contribution dans Vacances romaines, de William Wyler. Si Audrey Hepburn fit accepter sa silhouette efflanquée en disant non au rembourrage de ses tenues, elle dut néanmoins approuver le petit foulard noué autour du cou voulu par Edith Head pour camoufler son long cou et une clavicule jugée trop proéminente ! Mais ces compromis n’affectèrent en rien le style de notre héroïne, bien au contraire : Audrey Hepburn annonçait sur grand écran la mode à venir, plébiscitée par l’irrésistible jeunesse en quête de « cool ». Justement, cette jeunesse, pour être dans le coup, lorgnait alors vers l’Italie. Vacances romaines fit de la capitale italienne l’eldorado du romantisme et de l’insouciance aux yeux des Américains désireux de vivre leur villégiature tels Audrey Hepburn et Gregory Peck sur une Vespa. On se mettait également à l’heure italienne du côté de Londres et de sa banlieue, où émergeaient les Mod’s, promoteurs de la mode made in Italy avec leurs costumes slim, leurs chaussures pointues… et leurs Vespa. Marcello Mastroianni devint le parangon de ce style « elegantissimo » dans les films de Fellini, comme La Dolce Vita (1960) ou Huit et demi (1963). C’était aussi la grande époque des Sophia Loren, Gina Lollobrigida, Elsa Martinelli, Claudia Cardinale, des gloires italiennes à la renommée sans frontières, ambassadrices exemplaires de tout ce qui symbolisait leur pays, la mode en particulier. Et la mode italienne, avec ses maisons, ses artisans, sa tradition restés intacts malgré la guerre et les années de fascisme, connaît alors un âge d’or sans précédent. Gucci, Pucci et Valentino font figure d’exemples. Puis les tendances volages s’orienteront vers de nouvelles contrées à partir des années 60, de Saint-Trop à Katmandou. Mais on reviendra, bien des années plus tard, en Italie. En 1990, les imprimés kaléidoscopiques de Pucci font leur grand come-back, Dolce & Gabbana convoque le souvenir de pin-up aussi rutilantes que Sophia Loren (été 1992) et Tom Ford signe pour Gucci sa première collection (été 1995), qu’aurait forcément appréciée Edith Head pour habiller une Grace Kelly de passage sur la Riviera. Le style Dolce Vita se révèle aussi entêtant que le refrain du Love in Portofino susurré par Dalida. On se le rejoue donc pour l’été, avec l’exaltation des lendemains qui chantent. M 108 DOLCE vita Roman heyday SOME HOLIDAYS are destined to stick in the memory for a long time. Like Audrey Hepburn’s escapade as Princess Anne, tripping through the streets of Rome in the summer of 1953. To this day, when a label like Jil Sander comes out with a short-sleeved blouse demurely tucked into a long flared skirt, we can’t help but think of the young screen idol in her first major role—which won her an Oscar for best actress. And of the wonderful costumes by Edith Head, a Hollywood icon in her own right, who also won an Oscar for her contribution to Roman Holiday. Although Hepburn refused to accept any padding in her wardrobe, being rightly proud of her figure (which was then considered unpleasingly thin), she did accede to Head’s idea of wearing a scarf around her famously long neck, to hide an « overly prominent » collarbone. But such compromises did nothing to damp our heroine’s style. On the contrary, Audrey Hepburn brought the fashion of the future to the screen, winning over a young generation avid for all things « cool. » And, Italian, as an entire generation of Americans grewup dreaming of cruising by the Colosseum on a Vespa. In London, the Italian influence spawned the Mods, champions of made-in-Italy fashion with their slim-cut suits and pointy-toed shoes (and motor scooters). Marcello Mastroianni became the next paragon of elegantissimo style, thanks to Fellini’s La Dolce Vita (1960) and 8 1/2 (1963), along with film sirens like Sophia Loren, Claudia Cardinale and Gina Lollobrigida. Italian fashion entered a golden age, with the houses of Gucci, Pucci and Valentino leading the way. In the sixties, the tastes of a fickle public shifted toward other countries and capitals, from Katmandu to Saint Tropez, but Italy was poised for a comeback. In the early nineties, Pucci’s kaleidoscopic prints saw a surge of popularity, Dolce & Gabbana turned its models into Lorenesque pinups and Tom Ford created a debut collection for Gucci that Edith Head would have loved. Now, this summer, the Dolce Vita look is back again. As alluring and enduring ■ JÉRÔME GAUTIER after Roman Holiday, all things as a Tony Bennett ballad. ■ M PHOTOS DR GORUNWAY – PARAMOUNT/THE KOBAL COLLECTION
Ci-dessous : silhouettes des collections printemps-été 2012. Page de gauche : Audrey Hepburn dans Vacances romaines (1953). VIKTOR & ROLF PRADA FENDI DOLCE & GABBANA La mode inspirée par l’Italie des années 50 revient sous les spot-lights de l’été 2012. A powerful force in fashion since the fifties, Italian elegance is holding sway this season. STYLE STYDÉCRYPTAGE T VERSACE NINA RICCI DÉCRYPTAGE JIL SANDER ROLAND MOURET MIU MIU 109



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 1Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 2-3Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 4-5Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 6-7Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 8-9Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 10-11Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 12-13Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 14-15Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 16-17Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 18-19Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 20-21Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 22-23Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 24-25Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 26-27Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 28-29Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 30-31Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 32-33Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 34-35Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 36-37Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 38-39Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 40-41Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 42-43Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 44-45Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 46-47Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 48-49Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 50-51Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 52-53Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 54-55Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 56-57Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 58-59Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 60-61Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 62-63Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 64-65Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 66-67Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 68-69Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 70-71Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 72-73Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 74-75Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 76-77Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 78-79Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 80-81Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 82-83Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 84-85Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 86-87Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 88-89Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 90-91Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 92-93Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 94-95Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 96-97Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 98-99Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 100-101Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 102-103Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 104-105Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 106-107Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 108-109Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 110-111Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 112-113Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 114-115Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 116-117Madame numéro 146 fév/mar 2012 Page 118