Lui n°207 avril 1981
Lui n°207 avril 1981
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°207 de avril 1981

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 162

  • Taille du fichier PDF : 151 Mo

  • Dans ce numéro : Pamela, Ariane et... Prudence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
LA DEFONCE DU CONSOMMATEUR j'ai un faible pour la superbe fricassée de coquillages, toutes les nages, le saumon à la menthe fraîche... et la merveilleu:,e raie beurre noisette (c'est tout bête, la raie, ça peut être fabuleux). Le chapitre dessert est court, pratiquement signé Berthillon. L'addition oscille entre 200 et 250 francs par convive, langouste, homard et plats truffés mis à part  : ce n'est pas donné, certes, mais les prix de ce restaurant d'une très haute qualité apparaissent fort raisonnables dans la mesure où les beaux poissons valent leur pesant d'or. Le Bernardin 18 rue Troyon, 750017. Tél. 380.40.61. L'un des meilleurs chefs de tout l'Ouest (le Lion d'Or à Littré), Michel Kérever, a établi la séduisante carte du Duc d'Enghien, élégant restaurant du casino le plus proche de Paris. J'ai découvert la maison au cours d'un déjeuner amical d'une douzaine de personnes, présidé par Stéphane Collaro, gastronome et grand supporter de Kérever. Ce repas ne m'a pas permis de juger vraiment la maison, trop de plats ayant défilé et les convives à chacun son menu, gentiment imposé ayant piqué dans l'assiette du voisin à s'en brouiller les papilles. Un zeste de blanc de fenouil contre une pointe de mini-asperge fraîche, L L LES MOTS CROISEROTIQUES PAR ROGER LA FERTE HORIZONTALEMENT 1 Prend beaucoup de plaisir à défoncer les vierges. 2 N'est jamais trouvé con. Est souvent représenté en bandant. 3 Est excité par des saillies. Qu'on peut facilement enfiler. 4 Cri d'une Espagnole excitée. Une motte sur laquelle grimpa un prophète. Le bout du membre. 5 Le bout du gland. Accouplés. 6 Une moitié de pine. Recueillit le sang qui coulait d'un flanc. 7 Comme le père Dupanloup, il était là au passage de la Berezina. Qui a pu être victime d'un coup d'arbalète. 8 Pronom. N'est jamais très excité. Il ne faut pas compter sur son cul pour s'en sortir. 9 Prouvent qu'on a cassé le pot. Pris dans la moule. 10 Dionysos lui suça le bout. Ne permet plus de une becquée de ris de veau contre une lichette de rognons, qu'en-penses-tu, moi-je-crois... En dépit de ce manège lassant et de quelques surcuissons accidentelles, j'ai aimé la cuisine sagement moderne conseillée par Kérever et réalisée par Alain Passart. Le choix des plats est court, mais judicieux ; tout ce qu'il m'a été donné de goûter, dans le désordre, m'a semblé harmonieux et équilibré. Bien qu'en ayant ras le bol des truffes et du foie gras mis à toutes les sauces, je vous recommande vivement l'aile de pigeon qu'accompagnent ces produits poncifs  : une grande réussite ! J'ai beaucoup aimé l'escalope de saumon et le ris de veau, un rien trop cuits l'une et l'autre cependant, et admiré le beau plateau de fromages. Si l'on boude le petit menu bien fait, il faut prévoir quelque 450 francs à deux. Les prix ne sont pas anormalement élevés pour un établissement de cette classe, mais il serait peut-être possible, au moins pour la forme, de proposer une entrée revenant à moins de 60 francs, service compris. Notez l'adresse pour le printemps, même si vous n'êtes pas joueur  : Enghien garde tout son charme, quoique cernée par des banlieues atroces ; le restaurant est admirablement situé, devant le lac. A une petite demi-heure de l'Etoile, par la Défense et l'auto- glisser, quand elle coule et devient molle. 11 Qui ont donc de gros membres. Ecarte les lèvres. VERTICALEMENT I Des pafs qui ont souvent du mal à se dresser. II Accessoire qui permet de ne pas déraper quand c'est trop mouillé. III Est loin d'être rassasié quand il a bouffé le cul. Peuvent être de gros nœuds. IV Refuse de s'allonger. Quand il est grand, on ne fait plus minette. Ne se voit plus dans les bourses. V C'est plus que la moitié d'un con. Permet de monter sur une dame. VI C'est parfois pour l'assurer qu'on fait une pipe. VII Bout de queue, par exemple. Au monde. VIII Pète quand la décharge a été trop brutale. Un mot qu'on peut entendre quand les Anglais ont débarqué. IX A besoin d'être un peu mouillé quand il route (sortie Argenteuil), le dépaysement est garanti. Duc d'Enghien. 3 avenue de Ceinture, 95880 Enghien. Tél. 989.95.95. Gérard Pangaud ayant quitté Paris pour Boulogne, où il témoigne d'une forme éblouissante, son ancien restaurant du 154 de la rue Montmartre a été repris par Christian Viot, ancien chef de Coconnas, et rebaptisé La Corbeille. Si le cadre reste le même, à quelques couleurs près, la cuisine a totalement changé, le montant de l'addition ayant chuté parallèlement de près de moitié. Le nouveau chef et patron, qui laisse la salle à sa femme, souriante et attentive, travaille dans un registre assez bourgeois, en sachant faire preuve d'une certaine originalité. Courte, d'inspiration générale plutôt Sud-Ouest, sa carte est appétissante ; tous les plats ont du goût. J'ai trouvé délicieuse la salade de queue de boeuf, remarquablement assaisonnée, et beaucoup apprécié le ventre de veau « comme à Barsac » Le menu bordelais à 110 francs, petit vin correct compris (sans le service) est avantageux et savoureux. Une maison bien tenue et plus qu'honnête, dont les prix reposent. La Corbeille, 154 rue Montmartre, 75002 Paris. Tél. 261.30.87. Jacques-Louis Delpal. est dur. En plein dans les fesses. Lettres pour un soldat. X Générale, quand chacun tire son coup. Mot qui peut s'élever devant le bénitier. XI Peuvent être assimilées à des noeuds. Pouvait se tirer d'une bourse. (Solutions page 158.) 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 1 n N V VI VII VIII IX X XI MINIMMINIMMEM MIME MIME MIIMM MME= OMM OMM MMEMEM 1111 MIME MM= MME iii t t MIIMMEMM MINI MM= MME =MI
LUI A LA CAVE Tous les mois, depuis plus de deux ans, Lui s'efforce de vous suggérer un vin d'un bon rapport qualitéprix, mais qui soit également un bon exemple de ce que doit être un vin de l'appellation en question. Nous espérons vous aider ainsi à former votre propre palais de dégustateur. A en juger par le nombre de commandes qui parviennent chaque mois au vigneron élu, et la fidélité de beaucoup de ceux qui les font, nous avons réussi. Rassurez-vous, le vin ne nous montera pas à la tête ! F ÿ r I # ?.:.-a. 1979 a w fr t - - ".., -'aa C TEALT DE Y.M + PAS SAVANT ANJOU ROUGE APPEUXIION ANJOU ROUGE CONTRÔLÉE LES VIGNERONS OES MOULINS OE VENT, PASSAVANT-SUR-LAVON (MAINE ET-UNNE 1 FRANCE MISE EN BOUTEILLES A 1A PROPRIÉTÉ 75 cl L'Anjou est mal connu de nos jours et c'est bien dommage car on y fait d'excellents vins, tant des secs que les moëlleux » si appréciés avant-guerre. Le Château de Passavant, remarquablement sage en prix, est un anjou rouge de son appellation, fait à 75% de breton (ou cabernet-franc) et 25% de cabernet-sauvignon. Il pousse dans un sol argilo-schisteux sur des coteaux du Layon orientés vers le sud-sud-est. C'est un ancien vignoble familial reconstitué par deux cousins, Jean David, le vigneron et vinificateur, et Pierre Falloux, qui s'occupe de la commercialisation. Le vin est fait en semi-macération carbonique, d'où son fruité et sa fraîcheur. Les raisins sont soigneusement cueillis en caisses qui ne contiennent que 20 kilos. Ils sont égrappés mais vont dans les cuves sans foulage. On évite le contact avec l'air mais les cuves ne sont pas remplies de gaz carbonique comme dans une macération carbonique pure. Les cépages et les différentes parcelles de vignes sont vinifiés à part et ensuite combinés selon les caractéristiques de l'année. Le vin vieillit er 7 Hoyle 700 Le réveil à système optique qui projette l'heure... au plafond ! 510 francs. Dune, Galerie rond-point des Champs-Elysées, 75008. 562.06.86. 8 Philishave exclusive Révolutionnaire  : le premier électrique à « double action ». Trois modèles à partir de 450 francs. Revendeurs. 9 10 9 Vin de charme Britannique distingué, caviste réputé, et... lecteur de Lui. Les « Vins du mois » et les autres. Steven Spurrier, cité Berryer, 25 rue Royale, 75008 Paris. 265.92.40. 10 J.-J. Darroux En direct de sa propriété du Gers  : foie gras, confit, vins, plats, épicerie générale. Ouvert jusqu'à 23 h sauf le lundi. 1 rue Charcot, 92200 Neuilly. 624.14.55. 11 Radio Solaire Conçue par Paul-Louis Gastaud. Récepteur autonome Fm, Po, Go à énergie solaire pour jardins et piscines. 4 200 francs. Avec commande à distance 8 500 francs. Hi Fi Vidéo Plg, 2 rue d'Anjou, 75008 Paris. 265.95.23. 8 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 207 avril 1981 Page 1Lui numéro 207 avril 1981 Page 2-3Lui numéro 207 avril 1981 Page 4-5Lui numéro 207 avril 1981 Page 6-7Lui numéro 207 avril 1981 Page 8-9Lui numéro 207 avril 1981 Page 10-11Lui numéro 207 avril 1981 Page 12-13Lui numéro 207 avril 1981 Page 14-15Lui numéro 207 avril 1981 Page 16-17Lui numéro 207 avril 1981 Page 18-19Lui numéro 207 avril 1981 Page 20-21Lui numéro 207 avril 1981 Page 22-23Lui numéro 207 avril 1981 Page 24-25Lui numéro 207 avril 1981 Page 26-27Lui numéro 207 avril 1981 Page 28-29Lui numéro 207 avril 1981 Page 30-31Lui numéro 207 avril 1981 Page 32-33Lui numéro 207 avril 1981 Page 34-35Lui numéro 207 avril 1981 Page 36-37Lui numéro 207 avril 1981 Page 38-39Lui numéro 207 avril 1981 Page 40-41Lui numéro 207 avril 1981 Page 42-43Lui numéro 207 avril 1981 Page 44-45Lui numéro 207 avril 1981 Page 46-47Lui numéro 207 avril 1981 Page 48-49Lui numéro 207 avril 1981 Page 50-51Lui numéro 207 avril 1981 Page 52-53Lui numéro 207 avril 1981 Page 54-55Lui numéro 207 avril 1981 Page 56-57Lui numéro 207 avril 1981 Page 58-59Lui numéro 207 avril 1981 Page 60-61Lui numéro 207 avril 1981 Page 62-63Lui numéro 207 avril 1981 Page 64-65Lui numéro 207 avril 1981 Page 66-67Lui numéro 207 avril 1981 Page 68-69Lui numéro 207 avril 1981 Page 70-71Lui numéro 207 avril 1981 Page 72-73Lui numéro 207 avril 1981 Page 74-75Lui numéro 207 avril 1981 Page 76-77Lui numéro 207 avril 1981 Page 78-79Lui numéro 207 avril 1981 Page 80-81Lui numéro 207 avril 1981 Page 82-83Lui numéro 207 avril 1981 Page 84-85Lui numéro 207 avril 1981 Page 86-87Lui numéro 207 avril 1981 Page 88-89Lui numéro 207 avril 1981 Page 90-91Lui numéro 207 avril 1981 Page 92-93Lui numéro 207 avril 1981 Page 94-95Lui numéro 207 avril 1981 Page 96-97Lui numéro 207 avril 1981 Page 98-99Lui numéro 207 avril 1981 Page 100-101Lui numéro 207 avril 1981 Page 102-103Lui numéro 207 avril 1981 Page 104-105Lui numéro 207 avril 1981 Page 106-107Lui numéro 207 avril 1981 Page 108-109Lui numéro 207 avril 1981 Page 110-111Lui numéro 207 avril 1981 Page 112-113Lui numéro 207 avril 1981 Page 114-115Lui numéro 207 avril 1981 Page 116-117Lui numéro 207 avril 1981 Page 118-119Lui numéro 207 avril 1981 Page 120-121Lui numéro 207 avril 1981 Page 122-123Lui numéro 207 avril 1981 Page 124-125Lui numéro 207 avril 1981 Page 126-127Lui numéro 207 avril 1981 Page 128-129Lui numéro 207 avril 1981 Page 130-131Lui numéro 207 avril 1981 Page 132-133Lui numéro 207 avril 1981 Page 134-135Lui numéro 207 avril 1981 Page 136-137Lui numéro 207 avril 1981 Page 138-139Lui numéro 207 avril 1981 Page 140-141Lui numéro 207 avril 1981 Page 142-143Lui numéro 207 avril 1981 Page 144-145Lui numéro 207 avril 1981 Page 146-147Lui numéro 207 avril 1981 Page 148-149Lui numéro 207 avril 1981 Page 150-151Lui numéro 207 avril 1981 Page 152-153Lui numéro 207 avril 1981 Page 154-155Lui numéro 207 avril 1981 Page 156-157Lui numéro 207 avril 1981 Page 158-159Lui numéro 207 avril 1981 Page 160-161Lui numéro 207 avril 1981 Page 162