Lui n°203 décembre 1980
Lui n°203 décembre 1980
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°203 de décembre 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 234

  • Taille du fichier PDF : 224 Mo

  • Dans ce numéro : Anicee Alvina style Lui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 196 - 197  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
196 197
ARMAGNAC Nos meilleurs crus Chevalier d'Alvezac hors d'âge ont veillis en fût de chêne pendant au moins une décennie. Les initiés pourront goûter le millésimé 1918 Chevalier d'Alvezac d'une existence particulièrement rare. FOIE-GRAS Le Foie gras entier au naturel Chevalier d'Alvezac, de fabrication artisanale, a été finement sélectionné pour l'excellence de sa chair et de sa qualité. Bon de commande d retourner à  : Chevalier d'Alvezac 32440 Castelnau d'Auzan ou commander pan. zi.Uphone Tés. (61)62.05.39 D 400 gr de foie gras d'oie entier au naturel 290 F CJ 400 gr de foie gras de canard entier au naturel 270 F L7 3 bouteilles d'Armagnac Ch. d'Alvezac hors d'âge 390 F D/Renaissance Ch. d'Alvezac 1950'260 F D 1 Renaissance Ch. d'Alvezac 1918'950 F numéroté de/d 300.Cachet de cire. FRANCO T. T.C. NOM. Prénom NUMERO Rue VILLE Code Postal D Chèque libellé à l'ordre de Ch. d'Alvezac. Signature  : 196 PRESENCE D'ESPRITS Victor Hugo ne peut s'empêcher d'interrompre Jésus Christ et de lui citer ses propres vers... (Suite de la page 152.) s'enfoncer dans les mains et dans les pieds du cadavre du roi qui pousse un cri terrible. Le troisième clou est le plus virulent. Il vocifère  : « Je suis le clou fatal qui tient ceux qu'on punit... Et toi, vice, boue et souillure de filles, vivant tu fus égout ». Une vraie scène sadique de grand guignol. Et un morceau de choix pour la psychanalyse... Le guéridon de Marine Terrace a d'ailleurs tous les dons ! Il lui arrive de dessiner (un crayon attaché à l'un de ses pieds) et même de jouer de la musique. - Qui est là ? - Mozart. La table note le compte rendu, va jusqu'au piano et frappe un ut. Un autre soir, Victor Hugo demande à l'esprit de l'Océan de composer la musique de la « Marseillaise de la Révolution future ». Mais l'expérience échoue piteusement  : la musique de l'Océan est jugée détestable, injouable. Et l'Océan, fou de rage, se retire en les infuriant  : « Votre flûte est trouée de petits trous comme le cul d'un marmot qui chie ! ». Grossièreté exceptionnelle... En général, la table s'exprime avec distinction et un talent poétique indiscutable. L'esprit de Napoléon, définissant Dieu, dit  : « Un regard infini dans un oeil éternel ». Et l'âme de Shakespeare proclame magnifiquement  : « Quand on meurt, on prend tout à coup l'âge de tous les morts, c'est-à-dire de l'éternité ». C'est dans cette langue superbe que les esprits désigneront Victor Hugo pour qu'il succède aux prophètes du passé  : à Moïse, à Isaïe, Jésus-Christ, Mahomet. Le voici fondateur d'une nouvelle religion, poète d'une nouvelle Bible. A tous ses prédécesseurs, il parle d'égal à égal. Ne les dépasse-t-il pas d'ailleurs puisqu'il complète leur message ? Sa Bible annonce la naissance d'une humanité future dotée d'une nouvelle conscience politique et cosmique. Ainsi, le lundi 26 décembre 1853, Mahomet, prophète de l'islam annonce des révolutions futures  : « L'ombre est encore sur le monde... La vérité martyre saigne à tous les clous de l'erreur. La nuit est profonde. Les despotes disent  : « Nous sommes le droit »... Mais les bastilles de l'ombre tomberont et la terre tremblera sous ceux qui sont encore debout, et le ciel s'ouvrira sur ceux qui sont à genoux... » Deux ans plus tard, l'esprit de Jésus- Christ évoque lui aussi l'homme de demain  : « Il ne croit pas, il pense, c'est le grand interlocuteur de Dieu. » Ici, Victor Hugo ne peut s'empêcher d'interrompre Jésus-Christ et de lui citer ses propres vers ou prophètes et poètes sont justement appelés « interlocuteurs de Dieu » ! En somme, les grands esprits se rencontrent... Mais Jésus-Christ précise son idée. L'esprit humain, selon lui, a des limites. Pour les franchir, un moyen  : les tables tournantes. Jésus affirme  : « Elles proclameront le droit du fantôme et elles jetteront des vérités surnaturelles dans le vrai humain... » Voilà les assistants rassurés  : ils ne sont pas des suppôts de Satan puisque Jésus-Christ en personne légitime les séances et leur accorde un brevet de sérieux et d'orthodoxie !... La mort à son tour entre en scène. Elle initie Victor Hugo aux mystères de l'univers  : le Cosmos, dit-elle, est régi par des lois encore inconnues  : au poète de les découvrir et de les expliquer à l'humanité future. Il existerait des mondes heureux et des mondes malheureux ; c'est la tâche des « bons astres » que d'aider les « astres égarés ». Ainsi, les mouvements du ciel seraient ceux d'un vaste réseau d'assistance mutuelle. Mais Victor Hugo ne paraît guère convaincu. Un mois plus tard, jour pour jour, le physicien Galilée vient à la rescousse et frappe dans les tables, porte-parole d'une étrange cosmogonie  : « Je viens répondre à l'objection de Victor Hugo touchant l'exactitude scientifique de la cosmogonie des tables », dit-il. Pour (Suite page 198.)
SIEMENS Siemens une gamme de 7 teiNviseurs couleurs. du pUrlabie 42 cm au grand ecran 67 cm dont 6 a tetiec ommande Fidélité de l'image. Fidélité des couleurs. Fidélité du son. Téléviseurs couleur Siemens. La sécurité d'une grande marque.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 203 décembre 1980 Page 1Lui numéro 203 décembre 1980 Page 2-3Lui numéro 203 décembre 1980 Page 4-5Lui numéro 203 décembre 1980 Page 6-7Lui numéro 203 décembre 1980 Page 8-9Lui numéro 203 décembre 1980 Page 10-11Lui numéro 203 décembre 1980 Page 12-13Lui numéro 203 décembre 1980 Page 14-15Lui numéro 203 décembre 1980 Page 16-17Lui numéro 203 décembre 1980 Page 18-19Lui numéro 203 décembre 1980 Page 20-21Lui numéro 203 décembre 1980 Page 22-23Lui numéro 203 décembre 1980 Page 24-25Lui numéro 203 décembre 1980 Page 26-27Lui numéro 203 décembre 1980 Page 28-29Lui numéro 203 décembre 1980 Page 30-31Lui numéro 203 décembre 1980 Page 32-33Lui numéro 203 décembre 1980 Page 34-35Lui numéro 203 décembre 1980 Page 36-37Lui numéro 203 décembre 1980 Page 38-39Lui numéro 203 décembre 1980 Page 40-41Lui numéro 203 décembre 1980 Page 42-43Lui numéro 203 décembre 1980 Page 44-45Lui numéro 203 décembre 1980 Page 46-47Lui numéro 203 décembre 1980 Page 48-49Lui numéro 203 décembre 1980 Page 50-51Lui numéro 203 décembre 1980 Page 52-53Lui numéro 203 décembre 1980 Page 54-55Lui numéro 203 décembre 1980 Page 56-57Lui numéro 203 décembre 1980 Page 58-59Lui numéro 203 décembre 1980 Page 60-61Lui numéro 203 décembre 1980 Page 62-63Lui numéro 203 décembre 1980 Page 64-65Lui numéro 203 décembre 1980 Page 66-67Lui numéro 203 décembre 1980 Page 68-69Lui numéro 203 décembre 1980 Page 70-71Lui numéro 203 décembre 1980 Page 72-73Lui numéro 203 décembre 1980 Page 74-75Lui numéro 203 décembre 1980 Page 76-77Lui numéro 203 décembre 1980 Page 78-79Lui numéro 203 décembre 1980 Page 80-81Lui numéro 203 décembre 1980 Page 82-83Lui numéro 203 décembre 1980 Page 84-85Lui numéro 203 décembre 1980 Page 86-87Lui numéro 203 décembre 1980 Page 88-89Lui numéro 203 décembre 1980 Page 90-91Lui numéro 203 décembre 1980 Page 92-93Lui numéro 203 décembre 1980 Page 94-95Lui numéro 203 décembre 1980 Page 96-97Lui numéro 203 décembre 1980 Page 98-99Lui numéro 203 décembre 1980 Page 100-101Lui numéro 203 décembre 1980 Page 102-103Lui numéro 203 décembre 1980 Page 104-105Lui numéro 203 décembre 1980 Page 106-107Lui numéro 203 décembre 1980 Page 108-109Lui numéro 203 décembre 1980 Page 110-111Lui numéro 203 décembre 1980 Page 112-113Lui numéro 203 décembre 1980 Page 114-115Lui numéro 203 décembre 1980 Page 116-117Lui numéro 203 décembre 1980 Page 118-119Lui numéro 203 décembre 1980 Page 120-121Lui numéro 203 décembre 1980 Page 122-123Lui numéro 203 décembre 1980 Page 124-125Lui numéro 203 décembre 1980 Page 126-127Lui numéro 203 décembre 1980 Page 128-129Lui numéro 203 décembre 1980 Page 130-131Lui numéro 203 décembre 1980 Page 132-133Lui numéro 203 décembre 1980 Page 134-135Lui numéro 203 décembre 1980 Page 136-137Lui numéro 203 décembre 1980 Page 138-139Lui numéro 203 décembre 1980 Page 140-141Lui numéro 203 décembre 1980 Page 142-143Lui numéro 203 décembre 1980 Page 144-145Lui numéro 203 décembre 1980 Page 146-147Lui numéro 203 décembre 1980 Page 148-149Lui numéro 203 décembre 1980 Page 150-151Lui numéro 203 décembre 1980 Page 152-153Lui numéro 203 décembre 1980 Page 154-155Lui numéro 203 décembre 1980 Page 156-157Lui numéro 203 décembre 1980 Page 158-159Lui numéro 203 décembre 1980 Page 160-161Lui numéro 203 décembre 1980 Page 162-163Lui numéro 203 décembre 1980 Page 164-165Lui numéro 203 décembre 1980 Page 166-167Lui numéro 203 décembre 1980 Page 168-169Lui numéro 203 décembre 1980 Page 170-171Lui numéro 203 décembre 1980 Page 172-173Lui numéro 203 décembre 1980 Page 174-175Lui numéro 203 décembre 1980 Page 176-177Lui numéro 203 décembre 1980 Page 178-179Lui numéro 203 décembre 1980 Page 180-181Lui numéro 203 décembre 1980 Page 182-183Lui numéro 203 décembre 1980 Page 184-185Lui numéro 203 décembre 1980 Page 186-187Lui numéro 203 décembre 1980 Page 188-189Lui numéro 203 décembre 1980 Page 190-191Lui numéro 203 décembre 1980 Page 192-193Lui numéro 203 décembre 1980 Page 194-195Lui numéro 203 décembre 1980 Page 196-197Lui numéro 203 décembre 1980 Page 198-199Lui numéro 203 décembre 1980 Page 200-201Lui numéro 203 décembre 1980 Page 202-203Lui numéro 203 décembre 1980 Page 204-205Lui numéro 203 décembre 1980 Page 206-207Lui numéro 203 décembre 1980 Page 208-209Lui numéro 203 décembre 1980 Page 210-211Lui numéro 203 décembre 1980 Page 212-213Lui numéro 203 décembre 1980 Page 214-215Lui numéro 203 décembre 1980 Page 216-217Lui numéro 203 décembre 1980 Page 218-219Lui numéro 203 décembre 1980 Page 220-221Lui numéro 203 décembre 1980 Page 222-223Lui numéro 203 décembre 1980 Page 224-225Lui numéro 203 décembre 1980 Page 226-227Lui numéro 203 décembre 1980 Page 228-229Lui numéro 203 décembre 1980 Page 230-231Lui numéro 203 décembre 1980 Page 232-233Lui numéro 203 décembre 1980 Page 234