Madame n°145 déc 11/jan 2012
Madame n°145 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°145 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Air France

  • Format : (277 x 376) mm

  • Nombre de pages : 126

  • Taille du fichier PDF : 17 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial luxe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
CHIC désinvolte Practical fantasy En trente ans, le pragmatisme ultra-glamour de l’Américain Michael Kors a fait le tour du monde. Récit d’un succès. – In 30 years, the American fashion designer Michael Kors has conquered the world with his down-to-earth glamour. S’IL SÉDUISAIT, à ses débuts, surtout la princesse de Park Avenue, Michael Kors sait aujourd’hui parler à toutes les femmes. Et malgré les années, elles le trouvent toujours sincère. Vraiment sincère. « Les femmes sont assez intelligentes pour déceler ce qui n’est pas authentique », ironise le créateur, qui fête ses trente années de label. « On peut qualifier mon style de ‘sportswear américain de luxe’, mais, selon moi, il s’agit simplement de la manière dont la femme s’habille aujourd’hui, d’où qu’elle vienne », clame-t-il. Synthèse constante entre sens du pratique et désir de séduire, la démarche de ce jet-setter bon vivant s’est construite sur l’association des notions de luxe et de confort. Pour s’assurer de sa bonne foi, il suffit de l’observer en juge du bon goût dans l’émission de télé-réalité « Project Runway », au sein de laquelle il dispense ses conseils en matière de style. La série, qui en est à sa neuvième saison, l’a fait passer du statut de fashion designer à celui de superstar aux Etats-Unis. Frais émoulu du Fashion Institute of Technology de New York, le jeune prodige commence sa carrière de designer à l’âge de 19 ans. Trente ans plus tard, vêtu de son légendaire uniforme jean, T-shirt et veste noire, Michael Kors affiche ce même visage poupon et enthousiaste. Le quinquagénaire a toutes les raisons HIS EARLY CREATIONS appealed mostly to the princesses of Park Avenue, but today Michael Kors speaks to all women. « People associate my style with American sportswear, » he says, « but I think it’s just how the modern-day woman dresses, no matter what country she’s from. » Striking a balance between practical sense and seductive allure, the jet-setter designer bases his approach on a dual concept of luxury and comfort. And he always projects authenticity. « Women are smart, and if something seems unauthentic, they’ll skip it, » insists Kors, who also appears as a judge on the fashion-based reality TV show Project Runway. Fresh out of the Fashion Institute of Technology in New York, Kors began working as a designer at age 19. Thirty years later, always dressed in his « uniform » of jeans, teeshirt and black jacket, he still exudes boyish,upbeat enthusiasm. And he has every reason to beupbeat : in 2010 the Council of Fashion Designers of America honored him with its prestigious Lifetime Achievement Award. Last year also saw the opening of his first boutique in Paris, where he had already builtup a following through his work for the Céline label, which he directed from 1997 to 2003. En haut à gauche : le créateur Michael Kors. Ci-contre, à gauche et page de droite : silhouettes, sandale et accessoires de la collection automne-hiver 2011, MICHAEL KORS. PHOTOS DR
CRÉATEUR STYLE de conserver sa bonne humeur. Son empire, qui gravite autour de trois lignes – Michael Kors Collection, Kors Michael Kors et Michael Michael Kors –, a reçu, en 2010, le prestigieux Lifetime Achievement Award décerné par le CFDA (Council of Fashion Designers of America). Une récompense ultime couronnant trente ans de carrière. C’est aussi cette année-là qu’il implante sa première boutique parisienne. En France, l’Américain possède déjà son parterre d’aficionados, et pour cause : de 1997 à 2003, c’est lui qui a tenu les rênes de la maison Céline, à Paris, réveillant la belle endormie de sa léthargie. « C’était une maison classique enracinée dans un mode de fonctionnement très traditionnel », se souvient-il. Michael Kors avance, sans faire de bruit. Comme pour ce show d’anniversaire, célébré sans fanfare. La collection réunit la décadence des années 70 (indissociables du Studio 54, célèbre club new-yorkais fréquenté par Kors), l’athlétisme des années 80 (indissociable de la femme active, qui l’inspire plus que tout), le minimalisme des années 90 et le glamour des années 2000. Matières chaleureuses et tons poudrés et corail donnent envie de se lover dans ces petites robes en alpaga gris souris ou ces jupes stylo fendues sous des manteaux de cachemire sans bouton. On y retrouve son penchant pour une élégance désinvolte, avec des pantalons transparents, de longues robes fluides en mousseline, de gros cols en alpaga légers comme le vent et des manteaux de fourrure poids plume. Des vêtements conçus « pour une vraie femme qui vit dans un monde reel », dixit le créateur. Des vêtements qui ne métamorphosent pas notre garde-robe en installation éphémère d’objets d’art contemporain. M SIBYLLE GRANDCHAMP WWW.MICHAELKORS.COM Over the years, Kors builtup an empire, progressing quietly and discreetly. Even his 30th anniversary show was low-key, highlighting a collection that unites the decadence of the seventies (evoking Studio 54, where Kors was a regular), the athleticism of theeighties (evoking the active woman, his main inspiration), the simplicity of the nineties and the glamour of the new century. Coddling materials in powdery colors elicit the desire to nestle into the alpaca dresses or the narrow slit skirts under buttonless cashmere coats. The designer’s penchant for laid-back elegance can be seen in the see-through trousers, flowing chiffon dresses, ethereal alpaca collars and feather-light fur coats. Clothes created « for real women who live in the real world, » as Kors puts it. Clothes that don’t turn our closets into private museums for short-lived pieces of avant-garde art. M On peut qualifier mon style de ‘sportswear américain de luxe’.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 1Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 2-3Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 4-5Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 6-7Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 8-9Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 10-11Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 12-13Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 14-15Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 16-17Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 18-19Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 20-21Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 22-23Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 24-25Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 26-27Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 28-29Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 30-31Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 32-33Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 34-35Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 36-37Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 38-39Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 40-41Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 42-43Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 44-45Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 46-47Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 48-49Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 50-51Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 52-53Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 54-55Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 56-57Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 58-59Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 60-61Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 62-63Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 64-65Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 66-67Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 68-69Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 70-71Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 72-73Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 74-75Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 76-77Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 78-79Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 80-81Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 82-83Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 84-85Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 86-87Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 88-89Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 90-91Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 92-93Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 94-95Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 96-97Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 98-99Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 100-101Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 102-103Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 104-105Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 106-107Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 108-109Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 110-111Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 112-113Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 114-115Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 116-117Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 118-119Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 120-121Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 122-123Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 124-125Madame numéro 145 déc 11/jan 2012 Page 126