Lui n°206 mars 1981
Lui n°206 mars 1981
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°206 de mars 1981

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 138

  • Taille du fichier PDF : 139 Mo

  • Dans ce numéro : les fantasmes des nanas... et Clio Goldsmith.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
ENTRETIEN « L'équipe au pouvoir au Kremlin est très âgée et elle n'a pas du tout envie d'entreprendre quelque guerre que ce soit !... » (Suite de la page 6.) est une poudrière comme le monde n'en a jamais connue. Lui Et en Europe, que vous signalent vos « honorables correspondants » Cummings Il n'y a pas que mes honorables correspondants qui m'informent. Je sais, comme tous mes collaborateurs, lire à travers les lignes des rapports de revues spécialisées, les bulletins de commande que je reçois me servent de points de repère et les entretiens que j'ai lors des visites que j'effectue ou de celles que je reçois me permettent, comme on dit en terme juridiques, de me faire une religion. En Europe, on ne doit pas craindre un conflit majeur même si les Soviétiques peuvent être à Paris en trois jours et si, en cas de conflit grave Est-Ouest, les armées européennes seraient incapables de résister à une invasion russe sans utiliser l'arme nucléaire. Et encore... En fait, je ne pense pas que crédit universel les Soviétiques se lanceront dans une pareille aventure car ils connaissent eux-mêmes de multiples problèmes internes et externes. Ils contrôlent de moins en moins leurs satellites, l'expérience polonaise le prouve et dans d'autres pays cela commence à bouger même si on n'en parle pas encore ouvertement. L'équipe au pouvoir, par ailleurs, est très âgée et elle n'a pas du tout envie d'entreprendre quelque guerre que ce soit. Elle n'a qu'un souci  : terminer son existence en goûtant aux plaisirs de la vie et en évitant que la jeune garde qui attend derrière la porte ne s'empare trop vite des rênes de l'Etat. L'aventure afghane ne se déroule pas bien du tout et les Soviétiques y livrent une guerre d'usure contre les résistants afghans que l'arrivée au pouvoir de Reagan va stimuler moralement et militairement. Le Kremlin a voulu établir une ceinture de sécurité en Afghanistan pour faire échec à toute invasion chinoise par la Route de la soie, construite par Pékin de Chine au Pakistan, à flanc de montagne, et qui permettrait à quatre chars de passer de front. Mais il a de moins en moins envie d'y immobiliser des troupes et de stimuler le réveil de l'islam que Carter a cherché à provoquer en « fabriquant » Khomeini. Je crois que les Russes n'iront pour le moment pas plus loin dans cette région mais ils vont poursuivre leur implantation en Afrique. Lui En Libye par exemple, qui semble devenir une sorte d'immense dépôt pour l'armement de l'Est ? Au fait, pour en revenir à Khadafi, pour qui roule-t-il exactement ? Cummings Les Soviétiques pensent qu'il roule pour eux et qu'avec tout l'armement qu'ils lui livrent ils constituent un énorme arsenal qui leur permettra d'intervenir rapidement et avec plus d'efficacité que s'ils établis- 52.706 F. clés en main (Prix au 1.1.81). Avec la Giulietta 2.0, Alfa Romeo lance un défi aux berlines 2 litres. Une ligne d'avant-garde, une mécanique à vous faire battre le coeur  : moteur 1962 cc, 4 cylindres en ligne, 2 arbres à cames en tête, 2 carburateurs double corps, 5 vitesses, 4 freins à disque.
ENTRETIEN « Pour ses cinquante mille soldats (sur une population de 2,7 millions d'habitants), Kadhafi possède la bagatelle de trois mille chars soviétiques... » saient un pont aérien, en cas de conflit dans la région, facilement repérable par les satellites ou par les services de renseignements occidentaux. Voulezvous quelques chiffres qui peuvent vous donner une idée des stocks que possède Khadaf i ? Pour une population de deux millions sept cent cinquante mille habitants, si l'on en croit une estimation établie par les Nations unies en 1978, l'armée libyenne comprend à peu près quarante-huit à cinquante mille hommes pour toutes les armes. Je pense qu'il y a quarantedeux à quarante-quatre mille hommes pour l'armée de terre, quatre à quatre mille cinq cents pour l'aviation et trois à quatre mille pour la marine. Plus les services d'intendance. Pour ces cinquante mille soldats, Khadafi possède la bagatelle de trois mille chars de bataille soviétiques, modèles T.54, T.55 et T.62. Plus trois cents véhicules blindés Cascavel, d'origine Rapide en pointe (185 km/h), brillante en accélération (30,7 secondes aux 1000 m), étonnante de reprises, c'est une grande routière. Consommation conventionnelle  : 7,11 à 90 km/h, 9,61 à 120 km/h, 12,9 1 essai type urbain. *Trois garanties Alfa Romeo  : garantie totale 1 an, peinture 2 ans, moteur 2 ans ou 100.000 km. brésilienne, cent autres, modèles Saladin et Panhard, cent véhicules blindés de reconnaissance Ferret et un millier de véhicules transports de troupes de fabrication russe. Pour faire feu sur l'ennemi, il dispose en outre de plus de mille canons de calibre 105, 130 et 152 mm, tous tractés mais auxquels s'ajoutent mille canons automoteurs de tous calibres également de fabrication soviétique de 160 à 240 mm, très performants et dangereux. De plus, il a acheté ou les Russes lui ont fourni plus de trois mille missiles antichars Milan, Vigilant et Sagger russes, plus de cinq cents canons de Dca et des missiles solair. Son aviation comprend au moins trois cents avions de combat soviétiques Tu. 22 et Tu. 23, quatre escadrilles de Mirage, vingt-cinq avions de reconnaissance Mig 25 R ou Fox-Bat pour les spécialistes. Il a en outre passé commande aux Italiens de deux cent quarante appareils Warrior fabriqués par Marchetti, qui sont à la fois des avions d'entraînement de bombardement et de tirs de roquettes et d'opérations tactiques et de deux cents Lion (les chars Léopard 1 construits par l'Otan). Et, pour sa marine, outre les trois sous-marins russes qu'il possède déjà, ainsi que la frégate anglaise armée de missiles mer-mer, la corvette de quatre cent quarante tonnes et les quatorze petits torpilleurs neuf russes, trois italiens et deux français il a commandé quatre sous-marins de classe Agosta et quatre de classe Daphné à la firme espagnole Bazan qui doivent lui avoir été livré en 1980, des hélicoptères à la Russie, des petits patrouilleurs et des batteries antiaériennes ainsi que mortiers à la Turquie, des avions d'entraînement Ghaleb à la Yougoslavie et des missiles de tous types à la France, à l'Italie, à la Grande-Bretagne et (Suite page 27.) Depuis toujours, une technologie qui gagne. lubrifiants*., Agip



