Lyxor ETF Magazine n°3 mars 2018
Lyxor ETF Magazine n°3 mars 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de mars 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Générale

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 943 Ko

  • Dans ce numéro : un ETF est aussi appelé Tracker.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Lyxor ETF Le Magazine Les flux ETF Européens Les flux du marché des ETF européen ont ralenti en février, mais se maintiennent à des niveaux records pour la période janvier-février. Les actions ont une nouvelle fois connu un mois particulièrement robuste. Citons, entre autres, l’accélération des actions américaines (2,3 milliards d’euros contre 1,7 milliard d’euros) et la poursuite du meilleur début d’année qu’aient connu les actions japonaises (1,1 milliard d’euros). Le mois a également été porteur pour les actions européennes, malgré un léger ralentissement (2,9 milliards d’euros contre 3,7 milliards d’euros en janvier). En revanche, les flux à destination des actions mondiales ont lourdement chuté. Les entrées de capitaux en faveur des obligations se sont avérées solides, à 1,7 milliard d’euros, un niveau toutefois indéniablement plus modeste. La collecte des obligations d’État des marchés développés s’est accélérée par rapport au mois de janvier (1,7 milliard d’euros contre -236 millions d’euros), tirée par les flux européens (1,1 milliard d’euros contre -485 millions d’euros). Le mois a cependant été moins foisonnant pour les emprunts d’État des marchés émergents (174 millions d’euros contre 896 millions d’euros) et les obligations indexées sur l’inflation (158 millions d’euros contre 645 millions d’euros). Dans l’ensemble, il s’agit tout de même du meilleur début d’année jamais enregistré pour les ETF, la collecte ayant déjà dépassé la barre des 20 milliards d’euros. Les actions sont en tête avec une avance confortable (17,1 milliards d’euros de flux entrants). Les ETF obligataires ont récolté 3,0 milliards d’euros. Les matières premières ont engrangé 1 milliard d’euros, un début d’année record là aussi. significative des anticipations d’inflation aux États-Unis. N o 3 Mars 2018 Actions 5,4Md € Mois record pour les ETF actions Obligations 1,7M € Petit rebond sur les obligations Matière premières 537M € Mois positif pour les ETF matières premières Smart Beta -412M € Les flux ont bondi sur le Smart Beta Sur ce segment, l’ensemble des capitaux sont allés vers les sous-jacents américains tandis que les ETF indexés sur l’inflation européenne subissaient des dégagements de 152 millions d’euros. En dehors des obligations, les ETF matières premières (476 millions d’euros) et Smart Beta (892 millions d’euros) ont également signé des mois très porteurs. 2
Lyxor ETF Le Magazine Vues de marché 2018 est bien entamée ! N o 3 Mars 2018 Olivier Malteste Gérant Gestion multi-actifs Lyxor AM Si les professionnels de marché sont bien d’accord sur un point, c’est qu’il sera plus difficile de manœuvrer sur les marchés financiers en 2018 qu’en 2017. En ce sens, la période actuelle peut être considérée comme très significative et révélatrice des éléments cruciaux pour cette année  : La volatilité. Elle avait disparu grâce à l’assurance implicite associée au politiques extrêmement accommodantes des banques centrales et elle a fait un retour fracassant le lundi 5 février dernier. Aujourd’hui elle reste toujours sur des niveaux relativement bas mais elle pourrait remonter durablement au fur et à mesure que les banques centrales réduiront leurs actions. L’inflation. Elle est annoncée depuis longtemps mais elle tarde à faire son retour. Banques centrales et investisseurs en cherchent les signes avant-coureurs, notamment par le biais des augmentations salariales. Le risque est une remontée trop importante des taux sur les marchés qui pourrait pénaliser la performance des actions et la croissance mondiale. Le protectionnisme. Donald Trump en avait beaucoup parlé au cours de sa campagne mais il était jusqu’à présent resté inactif sur le sujet. Désormais, c’est chose faite. Reste à connaître l’ampleur réelle du mouvement et quelles seront les réactions internationales. Les 2 chiffres clés 130.8, c’est le niveau de l’indicateur de confiance des consommateurs américains soit le plus haut niveau depuis 2000. 25%, c’est le niveau de la taxe protectionniste souhaitée par Donald Trump sur l’acier. Positionnement de portefeuille dans les profils diversifiés - 3 Nous avons globalement réduits nos expositions sur nos portefeuilles d’ETF. Nous restons confiants sur l’environnement économique mais nous souhaitons tenir compte de la remonté de la volatilité et des risques actuels. Nous renforçons nos positions liées à l’inflation. Nous ne détenons plus d’obligations d’entreprises américaines.

1 2-3 4-5 6-7 8


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :