Lui n°203 décembre 1980
Lui n°203 décembre 1980
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°203 de décembre 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 234

  • Taille du fichier PDF : 224 Mo

  • Dans ce numéro : Anicee Alvina style Lui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
(Suite de la page 38.) LES FIGURANTS, PAR FRANÇOIS WEYER- GANS (BALLAND) La légende du siècle (le vingtième), contée par un Victor Hugo trop malin pour se prendre au sérieux. De la Belle Epoque à notre accablante fin de siècle, une galerie de personnages remarquablement campés, en proie à l'Histoire, et tâchant avec maladresse, anxiété et parfois bonheur d'y faire leur trou. Cinq générations en 300 pages  : un record. Mais Weyergans n'est pas seulement un champion de la fresque  : il excelle aussi dans les raccourcis et, tout au long du marathon, il sprinte. Puissant. Et vif... LE TRIANGLE ETERNEL, PAR YVES SAL- GUES (JULLIARD) Ce triangle-là n'est pas le triangle mystique au milieu duquel cligne l'oeil de Dieu. Ce n'est pas non plus le triangle exquis de l'adultère pour tragicomédies de boulevard. Et pourtant il participe de l'un et de l'autre. Trois personnages  : un petit enfant, sa mère, et le frère de sa mère. La femme, ardemment désirée et par son fils et 48 voici le trio « ligne noire> ! PORTE SK DESIGN EQUIPE Antivol. Pour 6 paires de skis. en vente chez votre fournisseur habituel BRIO Antivol. Pour 8 paires de skis. par son frère, est le sommet du triangle. Tous trois, enchaînés les uns aux autres, sont emportés, des bords du Rhin au Périgord noir, dans des aventures folles. Rien de plus tragicomique que la vie de ces « maudits » qui sont surtout des mal-aimés. Attention  : on croirait un roman (excellent), mais il s'agit d'une autobiographie. Ou presque... LE JOURNAL DU DOCTEUR FRANKENS- TEIN (ALEXANDER MOSLEY PUBLICA- TIONS) Vous croyiez que Frankenstein était sorti tout armé (et tout couturé) de l'imagination débridée de la charmante Mary Shelley (qui avait 18 ans quand elle écrivit son immortel roman, en 1816) ? Quelle erreur ! En réalité, il y a bien eu un docteur Frankenstein (Viktor pour les nanas). Il était Suisse. Il vivait à la fin du XVIIIe siècle. Il a beaucoup étudié l'électricité (alors naissante) à l'université d'Ingolstaat, en Allemagne. Il a trouvé ainsi le moyen de faire de la soudure sur le corps humain (on appelle cela des greffes) et de ressusciter les cadavres. TEAM Pour 6 paires de skis SIEPA 06510 Carros-Industrie Tél.(93) 08.17.76 & 75011 Paris 167,rue de la Roquette Tél. 379.74.28 Il a créé un monstre qui s'est finalement révolté contre lui. Et ils en sont morts tous les deux. Son journal intime vient d'être retrouvé. Et ô miracle, tous les détails « collent » avec le roman ! De surcroît les dessins d'anatomie de Viktor, qui ornent son texte, étaient superbes... Vous avez marché ? Il s'agit d'un pastiche, bien sûr. Mais quel régal, et littéraire, et graphique ! DIAGHILEV, PAR RICHARD BUCKLE (MUSI- QUE ET MUSICIENS) Dans une collection que Jean-Claude Lattès transforme maintenant en filiale de sa maison d'édition, un grand bouquin, si