Lyxor ETF Magazine n°10 octobre 2018
Lyxor ETF Magazine n°10 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de octobre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Générale

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 1,3 Mo

  • Dans ce numéro : les Italiens sont des Français de bonne humeur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Lyxor ETF Le Magazine Les flux ETF Européens Le mois de septembre a été beaucoup plus favorable au marché des ETF européens. Les nouveaux actifs nets ont plus que doublé, passant à 5,9 milliards d’euros, contre 2,3 milliards d’euros en août. Les actions ont à nouveau pris le devant de la scène, bénéficiant de l’essentiel des flux entrants (5,3 milliards d’euros). Au niveau régional, les ETF actions américaines continuent de dominer les flux actions (2,5 milliards d’euros), en ligne avec la tendance observée depuis le début de l’année. Les ETF actions européennes ont toutefois confirmé leur récent rebond en signant à nouveau un excellent mois. Un climat positif en surface seulement, les marchés périphériques comme l’Espagne et l’Italie ayant une nouvelle fois subi des sorties de capitaux. Compte tenu de la problèmatique budgétaire en l’Italie, les investisseurs devraient selon nous rester hésitants pour l’instant. Dans les autres régions, les ETF actions japonaises ont enregistré leur septième mois consécutif de décollecte, tandis que les marchés émergents ont profité d’un timide regain d’intérêt. La collecte des ETF obligataires a rebondi malgré la hausse des taux (1,2 milliard d’euros), Bons du Trésor américain en tête (759 millions d’euros). Les flux des emprunts d’État européens se sont toutefois effondrés dans la mesure où la dette émergente a au total attiré davantage de capitaux que les obligations des marchés développés en septembre, et ce pour la première fois depuis le mois de mai. En revanche, les sorties de capitaux massives se sont poursuivies pour les ETF consacrés aux matières premières (-635 millions d’euros), sur fond d’inquiétudes commerciales. Enfin, le climat semble finalement avoir tourné en faveur des ETF Smart Beta, avec des flux entrants de 1,4 milliard d’euros nets le mois dernier, soit la plus grande collecte en deux ans. Les flux des ETF actions Smart Beta ont en effet représenté plus de la moitié des entrées de capitaux dans les ETF actions européennes et les ETF actions internationales. Ils n’ont cependant représenté qu’une très faible part de la collecte des ETF actions américaines, l’investissement en dehors des États-Unis exigeant pour le N o 10 Octobre 2018 Actions +5,3Mds € des flux massifs vers les actions Obligations +1,2Mds € Regain d’intérêt envers les obligations Matières premières -635M € Un autre mois négatif sur les matières premières Smart Beta +1,4Mds € Collecte record pour le Smart Beta moment une prudence accrue. Les flux entrants des ETF Minimum Volatility, en particulier ceux axés sur les actions internationales et européennes, ont regagné une grande partie du terrain cédé (281 millions d’euros). Dans le même temps, les stratégies axées sur le risque, fondamentales et d’allocation factorielle, ont bénéficié simultanément de flux significatifs, une situation assez rare pour être mentionnée. 2
Lyxor ETF Le Magazine Vues de marché Les Italiens sont des Français de bonne humeur C’est ce que disait Jean Cocteau mais à la fin du mois de septembre, les investisseurs européens ont bien du mal à garder le moral. Deux questions principales inquiètent, avec, d’une part, les négociations du Brexit qui se heurtent toujours au statut de l’Irlande et, d’autre part la situation italienne. Preuve des difficultés à trouver une issue commune, Théresa May a décrit les négociations comme étant dans une impasse et a une nouvelle fois rappelé que « pas d’accord était mieux qu’un mauvais accord ». D’autre part, le dernier jour du mois de septembre, l’Italie a publié son projet de budget pour l’année 2019 qui prévoit un déficit nominal à 2.4% soit bien plus élevé que les précédentes prévisions. Aux Etats-Unis, les mois passent et se ressemblent. Au niveau politique, Donald Trump a imposé de nouveaux droits de douane sur 200 milliards de biens chinois. La taxe appliquée est pour le moment de 10% mais il est déjà prévu qu’elle passera à 25% en début d’année prochaine si un accord n’est toujours pas trouvé avec la Chine d’ici là. Pour l’heure la réaction de la Chine a été double puisqu’elle a décidé, d’une part, d’appliquer de son côté également une taxe sur 60 milliards de biens américains et, d’autre part, de baisser les taxes existantes avec la plupart de ses autres partenaires. Economiquement, les Etats-Unis continuent d’afficher une santé remarquable et pour l’heure les investisseurs maintiennent leur confiance aux marchés actions américains. N o 10 Octobre 2018 Olivier Malteste Gérant Gestion multi-actifs Lyxor AM Les 2 chiffres clés 61.3  : c’est le niveau de l’indice manufacturier américain du mois d’août publié début septembre. C’est son plus haut niveau depuis mai 2004, et le 16 -ème mois consécutif autour ou audessus des 60 points. +3,07% c’est la performance de l’indice Nikkei 225 sur le mois de septembre alors que l’Europe ne progresse que de 0.19% sur la même période. 3 Positionnement de portefeuilles dans les profils diversifiés Nous restons prudents face au Brexit et à l’absence de solutions pour le moment sur la question irlandaise. Les décisions politiques peuvent donner lieu à de nombreuses surprises dans les deux sens sur les marchés mais nous préférons augmenter le poids des actions françaises. C’est le seul marché européen, à fin septembre, encore en hausse depuis le début de l’année. Nous revenons sur les actions japonaises suite à la dépréciation du Yen et à la confirmation du Premier Ministre Abe à la tête de son parti, ce qui devrait soutenir la politique monétaire de la Banque du Japon. Au niveau des obligations d’entreprise, nous préférons les obligations à haut rendement européennes en raison du volume réduit d’émission et du faible niveau de défaut attendu.

1 2-3 4-5 6-7 8


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :