Lyxor ETF Magazine n°2 février 2018
Lyxor ETF Magazine n°2 février 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de février 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Générale

  • Format : (205 x 292) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 887 Ko

  • Dans ce numéro : les ETF à l'assaut de l'épargne des français.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Lyxor ETF Le Magazine Les flux ETF Européens Après avoir battu de nombreux records en 2017, la collecte observée sur le marché européen des ETF a pulvérisé de 23% le plus haut jamais enregistré pour un mois de janvier. La collecte nette a été multipliée par trois, s’établissant à 13,4 milliards d’euros contre 4,2 milliards d’euros en décembre. Les actions ont collecté l’essentiel des capitaux et ont signé leur meilleure performance mensuelle (11,5 milliards d’euros contre 7,9 milliards d’euros). La collecte en faveur des actions américaines s’est inscrite en baisse, de 2,6 milliards d’euros en décembre 2017 à 1,7 milliard d’euros en janvier, mais les autres marchés ont bénéficié d’un engouement sans précédent. Les actions japonaises ont attiré des capitaux records sur un mois à 1,2 milliard d’euros. La collecte en faveur des actions européennes a bondi (3,7 milliards d’euros contre -532 millions d’euros le mois précédent). Les actions internationales ont également enregistré une collecte mensuelle historique à 2,2 milliards d’euros. L’engouement pour les obligations a persisté, mais dans une moindre mesure. Les flux en faveur de cette classe d’actifs ont été divisés par deux par rapport à leur niveau de janvier 2017, pour s’établir à 1,4 milliard d’euros. Les emprunts d’État des marchés développés ont subi une décollecte (-236 millions d’euros par rapport à 290 millions d’euros en décembre), surtout en Europe (-485 millions d’euros). À l’inverse, la collecte en faveur de la dette émergente souveraine a sensiblement rebondi, s’établissant à 896 millions d’euros par rapport à -68 millions d’euros en décembre. Néanmoins, l’attrait grandissant des ETF indexés sur l’inflation se confirme clairement. Les entrées de capitaux vers ce segment plus restreint ont signé leur quatrième N o 2 Février 2018 Actions 11,5Md € Mois record pour les ETF actions Obligations 1,4M € Petit rebond sur les obligations Matière premières 476M € Mois positif pour les ETF matières premières Smart Beta 829M € Les flux ont bondi sur le Smart Beta mois consécutif de hausse, atteignant 645 millions d’euros. Ce dynamisme s’explique principalement par la hausse significative des anticipations d’inflation aux États-Unis. Sur ce segment, l’ensemble des capitaux sont allés vers les sous-jacents américains tandis que les ETF indexés sur l’inflation européenne subissaient des dégagements de 152 millions d’euros. En dehors des obligations, les ETF matières premières (476 millions d’euros) et Smart Beta (892 millions d’euros) ont également signé des mois très porteurs. 2
Lyxor ETF Le Magazine Vues de marché Changement de régime ou effet technique ? N o 2 Février 2018 Olivier MALTESTE Gérant-Gestion multi actifs Lyxor AM Après une année 2017 exceptionnelle et un début d’année en fanfare, les marchés ont subi une brutale correction début février (près de -7% pour le CAC 40 par exemple). Ce mouvement, lié au départ à la hausse des anticipations d’inflation et à la publication d’un chiffre de progression des salaires supérieur aux attentes aux Etats-Unis, a été exacerbé par le débouclage d’importantes positions vendeuses, purement technique, sur la volatilité sans aucun lien avec l’état de santé de l’économie mondiale. Si la hausse de début d’année était allée trop vite et qu’une pause paraissait nécessaire, la baisse du lundi 5 février a été particulièrement brutale et excessive selon nous. C’est pourquoi, notre scénario fondamental restant pour l’instant inchangé, nous ne modifions pas pour le moment drastiquement nos portefeuilles. Les 2 chiffres clés +115.60%, c’est la hausse du VIX, indicateur de la volatilité action américaine, sur la seule journée du 5 février 2018. -1 175.21, c’est le nombre de points perdu par le Dow Jones Industrial Average, l’un des indices emblématiques des actions américaines, le lundi 5 février. Cela représente une baisse de -4.60% après une baisse de -2.54% la veille. Positionnement de portefeuille dans les profils diversifiés - Nous continuons à maintenir notre position favorable aux actions 3 Nous renforçons le poids des marchés émergents, ces derniers devant bénéficier de la synchronisation de la demande mondiale et de la dépréciation du dollar américain Sur la partie obligataire utilisée en diversification, nous préférons les obligations d’entreprises européennes aux obligations souveraines, du fait d’un portage plus intéressant Nous restons prudents sur les obligations d’entreprises américaines, potentiellement impactées par le resserrement de la politique monétaire de la réserve fédérale américaine

1 2-3 4-5 6-7 8


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :