Madame n°145 déc 11/jan 2012
Madame n°145 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°145 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 126

  • Taille du fichier PDF : 17 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial luxe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
LIFESTYLE ARCHITECTURE APRÈS AVOIR ÉTABLI son modèle de luxe responsable aux portes du site d’Angkor, au Cambodge, le groupe hôtelier Shinta Mani exporte son programme éducatif lié à l’hôtellerie et à la restauration au Laos. Là, au sommet d’une colline de Luang Prabang, un deuxième établissement vient de voir le jour. C’est un quintette francocambodgien qui s’est vu confier le projet de transcender ce site en une composition abstraite, transformant les faux toits de pagode d’une structure existante en une écriture filmique tout en séquences. Pour Asma Architects, la recherche d’intégration dans le paysage est la pierre angulaire d’une démarche locale et environnementale. « Nous ne faisons pas de l’humanitaire ; nous créons des rapports d’usage avec ce que nous avons », note Cyril Ros, l’un des fondateurs. Dans la petite bourgade de Siem Reap, au Cambodge, où ils ont installé un bureau en 2000, leur signature est une ode à la simplicité élevée au rang d’éthique et à l’interaction permanente du dedans avec le dehors. Le restaurant Viroth ? Une toiture posée sur un socle. Le One Hotel Angkor ? Une chambre dotée d’un meuble qui épouse à la fois un lit et une salle de bains. Le Passage ? Un espace fluide rassemblant une galerie de photographie, un hôtel et un restaurant, le tout donnant sur le vieux marché de la ville. Cet éloge du « lessis-more » loin des clichés pseudo-exotiques ne saurait dissimuler les structures complexes que composent ces dalles suspendues, ces boîtes en lévitation ou ces toits-parapluies que l’on retrouve dans leurs projets, de Paris à Tokyo. ÉLOGE de la simplicité Inscrit dans une démarche locale et environnementale, le langage d’Asma Architects reflète l’histoire du Cambodge. « Comme nous utilisons le voile de béton brut, les structures en métal ou les pilotis, on compare souvent notre architecture au style corbuséen, alors que, la plupart du temps, ce sont les artisans et les méthodes de construction locales qui définissent ce vocabulaire. » Dans un pays où les savoir-faire ont été décimés durant le régime des Khmers rouges, ce diplômé de l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-Belleville assume sa vocation didactique. Récupération de bois et de métaux, réhabilitation de méthodes ancestrales, usage de matériaux locaux comme le gravillon lavé, le granito, les pierres du Mékong ou les carreaux de céramique du Bakong… Depuis 2010, une construction inspirée de l’habitat traditionnel cambodgien fait même figure de manifeste. S’il n’était qu’un bâtiment à dévoiler pour témoigner du mariage poétique entre végétation et béton, ce serait cette maison sur pilotis, sans porte ni clôture, entièrement ouverte sur les rizières. Des panneaux de bambou la ventilent, comme des petits moulins, tout en dessinant des ombres sur une paroi qui s’embrase au soleil couchant, tandis qu’un mur en pierre jaune du Mékong irradie l’espace. « Il fallait que la nature entre dans la maison », précise le propriétaire. Pari réussi : par temps de mousson, la pluie s’invite à l’intérieur de la bâtisse, avec cela d’élégant que sa chorégraphie étudiée ne mouille jamais le spectateur émerveillé. M SIBYLLE GRANDCHAMP www.asma-architects.net PHOTOS DR
block ; at the One Hotel in Angkor, a single piece of furniture that encompasses both bed and bathroom ; in The Passage, a fluid space that unites a photography gallery, hotel and restaurant, all overlooking the old market. « Since we use raw concrete and structures in metal or on piles, » Ros says, « our style is often compared to Le Corbusier, but our vocabulary is actually shaped by local practice. » In addition to reviving ancestral methods, Asma favors materials like reclaimedwood, terrazzo, stones from the Mekong or tiles from Bakong. One particular Asma building, inspired by the traditional Cambodian dwelling, epitomizes the firm’s principles : a house on piles, with no door or enclosure, completely open onto the rice paddies. Bamboo panels provide ventilation, and a yellow stone wall brightens the space. As the owner puts it, « Nature must be brought inside. » In that sense the house is a thorough success : during the monsoon season the rain comes in, but in such carefully planned patterns it doesn’t dampen the inhabitants’persons, possessions or spirits. M Local sensibility From Paris to Angkor Wat, Asma Architects creates buildings in tune with their setting. AFTER INTRODUCING its « responsible luxury » model at the gates of Angkor Wat, the Shinta Mani hotel group is exporting the concept to Laos. For its second establishment, on a hilltop in Luang Prabang, the Franco-Cambodian team of Asma Architects transformedthe site into an abstract composition worthy of a film set, taking off from the faux pagoda roofs of the existing structure. For Asma, the idea of integration into the landscape is the cornerstone of an environmentally-conscious, locally-minded approach. « It’s not out of a humanitarian impulse, » explains co-founder Cyril Ros. « We create functional relationships with what we have. » From their headquarters in Siem Reap, Cambodia, the architects of Asma pursue a philosophy based on simplicity and the interaction between interior and exterior. At Viroth’s restaurant in Siem Reap, this esthetic takes the formof a roof perched on a plinth Page de gauche et ci-dessus, au centre : centre de conférence Kantha Bopha, à Siem Reap, au Cambodge, achevé en novembre 2002. En haut : hôtel Shinta Mani, à Luang Prabang, au Laos, achevé en décembre 2010. Ci-dessus, à gauche : maison Vat Athvear, à Siem Reap, au Cambodge, achevée en février 2010. Ci-dessus, à droite : restaurant AHA, à Siem Reap, au Cambodge, achevé en avril 2008.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 1Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 2-3Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 4-5Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 6-7Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 8-9Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 10-11Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 12-13Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 14-15Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 16-17Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 18-19Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 20-21Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 22-23Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 24-25Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 26-27Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 28-29Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 30-31Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 32-33Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 34-35Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 36-37Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 38-39Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 40-41Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 42-43Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 44-45Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 46-47Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 48-49Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 50-51Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 52-53Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 54-55Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 56-57Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 58-59Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 60-61Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 62-63Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 64-65Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 66-67Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 68-69Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 70-71Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 72-73Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 74-75Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 76-77Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 78-79Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 80-81Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 82-83Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 84-85Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 86-87Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 88-89Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 90-91Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 92-93Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 94-95Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 96-97Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 98-99Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 100-101Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 102-103Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 104-105Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 106-107Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 108-109Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 110-111Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 112-113Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 114-115Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 116-117Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 118-119Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 120-121Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 122-123Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 124-125Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 126