remarquablement présenté et illustré qu'on dirait presque un album. Aussi puissant dans la miniature que précis dans la fresque, l'auteur rend une vie saisissante au grand rénovateur du ballet et à la sublime faune qui l'entourait. Quel roman qu'une telle biographie ! LA PETITE VERTU, PAR MICHEL CHAILLOU (BALLAND) Non, malgré le titre, il ne s'agit pas d'un roman libertin. Mais de beaucoup mieux que ça  : d'une flânerie à la fois exquise et savante dans la vie quotidienne de la Régence. Comment on jardinait, on herborisait, on voyageait, on guérissait, on cuisinait, on correspondait, on causait, on prenait l'air sur le pas de sa porte... Comment on aimait, aussi, bien sûr. Tout cela raconté, non par de nobles écrivains, mais par de simples gens de l'époque. Lesquels, pour n'être pas des stylistes professionnels, n'en avaient pas la plume moins fine. ENCYCLOPEDIE DES VINS ET DES ALCOOLS, PAR ALEXIS LICHINE (ROBERT LAFFONT) Enfin ! Enfin, dans une édition « de poche » il faut toutefois de grandes poches !) , le monument de l'oenologie mondiale. Près de 945 pages où il y a tout, absolument tout ce qu'il faut savoir sur tous les vins et alcools du monde. Et pourtant le livre est d'un format et d'un prix très accessibles. Une merveille de mise-en-page pour préparer d'exquises mises-enbouteille. Il faudra penser, au moment des cadeaux, à ce grand classique qui n'était jusqu'à maintenant disponible que sous la forme d'un volume lourd et coûteux. (Suite page 50.)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 203 décembre 1980 Page 1Lui numéro 203 décembre 1980 Page 2-3Lui numéro 203 décembre 1980 Page 4-5Lui numéro 203 décembre 1980 Page 6-7Lui numéro 203 décembre 1980 Page 8-9Lui numéro 203 décembre 1980 Page 10-11Lui numéro 203 décembre 1980 Page 12-13Lui numéro 203 décembre 1980 Page 14-15Lui numéro 203 décembre 1980 Page 16-17Lui numéro 203 décembre 1980 Page 18-19Lui numéro 203 décembre 1980 Page 20-21Lui numéro 203 décembre 1980 Page 22-23Lui numéro 203 décembre 1980 Page 24-25Lui numéro 203 décembre 1980 Page 26-27Lui numéro 203 décembre 1980 Page 28-29Lui numéro 203 décembre 1980 Page 30-31Lui numéro 203 décembre 1980 Page 32-33Lui numéro 203 décembre 1980 Page 34-35Lui numéro 203 décembre 1980 Page 36-37Lui numéro 203 décembre 1980 Page 38-39Lui numéro 203 décembre 1980 Page 40-41Lui numéro 203 décembre 1980 Page 42-43Lui numéro 203 décembre 1980 Page 44-45Lui numéro 203 décembre 1980 Page 46-47Lui numéro 203 décembre 1980 Page 48-49Lui numéro 203 décembre 1980 Page 50-51Lui numéro 203 décembre 1980 Page 52-53Lui numéro 203 décembre 1980 Page 54-55Lui numéro 203 décembre 1980 Page 56-57Lui numéro 203 décembre 1980 Page 58-59Lui numéro 203 décembre 1980 Page 60-61Lui numéro 203 décembre 1980 Page 62-63Lui numéro 203 décembre 1980 Page 64-65Lui numéro 203 décembre 1980 Page 66-67Lui numéro 203 décembre 1980 Page 68-69Lui numéro 203 décembre 1980 Page 70-71Lui numéro 203 décembre 1980 Page 72-73Lui numéro 203 décembre 1980 Page 74-75Lui numéro 203 décembre 1980 Page 76-77Lui numéro 203 décembre 1980 Page 78-79Lui numéro 203 décembre 1980 Page 80-81Lui numéro 203 décembre 1980 Page 82-83Lui numéro 203 décembre 1980 Page 84-85Lui numéro 203 décembre 1980 Page 86-87Lui numéro 203 décembre 1980 Page 88-89Lui numéro 203 décembre 1980 Page 90-91Lui numéro 203 décembre 1980 Page 92-93Lui numéro 203 décembre 1980 Page 94-95Lui numéro 203 décembre 1980 Page 96-97Lui numéro 203 décembre 1980 Page 98-99Lui numéro 203 décembre 1980 Page 100-101Lui numéro 203 décembre 1980 Page 102-103Lui numéro 203 décembre 1980 Page 104-105Lui numéro 203 décembre 1980 Page 106-107Lui numéro 203 décembre 1980 Page 108-109Lui numéro 203 décembre 1980 Page 110-111Lui numéro 203 décembre 1980 Page 112-113Lui numéro 203 décembre 1980 Page 114-115Lui numéro 203 décembre 1980 Page 116-117Lui numéro 203 décembre 1980 Page 118-119Lui numéro 203 décembre 1980 Page 120-121Lui numéro 203 décembre 1980 Page 122-123Lui numéro 203 décembre 1980 Page 124-125Lui numéro 203 décembre 1980 Page 126-127Lui numéro 203 décembre 1980 Page 128-129Lui numéro 203 décembre 1980 Page 130-131Lui numéro 203 décembre 1980 Page 132-133Lui numéro 203 décembre 1980 Page 134-135Lui numéro 203 décembre 1980 Page 136-137Lui numéro 203 décembre 1980 Page 138-139Lui numéro 203 décembre 1980 Page 140-141Lui numéro 203 décembre 1980 Page 142-143Lui numéro 203 décembre 1980 Page 144-145Lui numéro 203 décembre 1980 Page 146-147Lui numéro 203 décembre 1980 Page 148-149Lui numéro 203 décembre 1980 Page 150-151Lui numéro 203 décembre 1980 Page 152-153Lui numéro 203 décembre 1980 Page 154-155Lui numéro 203 décembre 1980 Page 156-157Lui numéro 203 décembre 1980 Page 158-159Lui numéro 203 décembre 1980 Page 160-161Lui numéro 203 décembre 1980 Page 162-163Lui numéro 203 décembre 1980 Page 164-165Lui numéro 203 décembre 1980 Page 166-167Lui numéro 203 décembre 1980 Page 168-169Lui numéro 203 décembre 1980 Page 170-171Lui numéro 203 décembre 1980 Page 172-173Lui numéro 203 décembre 1980 Page 174-175Lui numéro 203 décembre 1980 Page 176-177Lui numéro 203 décembre 1980 Page 178-179Lui numéro 203 décembre 1980 Page 180-181Lui numéro 203 décembre 1980 Page 182-183Lui numéro 203 décembre 1980 Page 184-185Lui numéro 203 décembre 1980 Page 186-187Lui numéro 203 décembre 1980 Page 188-189Lui numéro 203 décembre 1980 Page 190-191Lui numéro 203 décembre 1980 Page 192-193Lui numéro 203 décembre 1980 Page 194-195Lui numéro 203 décembre 1980 Page 196-197Lui numéro 203 décembre 1980 Page 198-199Lui numéro 203 décembre 1980 Page 200-201Lui numéro 203 décembre 1980 Page 202-203Lui numéro 203 décembre 1980 Page 204-205Lui numéro 203 décembre 1980 Page 206-207Lui numéro 203 décembre 1980 Page 208-209Lui numéro 203 décembre 1980 Page 210-211Lui numéro 203 décembre 1980 Page 212-213Lui numéro 203 décembre 1980 Page 214-215Lui numéro 203 décembre 1980 Page 216-217Lui numéro 203 décembre 1980 Page 218-219Lui numéro 203 décembre 1980 Page 220-221Lui numéro 203 décembre 1980 Page 222-223Lui numéro 203 décembre 1980 Page 224-225Lui numéro 203 décembre 1980 Page 226-227Lui numéro 203 décembre 1980 Page 228-229Lui numéro 203 décembre 1980 Page 230-231Lui numéro 203 décembre 1980 Page 232-233Lui numéro 203 décembre 1980 Page 234