Lui n°208 mai 1981
Lui n°208 mai 1981
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°208 de mai 1981

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 190 Mo

  • Dans ce numéro : Véronique Genest, l'héroïne de Zola révélée par la télé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 198 - 199  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
198 199
En p1us,i'i42 numéros'dour le pris de 40 Retournez le bon ci-dessous accompagné du règlement à l'adresse suivante  : lui Service abonnement 99, rue d'Amsterdam 75385 - PARIS CEDEX 08 Téléphone 280.68.55 — — -Bon à découper  : - — — — - Je désire recevoir pendant 1 an (12 NUS) le magazine LUI au prix de  : France et communauté postale  : 80 F autres pays  : 120 F Nom Prénom Adresse Ville  : Code Postal Je poins à l'ordre de PRESSE OFFICE LUI D un chèque bancaire D unC.C.P. (3 volets) Attention, pour l'enregistrement de votre abonnement, veuillez compter un délai d'environ 3 semaines UNE CAROTTE DANS L'OIGNON « Qu'est-ce qu'il y a mon pote, t'es en colère ? Faut pas t'exciter comme ; a, tu vas avoir une attaque ! » (Suite de la page 122.) pourquoi... On voit le mec, là, avec plein de pommes autour. On voit même plus rien. On le dit, comme ça, c'est tout. Vous allez voir... L'origine de « dans les pommes » c'est quoi, d'après vous ? Ceux qui savent ferment leur gueule ! Personne ne sait ? Ah, vous allez vous marrer ! Ça vient de la manie qu'on a de déformer tout. Au départ, c'était tomber dans les « pâmes ». Du verbe se pâmer ». Le populo, lui, avec sa manie de faire le rigolo, il s'est mis à dire « les pommes », comme ça, histoire de déconner, tout en sachant l'origine, comme vous vous dites... Roger s'est approché de la table. - Comme moi je te dis  : « Va te faire enculer », et qu'à l'origine c'était « Va te faire enculer » et que tu peux aller te faire enculer. Les autres le regardent, interloqués. Il s'est planté devant la tab !e, les bras croisés, la cigarette entre le pouce et l'index de la main droite. Il fixe le mec qui parlait. La grosse prend la parole - Monsieur, je ne vous connais pas, mais tout ce que je peux vous dire, c'est que, quand on est poli, on ne dit pas ce que vous venez de dire à une personne qu'on ne connaît pas, surtout, si elle ne vous a rien fait. - Moi, ce que je vous dis, c'est que je parle pas aux enculés. Il retourne s'accouder et termine son café. Les autres se regardent. Ils éclatent de rire. La grosse dit  : - Si vous voulez manger de la scarole, faut vous dépêcher, ça part comme des petits pains, là-bas. - Moi, ce que je peux vous dire, c'est que, si vous voulez la bagarre, vous allez l'avoir. Ce que vous faites, c'est déloyal, et même interdit ; d'ailleurs, je vais voir le placier, ça va remonter au syndicat et vous allez pas faire les marchés longtemps, croyez-moi ! - Croyez-moi ! C'est un des mecs avec la grosse qui vient de répéter en imitant Roger. Roger  : - Toi, si t'es pas content, t'as qu'à te lever. Je vais te faire voir, moi, merdeux ! L'autre se lève, nettement plus imposant que Roger. - Qu'est-ce qu'il y a, mon pote, t'es en colère ? Faut pas t'exciter comme ça, tu vas avoir une attaque. Je te signale qu'on t'a rien dit, c'est toi qui nous cherches... Aux yeux de Roger, on voit qu'il a les copeaux. C'est la capitulation. Il parle  : - De toute façon, hein, chacun fait ce qu'y veut. Mais, merde, dans le commerce... - Le commerce ! On chie dessus, nous, le commerce. On a hérité, on arrête ! On va se les rouler, on verra plus vos gueules, vos gueules de cons, avec vos caisses, vos comptes et vos airs sournois. C'était notre dernier marché. On l'a fait exprès. T'en fais pas, la semaine prochaine, tu pourras revendre du poireau et compter tes sous. Mais maintenant, casse-toi, parce que tu nous emmerdes. Allez, casse-toi ! Tiens, on te paie ton café, mais tire-toi, on t'a assez vu. Il le pousse vers la porte. Roger se fait tout petit. Il est blême. Il sort sous les rires. Sa femme le regarde arriver, les autres aussi. - Bon, il est presque une heure. Allez, on remballe. Ça fait un marché de foutu, mais ça n'arrivera pas deux fois. Sont pas près de revenir, c'est moi qui vous le dis. Je crois que j'ai été clair. - T'as pas fait de bêtise, au moins Roger ? - T'occupe pas, remballe ! J'ai fait ce qu'y avait à faire. Y reviendront plus, je te dis. Rayés, qu'y sont... Bande de rigolos, va... Ça serait trop facile. Il se retourne vers le commis. - Toi, de toute façon, tes parents auront la lettre. Et on ne vous raconte pas le retour en camion... Berroyer. (Extrait de « J'ai beaucoup souffert », copyright Editions Albin Michel.) r Directrice de la Publication  : Anne-Marie Périer-Barrois. Imprimeries  : Braun S.A., Mulhouse-Dornach, Naut-Rhin, France ; Didier, Route d'Echampeu, 77440 Lizy-sur-Ourcq, Numéro de Commission Paritaire  : 56594.
vidéo portable Thomson image légère Avec la nouvelle vidéo portable Thomson, vous deviendrez le reporter amusé des instants drôles ou charmants de votre vie. Ne laissez pas s'envoler les souvenirs, aussi légers soient-ils... Le magnétoscope VK 306 T est le plus léger que vous puissiez trouver. Entièrement autonome, il vous donne la maîtrise complète de l'image  : ralenti progressif, avance image par image, recherche accélérée des séquences par défilement avant ou arrière. Les cotes et spécifications sont données sans engagement. La reproduction des oeuvres étant soumises a la réglementation sur la propriété littéraire et artistique. les enregistrements ne peuvent faire l'objet que d'une utilisation privée Associé au tuner TU 306 T, il peut aussi être utilisé pour enregistrer les programmes à la télévision. La caméra couleur CCE 3 T, à micro incorporé, est équipée d'un zoom électrique rapport 6. Son viseur électronique. véritable mini-téléviseur, permet de revoir immédiatement les images enregistrées. Ce nouvel ensemble vidéo portable, encore plus maniable, encore plus fiable, vous assure, en intérieur comme en extérieur, une excellente qualité d'image. THOMSON le monde de l'image o 7 A RCH IVE PH OTO W g



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 208 mai 1981 Page 1Lui numéro 208 mai 1981 Page 2-3Lui numéro 208 mai 1981 Page 4-5Lui numéro 208 mai 1981 Page 6-7Lui numéro 208 mai 1981 Page 8-9Lui numéro 208 mai 1981 Page 10-11Lui numéro 208 mai 1981 Page 12-13Lui numéro 208 mai 1981 Page 14-15Lui numéro 208 mai 1981 Page 16-17Lui numéro 208 mai 1981 Page 18-19Lui numéro 208 mai 1981 Page 20-21Lui numéro 208 mai 1981 Page 22-23Lui numéro 208 mai 1981 Page 24-25Lui numéro 208 mai 1981 Page 26-27Lui numéro 208 mai 1981 Page 28-29Lui numéro 208 mai 1981 Page 30-31Lui numéro 208 mai 1981 Page 32-33Lui numéro 208 mai 1981 Page 34-35Lui numéro 208 mai 1981 Page 36-37Lui numéro 208 mai 1981 Page 38-39Lui numéro 208 mai 1981 Page 40-41Lui numéro 208 mai 1981 Page 42-43Lui numéro 208 mai 1981 Page 44-45Lui numéro 208 mai 1981 Page 46-47Lui numéro 208 mai 1981 Page 48-49Lui numéro 208 mai 1981 Page 50-51Lui numéro 208 mai 1981 Page 52-53Lui numéro 208 mai 1981 Page 54-55Lui numéro 208 mai 1981 Page 56-57Lui numéro 208 mai 1981 Page 58-59Lui numéro 208 mai 1981 Page 60-61Lui numéro 208 mai 1981 Page 62-63Lui numéro 208 mai 1981 Page 64-65Lui numéro 208 mai 1981 Page 66-67Lui numéro 208 mai 1981 Page 68-69Lui numéro 208 mai 1981 Page 70-71Lui numéro 208 mai 1981 Page 72-73Lui numéro 208 mai 1981 Page 74-75Lui numéro 208 mai 1981 Page 76-77Lui numéro 208 mai 1981 Page 78-79Lui numéro 208 mai 1981 Page 80-81Lui numéro 208 mai 1981 Page 82-83Lui numéro 208 mai 1981 Page 84-85Lui numéro 208 mai 1981 Page 86-87Lui numéro 208 mai 1981 Page 88-89Lui numéro 208 mai 1981 Page 90-91Lui numéro 208 mai 1981 Page 92-93Lui numéro 208 mai 1981 Page 94-95Lui numéro 208 mai 1981 Page 96-97Lui numéro 208 mai 1981 Page 98-99Lui numéro 208 mai 1981 Page 100-101Lui numéro 208 mai 1981 Page 102-103Lui numéro 208 mai 1981 Page 104-105Lui numéro 208 mai 1981 Page 106-107Lui numéro 208 mai 1981 Page 108-109Lui numéro 208 mai 1981 Page 110-111Lui numéro 208 mai 1981 Page 112-113Lui numéro 208 mai 1981 Page 114-115Lui numéro 208 mai 1981 Page 116-117Lui numéro 208 mai 1981 Page 118-119Lui numéro 208 mai 1981 Page 120-121Lui numéro 208 mai 1981 Page 122-123Lui numéro 208 mai 1981 Page 124-125Lui numéro 208 mai 1981 Page 126-127Lui numéro 208 mai 1981 Page 128-129Lui numéro 208 mai 1981 Page 130-131Lui numéro 208 mai 1981 Page 132-133Lui numéro 208 mai 1981 Page 134-135Lui numéro 208 mai 1981 Page 136-137Lui numéro 208 mai 1981 Page 138-139Lui numéro 208 mai 1981 Page 140-141Lui numéro 208 mai 1981 Page 142-143Lui numéro 208 mai 1981 Page 144-145Lui numéro 208 mai 1981 Page 146-147Lui numéro 208 mai 1981 Page 148-149Lui numéro 208 mai 1981 Page 150-151Lui numéro 208 mai 1981 Page 152-153Lui numéro 208 mai 1981 Page 154-155Lui numéro 208 mai 1981 Page 156-157Lui numéro 208 mai 1981 Page 158-159Lui numéro 208 mai 1981 Page 160-161Lui numéro 208 mai 1981 Page 162-163Lui numéro 208 mai 1981 Page 164-165Lui numéro 208 mai 1981 Page 166-167Lui numéro 208 mai 1981 Page 168-169Lui numéro 208 mai 1981 Page 170-171Lui numéro 208 mai 1981 Page 172-173Lui numéro 208 mai 1981 Page 174-175Lui numéro 208 mai 1981 Page 176-177Lui numéro 208 mai 1981 Page 178-179Lui numéro 208 mai 1981 Page 180-181Lui numéro 208 mai 1981 Page 182-183Lui numéro 208 mai 1981 Page 184-185Lui numéro 208 mai 1981 Page 186-187Lui numéro 208 mai 1981 Page 188-189Lui numéro 208 mai 1981 Page 190-191Lui numéro 208 mai 1981 Page 192-193Lui numéro 208 mai 1981 Page 194-195Lui numéro 208 mai 1981 Page 196-197Lui numéro 208 mai 1981 Page 198-199Lui numéro 208 mai 1981 Page 200-201Lui numéro 208 mai 1981 Page 202