Madame n°145 déc 11/jan 2012
Madame n°145 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°145 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 126

  • Taille du fichier PDF : 17 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial luxe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
BIJOUX HORLOGERIE Horlo COUTURE The face of elegance La ligne Grand Bal propose cinq montres inspirées par autant de robes de bal créées par Monsieur Dior. – Dior’s classic ball gowns inspire a sumptuous new watch line. LA DIOR VIII, cette montre noire reconnaissable à son bracelet formé de petites pyramides de céramique noire, scintille sous l’effet des diamants. La maison Dior a voulu que les 5 modèles de la ligne Grand Bal évoquent chacune une robe créée par Christian Dior dans les années 50. Cette métaphore poétique s’exprime sur un élément semi-circulaire en or, la masse oscillante, qui permet le fonctionnement du mouvement automatique. Ici, il est serti de diamants disposés de façon aléatoire pour rappeler des pois brodés sur du tulle ; là, il est recouvert d’une marqueterie de baguettes de nacre aux nuances grisées. Ces dernières réinterprètent les plissés minutieusement réalisés un à un dans les ateliers de haute couture. La maison Dior a souhaité rendre visible cet élément technique, également nommé rotor, habituellement caché sous le cadran. Il méritait d’apparaître sur le dessus, comme une précieuse doublure. En haute couture, l’envers doit être aussi beau que l’endroit et, comme précisait Monsieur Dior, « l’élégance est un tout où l’invisible est aussi important que le visible ». En mouvement perpétuel, ce calibre Dior Inversé évoque le tournoiement d’une robe de bal sur un air de valse. M SANDRINE MERLE EACH OF THE FIVE « Grand Bal » watches in the new Dior VIII line evokes a dress from the house’s collections of the fifties. The rotor, the oscillating weight that activates the movement, is transformedinto a gold halfdisk, encrusted with diamonds like dots embroidered on tulle, mother-of-pearlstrips like pleated chiffon… And it has been moved outside of the case to adorn the dial— a metaphor for the luxurious lining of an haute couture gown. As Christian Dior said, « Elegance is a whole, in which the invisible is as important as the visible. » M De haut en bas : montres Dior VIII Plumetis, Plissée et Dentelle, de la ligne Grand Bal, et les robes qui les ont inspirées. PHOTOS DIOR
MODERNISME joaillier Quand l’architecte Oscar Niemeyer inspire à H.Stern des bijoux comme des structures filaires. CETTE RENCONTRE se devait d’avoir lieu. Depuis le début des années 80, Roberto Stern, fils du fondateur de la maison de joaillerie brésilienne H.Stern, fait appel aux grands noms de l’art pour imaginer des collections exceptionnelles. Aujourd’hui, c’est au tour d’Oscar Niemeyer. Agé de 103 ans, l’architecte est célébré pour son style moderniste. Ses œuvres évoquent des ailes d’oiseau, des voiles de bateau, des soucoupes volantes. Toutes s’expriment en lignes sinueuses, en arcs ou en coupoles. Plutôt que de s’inspirer des constructions achevées, Roberto Stern a extrait des croquis des anciens carnets d’Oscar Niemeyer. Exquises esquisses métamorphosées en bijoux ultraminimalistes : les fils d’or remplacent le trait et concrétisent l’espace. Avec 5% de métal précieux et 95% de vide, H.Stern sculpte avec maestria l’impalpable pour obtenir un bracelet sensuel qui s’enroule autour du poignet ou des pendants d’oreilles réduits à deux lignes fluides qui se contrarient. Quand l’or serti de diamants disparaît, des lignes étincelantes se forment dans l’espace. Structures filaires d’un modernisme absolu. Définitivement niemeyeriennes. M SANDRINE MERLE BIJOUX JOAILLERIE Formand adornment H.Stern translates Oscar Niemeyer’s modernist vision into graceful, understated jewels. IT WAS AS though they were destined to work together. For 30 years, Roberto Stern, son of the founder of the Brazilian jewelry brand H.Stern, has been creating exceptional collections in collaboration with prominent figures in the arts. Now, at last, it’s Oscar Niemeyer’s turn. The 103-year-old Brazilian architect is world-renowned for his futuristic style, expressed in buildings that look like the wings of a bird or the sails of a boat, fluid compositions of sinuous lines, arcs and domes. Stern selected sketches from Niemeyer’s notebooks and transformedthem into delicate, minimalist jewels : a curvaceous bracelet, multi-stranded rings, earrings reduced to two flowing lines… In gold and diamonds, eminently modernist structures. Eminently Niemeyerian. M PHOTOS DR - ILLUSTRATIONS OSCAR NIEMEYER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 1Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 2-3Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 4-5Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 6-7Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 8-9Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 10-11Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 12-13Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 14-15Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 16-17Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 18-19Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 20-21Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 22-23Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 24-25Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 26-27Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 28-29Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 30-31Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 32-33Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 34-35Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 36-37Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 38-39Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 40-41Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 42-43Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 44-45Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 46-47Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 48-49Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 50-51Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 52-53Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 54-55Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 56-57Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 58-59Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 60-61Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 62-63Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 64-65Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 66-67Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 68-69Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 70-71Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 72-73Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 74-75Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 76-77Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 78-79Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 80-81Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 82-83Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 84-85Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 86-87Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 88-89Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 90-91Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 92-93Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 94-95Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 96-97Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 98-99Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 100-101Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 102-103Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 104-105Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 106-107Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 108-109Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 110-111Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 112-113Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 114-115Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 116-117Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 118-119Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 120-121Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 122-123Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 124-125Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 126