Lui n°206 mars 1981
Lui n°206 mars 1981
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°206 de mars 1981

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 138

  • Taille du fichier PDF : 139 Mo

  • Dans ce numéro : les fantasmes des nanas... et Clio Goldsmith.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 120 - 121  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
120 121
IN IERNATIONAL DIAMANT GRATUIT le Guide du Diamant OFFRE RESERVEE AUX I.F.(Tf=.l ! Fzti DE LUI Grâce au Guide du Diamant vous aurez une information complète sur l'Univers du Diamant  : Technologie et expertise Certificats officiels de Garantie Achat et revente. somsamommaisomosion tamai Retournez ce bon à découper ; au service information i d'International Diamant et Cie. j Vous recevrez gratuitement s i le Guide du Diamant. ; a I Nom -_.. a ▪ Adresse i i - I 11 Il Ville Tél. ; I Code postal I INTERNATIONAL ; aZ DIAMANT&C IEi 1 6. PLACE VENDÔME - PARIS -TEL. 261.54.53. CI-BI FRICOTIN Des lycéennes de dix-sept ans qui modulent le soir depuis leur chambre, chuchotant des rendez-vous... (Suite de la p.119.) téléviseurs ; « Les enfants, allez vous coucher !... ») ; il y a les justiciers qui vont trop au cinéma, les cow-boys du macadam équipés gyrophare et klaxon deux-tons, comme ceux qui, après le hold-up de Montrouge, dans la banlieue parisienne, gênèrent la Police par leur zèle intempestif ; les putes bien sûr (comme ces « pavement princesses », ces « highways girls » qui aux Etats-Unis s'installent aux abords des Routiers,'attendant sur les fréquences le camionneur affamé...comme « Mona Lisa », comme « Lima Delta 23 », ou comme cette Italienne renommée pour son vocabulaire particulièrement cru, et qui émet souvent le soir sur le canal 8 entre 19 et 22 heures depuis les alentours de la Maison de la Radio... Et tous les autres... Il y a des cibistes à moto, des cibistes en train (comme ce « Petit Lapin 91 » qui dans sa propriété de campagne a reconstituée un réseau Sncf façon 1930, avec vraie locomotive à vapeur et vrais wagons !) , des cibistes en deltaplane... et aussi des « Nahema » de dix-sept ans qui modulent le soir depuis leur chambre, casque sur les oreilles, micro ultrasensible devant les lèvres, lycéennes chuchotant des rendez-vous d'amour pendant que les parents dorment dans la pièce à côté... En fait, il semble que nous en soyons actuellement en France à une période équivalente au « Cb-boom » de 1976 aux Usa  : tout nouveau, tout beau. Forçant la dose, les Associations Cibistes (Afa, Ufr, Aco... qui d'ailleurs commencent à se tirer dans les pattes  : certaines ambitions et la perspective d'un pouvoir fabriquent de ces petites inimitiés...) prêtent à l'instrument à peu près toutes les vertus  : « Au lieu d'une information à sens unique, la Cb amène la vraie communication ; c'est le défoulement, l'imagination au pouvoir ! ». L'imagination ? Elle paraît bien absente sur les ondes, où la conversation moyenne serait plutôt du genre  : «... Attention, R5 grise, tu es en fréquence ?... Affirmatif l'ami ! Quel est ton Qth p... Ici rue de Rivoli, j'ai avancé de dix mètres... » ; banalités qui font piètre figure en regard du « Cb-Slanguage » américain, si coloré et souvent si drôle (Là-bas, une voiture Ford se dit « Nixon's revenge », une Vw « Pregnant roller-skate », une Chevrolet « Detroit vibrator », une Toyota « Plaything » ; et les phrases à l'usage des conducteurs  : « Un sous la douche et l'autre dans le tub, qui mate » (une voiture de police avec radar devancée par une autre, banalisée), ou « Mickey Mouse sur son tricycle », pour désigner ces grosses Harley-Davidson couramment utilisés par les policiers de la route ; et tous les codes  : le code Q bien sûr, mais aussi le code « 10 », code « officiel » abondamment perverti par les usagers ; le code « 13 », de 13-1 à 13- 23, avec 13-7 ( : « Vous racontiez moins de conneries la dernière fois que vous étiez pété ! ») ou 13-19 (: « Arrêtez de parler en tenant votre micro à l'envers ! »)... tout cela imparfaitement rendu, puisque la traduction en efface certaines nuances d'ironie, de provocation ou de vulgarité). Sur la Cb française, un repas se dit « gastro », un poids-lourds « millepattes », « 73 » signifiant « salutations » et 88 « tendresses »  : pas bandant ! Une pauvreté de vocabulaire imputable peut-être — il faut l'espérer ! à la surveillance continuelle et aux minutieuses tracasseries administratives ou policières dont les habitués du « 27 Méga » font l'objet depuis des années. Ils étaient jusqu'à une date très récente (bien qu'aujourd'hui encore...) des hors-la-loi plus ou moins tolérés, susceptibles de se voir confisquer leur matériel et même d'être poursuivis devant les tribunaux (comme cela s'est vu à Sarreguemines, à Annecy, à Lyon ou à Grenoble, pour une équipe de prostituées accompagnées de leurs souteneurs il est vrai) l'articleL.89 applicable aux contrevenants prévoit « une peine d'un mois à un an de prison et une amende de 3 600 à 36 000 francs »  : les cibistes « ordinaires » furent relaxés... (Suite page 122.)
111'Jolie (I/4\I I/



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 206 mars 1981 Page 1Lui numéro 206 mars 1981 Page 2-3Lui numéro 206 mars 1981 Page 4-5Lui numéro 206 mars 1981 Page 6-7Lui numéro 206 mars 1981 Page 8-9Lui numéro 206 mars 1981 Page 10-11Lui numéro 206 mars 1981 Page 12-13Lui numéro 206 mars 1981 Page 14-15Lui numéro 206 mars 1981 Page 16-17Lui numéro 206 mars 1981 Page 18-19Lui numéro 206 mars 1981 Page 20-21Lui numéro 206 mars 1981 Page 22-23Lui numéro 206 mars 1981 Page 24-25Lui numéro 206 mars 1981 Page 26-27Lui numéro 206 mars 1981 Page 28-29Lui numéro 206 mars 1981 Page 30-31Lui numéro 206 mars 1981 Page 32-33Lui numéro 206 mars 1981 Page 34-35Lui numéro 206 mars 1981 Page 36-37Lui numéro 206 mars 1981 Page 38-39Lui numéro 206 mars 1981 Page 40-41Lui numéro 206 mars 1981 Page 42-43Lui numéro 206 mars 1981 Page 44-45Lui numéro 206 mars 1981 Page 46-47Lui numéro 206 mars 1981 Page 48-49Lui numéro 206 mars 1981 Page 50-51Lui numéro 206 mars 1981 Page 52-53Lui numéro 206 mars 1981 Page 54-55Lui numéro 206 mars 1981 Page 56-57Lui numéro 206 mars 1981 Page 58-59Lui numéro 206 mars 1981 Page 60-61Lui numéro 206 mars 1981 Page 62-63Lui numéro 206 mars 1981 Page 64-65Lui numéro 206 mars 1981 Page 66-67Lui numéro 206 mars 1981 Page 68-69Lui numéro 206 mars 1981 Page 70-71Lui numéro 206 mars 1981 Page 72-73Lui numéro 206 mars 1981 Page 74-75Lui numéro 206 mars 1981 Page 76-77Lui numéro 206 mars 1981 Page 78-79Lui numéro 206 mars 1981 Page 80-81Lui numéro 206 mars 1981 Page 82-83Lui numéro 206 mars 1981 Page 84-85Lui numéro 206 mars 1981 Page 86-87Lui numéro 206 mars 1981 Page 88-89Lui numéro 206 mars 1981 Page 90-91Lui numéro 206 mars 1981 Page 92-93Lui numéro 206 mars 1981 Page 94-95Lui numéro 206 mars 1981 Page 96-97Lui numéro 206 mars 1981 Page 98-99Lui numéro 206 mars 1981 Page 100-101Lui numéro 206 mars 1981 Page 102-103Lui numéro 206 mars 1981 Page 104-105Lui numéro 206 mars 1981 Page 106-107Lui numéro 206 mars 1981 Page 108-109Lui numéro 206 mars 1981 Page 110-111Lui numéro 206 mars 1981 Page 112-113Lui numéro 206 mars 1981 Page 114-115Lui numéro 206 mars 1981 Page 116-117Lui numéro 206 mars 1981 Page 118-119Lui numéro 206 mars 1981 Page 120-121Lui numéro 206 mars 1981 Page 122-123Lui numéro 206 mars 1981 Page 124-125Lui numéro 206 mars 1981 Page 126-127Lui numéro 206 mars 1981 Page 128-129Lui numéro 206 mars 1981 Page 130-131Lui numéro 206 mars 1981 Page 132-133Lui numéro 206 mars 1981 Page 134-135Lui numéro 206 mars 1981 Page 136-137Lui numéro 206 mars 1981 Page 138