Lyxor ETF Magazine n°6 juin 2018
Lyxor ETF Magazine n°6 juin 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de juin 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Générale

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 925 Ko

  • Dans ce numéro : la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Lyxor ETF Le Magazine Les flux ETF Européens Les flux du marché des ETF européens se sont légèrement redressés en mai. Les nouveaux actifs nets (NAN) ont décollé, passant de 668 millions d’euros en avril à 1,1 milliard d’euros. Le climat des marchés s’est à nouveau inversé, les ETF actions s’arrogeant l’essentiel des capitaux (1,5 milliard EUR), tandis que leurs homologues obligataires signaient leur pire mois depuis décembre 2016 (-765 millions EUR). Les ETF actions ont connu un net rebond en mai après leurs déboires d’avril. Si les ETF actions américaines ont enregistré des flux de capitaux de près de 700 millions EUR, les actions monde sont arrivées largement en tête, enregistrant leur meilleure collecte mensuelle absolue à un peu moins de 3,4 milliards EUR. Les actions de la zone euro, en revanche, ont subi des sorties de capitaux à hauteur de 3,3 milliards EUR, dans le sillage d’une montée des tensions politiques et économiques. Les marchés émergents ont également perdu une partie de leur élan et ont signé leur premier mois négatif depuis janvier de l’année dernière (-476 millions EUR). Les ETF obligataires ont connu un mois nettement moins faste en mai, en raison d’un sérieux ralentissement des flux vers les emprunts d’État des marchés développés (-560 millions EUR), bons du Trésor américain en tête (-321 millions EUR). Les ETF consacrés aux emprunts d’État européens n’ont guère été épargnés eux non plus. Pendant ce temps, N o 6 Juin 2018 Actions +1,5Md € Rebond significatifs sur les actions Obligations -765M € Flux négatif sur les obligations Matière premières +216M € Un mois plus faible sur les matières premières Smart Beta -19M € le Smart Beta reste en berne les obligations souveraines émergentes ont enregistré leur troisième mois de décollecte consécutif. Les obligations indexées sur l’inflation ont offert l’une des rares éclaircies sur le marché obligataire, la collecte de 342 millions EUR étant venue consolider le rebond observé en avril. 2
Lyxor ETF Le Magazine Vues de marché La foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit Loin d’être une vérité scientifique, cette expression sert à exprimer le fait qu’un événement rare a peu de chance de se reproduire. En tout cas, durant ce mois de mai, les orages n’étaient pas présents qu’en France où a été battu le record du nombre d’impacts de foudre sur le territoire, mais également sur les marchés où nous pouvons noter plusieurs impacts notamment en Italie et aux Etats-Unis. Les deux partis populistes de la Ligue du Nord et du Mouvement 5 Etoiles se sont entendus et proposent un programme qui risque de faire exploser la dette italienne déjà très importante. Des rumeurs de volonté d’annulation de la dette et de sortie de l’Euro ont achevé d’inquiéter les marchés jusqu’à ce que le Président Italien n’exerce son droit de veto sur la nomination d’un ministre des finances anti-européen. Aux Etats-Unis, les sujets n’ont pas manqué non plus avec la continuation de la rhétorique liée à la guerre commerciale, l’annulation puis la confirmation de la rencontre avec la Corée du Nord, la dénonciation des accords nucléaires avec l’Iran… N o 6 Juin 2018 Olivier Malteste Gérant Gestion multi-actifs Lyxor AM Les 2 chiffres clés 132% c’est ce que représente aujourd’hui la dette italienne par rapport au PIB. Suppression de la réforme de la retraite, instauration d’un revenu citoyen, embauche de fonctionnaires sont autant de mesures évoquées qui creuseraient encore plus la dette. -0,30% c’est la baisse des taux 10 ans allemand qui s’est produite en l’espace de 5 jours seulement, passant de 0.55% à 0.25%. La violence de ce mouvement traduit l’inquiétude des opérateurs de marché et la recherche d’un placement sûr pour traverser l’orage. Positionnement de portefeuille dans les profils diversifiés 3 Nous n’allégeons pas nos positions sur les actions pour l’instant. Malgré les soubresauts, les fondamentaux économiques restent très bons. Mais il faudra être réactif. Nous nous tenons à l’écart de l’Italie pour le moment, en raison de l’absence de visibilité. L’incertitude politique est encore extrême. Nous continuons à alléger les actions américaines, en raison de la force du dollar.

1 2-3 4-5 6-7 8


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :