Madame n°145 déc 11/jan 2012
Madame n°145 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°145 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 126

  • Taille du fichier PDF : 17 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial luxe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Passagers MAQUILLEUSE professionnelle depuis quelques années, Mayia Alleaume a collaboré avec les plus grands magazines et maisons de mode. Un travail de précision pour rendre les mannequins encore plus belles, dont Sara Emilia pour Air France Madame (p. 210). Au fil des défilés et des séances, Mayia a beaucoup entendu les modèles parler de leurs soucis de peau. De là est née Santara, une ligne de cosmétique bio qui trouve son inspiration dans les plantes. On aime particulièrement la gelée démaquillante à la rose, qui fond sur le visage pour éliminer toutes les impuretés. Mayia ALLEAUME SHE HAS BEEN a professional makeup artist for only a few years, but Mayia Alleaume is already in demand among the big-name magazines and fashion houses, working her high-precision magic to heighten the beauty of models like Sara Emilia Bernat (see below). Having learned about models’skincare concerns at so many fashion shows and shoots, Mayia founded Santara, a line of botanically-inspired organic cosmetics, like a rose cleansing gel that melts into the skin to remove all traces of impurities. Sara Emilia BERNAT EN TANT QUE MANNEQUIN, Sara Emilia Bernat a eu la chance de travailler dans le monde entier. C’est à Paris qu’elle a posé ses valises. A l’agence Women Management, plus précisément. « Paris est l’endroit idéal quand on veut travailler dans la mode », explique-t-elle. Originaire de Budapest, cette jeune modèle passe sa vie entre les castings et les cours à l’American University of Paris. La tête bien sur les épaules, elle réfléchit déjà à sa future carrière. En attendant, elle est mise en scène dans la suite Coco Chanel du Ritz sous l’objectif d’Alexia S. (p. 210). HER WORK as a model has taken her around the world, but Sara Emilia Bernat finally decided to settle in Paris, « the ideal place for anyone who wants to work in fashion. » Born in Budapest, she now divides her time between casting calls and classes at the American University of Paris, and is already planning her future career. In the meantime, her graceful presence graces our selection of the season’s finest jewelry (p. 210). PHOTOS DR - ALEXIA S.
Stéphane MOLL APRÈS avoir enseigné l’anglais, Stéphane Moll se lance dans le journalisme, où il peut exprimer son goût de la langue française. Il collabore à divers magazines et forme également de futurs journalistes. Epris d’art et de culture, il présente, pour Air France Madame, deux livres sur les arts au XX e siècle et sur la haute couture de la maison Dior (p. 170). ANCIENNE rédactrice mode, Alexia S. s’est lancée dans la photographie de mode il y a près de vingt ans. Elle, Vanity Fair, et W ne sont que quelques-uns des magazines pour lesquels elle travaille en ce moment. Pour Air France Madame, elle s’est installée dans un salon du Ritz Paris pour poser son objectif sur les plus beaux bijoux et accessoires de la saison (p. 210). EN CHARGE de la mode et de la joaillerie pour Série limitée, la journaliste Sandrine Merle se passionne pour les bijoux et l’horlogerie. Dans ce numéro, elle nous invite à découvrir la première collection de joaillerie du couturier Ralph Lauren (p. 136), la collaboration entre H.Stern et l’architecte Oscar Niemeyer (p. 140), ainsi que les nouvelles montres Dior (p. 138). Alexia S. Sandrine MERLE Passagers A FORMER fashion editor, Alexia S. switched to photography nearly 20 years ago, and soon began working for magazines like Elle, Vanity Fair and W. For Air France Madame, she took over a salon at the Ritz in Paris, where she trained her discerning lens on the season’s most desirable jewels (p. 210). WORKING AS a journalist for several magazines and a teacher of journalism allows Stéphane Moll to express his taste for the French language. In this issue, he wields his broad cultural knowledge in reviews of new books on art and fashion (p. 170). JOURNALIST Sandrine Merle has a special predilection for jewelry and watchmaking. In this issue she invites us to discover the first jewelry collection by fashion designer Ralph Lauren (p. 136), the collaboration between H.Stern and the architect Oscar Niemeyer (p. 140) and the newest watches from the House of Dior (p. 138). PHOTOS DR - JAMES GILDAY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 1Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 2-3Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 4-5Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 6-7Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 8-9Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 10-11Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 12-13Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 14-15Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 16-17Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 18-19Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 20-21Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 22-23Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 24-25Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 26-27Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 28-29Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 30-31Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 32-33Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 34-35Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 36-37Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 38-39Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 40-41Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 42-43Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 44-45Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 46-47Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 48-49Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 50-51Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 52-53Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 54-55Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 56-57Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 58-59Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 60-61Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 62-63Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 64-65Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 66-67Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 68-69Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 70-71Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 72-73Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 74-75Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 76-77Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 78-79Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 80-81Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 82-83Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 84-85Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 86-87Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 88-89Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 90-91Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 92-93Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 94-95Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 96-97Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 98-99Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 100-101Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 102-103Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 104-105Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 106-107Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 108-109Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 110-111Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 112-113Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 114-115Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 116-117Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 118-119Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 120-121Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 122-123Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 124-125Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 126