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 206 mars 1981 Page 1Lui numéro 206 mars 1981 Page 2-3Lui numéro 206 mars 1981 Page 4-5Lui numéro 206 mars 1981 Page 6-7Lui numéro 206 mars 1981 Page 8-9Lui numéro 206 mars 1981 Page 10-11Lui numéro 206 mars 1981 Page 12-13Lui numéro 206 mars 1981 Page 14-15Lui numéro 206 mars 1981 Page 16-17Lui numéro 206 mars 1981 Page 18-19Lui numéro 206 mars 1981 Page 20-21Lui numéro 206 mars 1981 Page 22-23Lui numéro 206 mars 1981 Page 24-25Lui numéro 206 mars 1981 Page 26-27Lui numéro 206 mars 1981 Page 28-29Lui numéro 206 mars 1981 Page 30-31Lui numéro 206 mars 1981 Page 32-33Lui numéro 206 mars 1981 Page 34-35Lui numéro 206 mars 1981 Page 36-37Lui numéro 206 mars 1981 Page 38-39Lui numéro 206 mars 1981 Page 40-41Lui numéro 206 mars 1981 Page 42-43Lui numéro 206 mars 1981 Page 44-45Lui numéro 206 mars 1981 Page 46-47Lui numéro 206 mars 1981 Page 48-49Lui numéro 206 mars 1981 Page 50-51Lui numéro 206 mars 1981 Page 52-53Lui numéro 206 mars 1981 Page 54-55Lui numéro 206 mars 1981 Page 56-57Lui numéro 206 mars 1981 Page 58-59Lui numéro 206 mars 1981 Page 60-61Lui numéro 206 mars 1981 Page 62-63Lui numéro 206 mars 1981 Page 64-65Lui numéro 206 mars 1981 Page 66-67Lui numéro 206 mars 1981 Page 68-69Lui numéro 206 mars 1981 Page 70-71Lui numéro 206 mars 1981 Page 72-73Lui numéro 206 mars 1981 Page 74-75Lui numéro 206 mars 1981 Page 76-77Lui numéro 206 mars 1981 Page 78-79Lui numéro 206 mars 1981 Page 80-81Lui numéro 206 mars 1981 Page 82-83Lui numéro 206 mars 1981 Page 84-85Lui numéro 206 mars 1981 Page 86-87Lui numéro 206 mars 1981 Page 88-89Lui numéro 206 mars 1981 Page 90-91Lui numéro 206 mars 1981 Page 92-93Lui numéro 206 mars 1981 Page 94-95Lui numéro 206 mars 1981 Page 96-97Lui numéro 206 mars 1981 Page 98-99Lui numéro 206 mars 1981 Page 100-101Lui numéro 206 mars 1981 Page 102-103Lui numéro 206 mars 1981 Page 104-105Lui numéro 206 mars 1981 Page 106-107Lui numéro 206 mars 1981 Page 108-109Lui numéro 206 mars 1981 Page 110-111Lui numéro 206 mars 1981 Page 112-113Lui numéro 206 mars 1981 Page 114-115Lui numéro 206 mars 1981 Page 116-117Lui numéro 206 mars 1981 Page 118-119Lui numéro 206 mars 1981 Page 120-121Lui numéro 206 mars 1981 Page 122-123Lui numéro 206 mars 1981 Page 124-125Lui numéro 206 mars 1981 Page 126-127Lui numéro 206 mars 1981 Page 128-129Lui numéro 206 mars 1981 Page 130-131Lui numéro 206 mars 1981 Page 132-133Lui numéro 206 mars 1981 Page 134-135Lui numéro 206 mars 1981 Page 136-137Lui numéro 206 mars 1981 Page 138